Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 1 commentaire

Qualcomm AI Engine : pourquoi les processeurs Snapdragon n'ont pas de puce dédiée à l'IA

L’intelligence artificielle est en plein boom, même si aucune solution ne semble pour le moment s’imposer face aux autres. Quelcomm ne nous contredira pas, en proposant une architecture tout à fait différente de celle de Huawei. Lors de la MWC de Barelone, nous avons pu nous entretenir avec Gary Brotman, responsable de l’intelligence artificielle chez Qualcomm, à propos de l’AI Engine de la compagnie.

C’est à l’IFA 2017 que Huawei avait présenté le Kirin 970, sa propre NPU exclusivement dédiée aux processus liés à l’intelligence artificielle. Ici, c’est une approche différente qui est présentée par Qualcomm, qui n’utilise pas d’unité spécialisée dans les calculs liés à l’IA. Le fabricant américain préfère distribuer les processus de Machine Learning entre le CPU, le GPU et le DSP (Digital Signal Processor) Hexagon. Gary Brotman nous a expliqué la philosophie de Qualcomm : « l’espace sur une puce de smartphone est si limité que nous ne voulons rien sacrifier pour une unité qui n’a qu’une seule fonction ». Le Hexagon DSP 685 dans le Snapdragon 845 n’est donc pas seulement utilisé pour les processus d’apprentissage. Il accélère également le système dans son ensemble, en prenant en charge de nombreux autres processus.

L’avantage de l’AI Engine de Qualcomm, c’est que le DSP n’est jamais inutilisé. Différentes fonctions du système peuvent lui faire appel. Grâce à l’architecture vectorielle, il est bien adapté aux nombreux calculs simples qu’exigent les processus d’apprentissage automatiques. C’est finalement une solution de compromis que choisit Qualcomm. Moins spécialisée, mais plus flexible que le système de Huawei.

Qualcomm met davantage l’accent sur le cloud

Une chose est claire : pour certaines applications, la présence d’une NPU séparée peut être un véritable atout. Des tests de laboratoire ont été effectués et confirme cet état de fait. Dans le scénario de référence utilisé ici, le Mate 10 Pro et son Kirin 970 ont un score trois fois supérieur à celui du LG V30 utilisant la technologie Qualcomm, le tout pour une consommation d’énergie nettement inférieure. Brotman affirme cependant que, dans son ensemble, la technologie Qualcomm et plus flexible et plus efficace.

AndroidPIT Kirin chip 8705
De petites puces pour de grosses performances. © AndroidPIT

Une autre différence entre les approches de Qualcomm et de Huawei : Qualcomm intègre davantage le cloud dans les processus d’IA, et sous-traite les calculs les plus intensifs à ses propres serveurs. Huawei met plus l’accent sur l’IA locale du smartphone. Cette solution a l’avantage de nécessiter moins de connexion de données, mais elle limite les possibilités globales en raison de la puissance de calcul et de l’espace de stockage.

L’intelligence artificielle (IA) est en effet gourmande en termes de puissance de calcul. Honor nous en a fait la démonstration avec des usages tirés de la vie de tous les jours. Comme nous l'avons déjà expliqué, les problèmes que l’IA doit résoudre (comme la lecture d’un menu de restaurant en langue étrangère) nécessitent un travail important du processeur.

Honor fait partie des concurrents sur ce secteur. Le fabricant a mis carte sur table à la MWC : « notre IA n’est pas supérieure à celle de la concurrence ». Alors que Google, Amazon ou IBM rivalisent pour offrir des détails techniques impressionnant les utilisateurs, le constructeur chinois préfère « leur donner les avantages concrets de l’intelligence artificielle ».

Avec les aides à la traduction en temps réel que permettent les intelligences artificielles, les barrières entre les cultures et les langues pourraient bien se réduire dans le futur. Les possibilités sont énormes lorsque l’on transporte un traducteur intelligent dans la poche. Imaginez-vous : soudain, vous pouvez lire le menu d’un restaurant à Shanghai (le genre de restaurant que seuls les locaux connaissent). Ou demander à votre chauffeur de taxi à Lisbonne des conseils d’initiés sur les lieux à visiter dans la région.

Qu’en pensez-vous, l’intelligence artificielle peut-elle rapprocher les cultures ?

La troisième génération de l’AI Engine de Snapdragon

Qualcomm ne s’est pas d’un seul coup lancé dans le KI-Express avec le Snapdragon 845. Le développement de l’AI Engine a commencé depuis déjà trois générations. Il est à noter que les Snapdragon 820, 821 et 835 embarquent la technologie nécessaire (y compris le DSP embarqué), tout comme certains SoC de la série 600. En principe, il revient aux fabricants d’adapter leur logiciel en conséquence pour tirer parti de ces fonctionnalités.

Qualcomm souhaite que son système soit ouvert aux développeurs externes, afin de permettre l’amélioration des applications d’apprentissage automatique. Pour Gary Brotman, une chose est claire : l’intelligence artificielle se développe à une vitesse vertigineuse, plus qu’aucune autre technologie en ce moment.

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "Qu’en pensez-vous, l’intelligence artificielle peut-elle rapprocher les cultures ?"

    Quand on voit une majorité de gouvernants et pas des moindres (Russie, États-Unis, Inde, Arabie Saoudite, Turquie, Iran,...) s'ingénier à provoquer des failles dans leurs peuples quand ce n'est pas envenimer des conflits à l'extérieur, l'IA, toute balbutiante qu'elle soit, ne suffira pas à "réparer" ce que d'autres s'efforcent de provoquer avec beaucoup de célérité.

    Par peur de passer pour un Cassandre tout désigné et de ne voir que le négatif des choses, je ne parlerai pas de problèmes internes aux sociétés que l'IA risquerait de déclencher quand justement elle sera pleinement efficace.

    Une vidéo pas si alarmiste que cela mais éclairante sur l'IA :

    https://www.youtube.com/watch?v=QS951xiGGvI

    La plupart des vidéos de la chaîne Thinkerview comme la précédente sont intéressantes et je conseille celle de Bernard Stiegler (entre autres) à Jérôme et aux personnes curieuses...

Articles recommandés