Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 7 Commentaires

Téléphone sans batterie : à l'aube d'une nouvelle ère ?

L'autonomie des smartphones a toujours été un problème. Certes, certains se débrouillent mieux que d'autres mais nous devons toujours repasser par la case rechargement tous les jours, ou tous les deux jours pour certains. Les choses pourraient changer à l'avenir car un système de téléphone sans batterie a été mis au point.

La recherche se focalise actuellement sur des méthodes visant à améliorer / augmenter la source d'énergie afin d'arriver à alimenter nos smartphones plus longtemps. Une étude se penche par exemple sur le graphène car, grâce à ses propriétés naturelles, ce matériau est en théorie en mesure d'améliorer très fortement l'autonomie de nos téléphones. A l'Université de Washington, des chercheurs ont pensé comme Fox Mulder : la vérité est ailleurs. Ils ont donc analysé le problème avec une autre perspective.

Ils ont réussi à créer un prototype de téléphone qui fonctionne sans batterie. Il convient d'insister sur le terme "prototype" car nous sommes encore très loin d'une version finale (en admettant qu'elle voit le jour) pour smartphone, mais l'approche est intéressante. Si elle peut être réalisée en pratique sur un téléphone portable, les choses seront plus difficiles avec un smartphone qui est bien plus gourmand en énergie qu'un dumbphone

AndroidPIT honor 9 vs oneplus 5 1448
Finies les prises électriques, l'énergie est dans les ondes. © AndroidPIT

Comment est-ce que ça fonctionne ?

Un appareil électrique utilise de l'énergie, particulièrement lors des communications, donc il doit aller la chercher quelque part pour pouvoir fonctionner. Les téléphones vont la récupérer dans la batterie, ce qui explique donc pourquoi les fabricants essayent de placer de grosses batteries dans leur smartphone : elles garantissent une plus grande source d'énergie. Avec une bonne optimisation logicielle, ils peuvent ensuite optimiser la consommation, le mélange des deux garantit l'autonomie.

Comment un téléphone peut-il fonctionner sans batterie ? Vamsi Talla, chercheuse dans ce projet, a expliqué la problématique et sa solution. "Convertir des mots analogiques en signaux numériques entraîne une grosse consommation de données", donc sa solution pour résoudre le problème est tout simplement de rester sur la technologie analogique. La source d'énergie est crée tout simplement par les ondes radioélectriques environnantes, mais comme vous pouvez l'imaginer cela entraîne des problèmes car la consommation d'énergie pour les appels est supérieure à l'énergie que l'on peut créer avec les ondes.

Avec un peu de bricolage, les chercheurs ont réussi à effectuer un appel avec leur prototype mais bien évidemment nous sommes loin de la qualité d'un smartphone, il n'y a d'ailleurs même pas d'écran.

Un espoir pour le futur ?

Nous sommes très loin d'une version finale mais cette technologie soulève une question : pourra-t-elle un jour être utilisée sur nos smartphones ? Difficile à dire à l'heure actuelle, tant le résultat est pour le moment faible, mais à première vue la réponse serait négative car un smartphone demande bien plus d'énergie qu'il est possible d'en offrir : utilisation de l'écran, utilisation de data/WiFi, utilisation d'applications etc. 

Pourtant, le projet est à l'étude : l'énergie serait assurée par le réseau WiFi ou les antennes relais. L'écran aurait une encre électronique (comme les tablettes Kindle par exemple), et le projet d'appareil photo avant serait à l'étude. En bref, un smartphone qui pourrait satisfaire les moins gourmands mais pour les gros adeptes de jeux ou de streaming, il faudra probablement faire l'impasse.

Est-ce que la batterie est un problème sur votre smartphone ? Aimeriez-vous pouvoir recharger votre batterie seulement une fois par semaine ou cela ne vous pose aucun souci de la recharger tous les soirs ?

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Aucunes idées précises par rapport à la technologie du micro ondes pour la recharge... Procéder à des études un peu plus poussées.... Pour ce qui est de la recharge de la batterie bien sûr que l on aimerait une autonomie de 1 semaines..... Mais recharger mon nexus 5..qui est loin d avoir la meilleure autonomie et une batterie non amovible... Ne me pose pas trop de problèmes... Je le branche tous les soirs systématiquement chargé ou pas à mon domicile a un chargeur fixe couplé à un programmateur entre 3 et 4 heures du matin (là ou je dors) puis toujours dans mon véhicule même s il n a pas besoin de change (c est toujours cela de pris) puis toujours avec moi une batterie de secours de 10000ma.... Avec tout cela j arrive à m en sortir sans trop de problèmes......


  • B&M 12 juil. 2017 Lien du commentaire

    A ton pensé à notre santé par rapport aux micro-ondes, celle qu'utilisent actuellement nos appareil pour se connecter. Elle sont exactement les mêmes que celles de nos four à micro-onde, et nous savons qu'elle sont capable de chauffer jusqu'à l'ébullition de l'eau, et notre cerveau est constitué majoritairement d'eaux. !!! ( l'hiver c'est bien, mais l'été, beaucoup moins ).
    Je ne croix pas trop que cette énergie sois suffisante pour recharger une batterie.
    C'est comme nous dire, que un jour, nos voitures serons capable de remplir le réservoir de carburant en roulant, ça serais super, mais faut arrêter de rêver.


    • Ce sont les rêves qui font marcher et avancer l'humanité. Mais du rêve au cauchemar, il n'y a qu'un pas... qu'il n'est pas toujours facile de maîtriser.
      Et ce qui bien l'affaire des plus rusés pour s'emparer ou conserver tous les pouvoirs qu'ils désirent.
      Ce que je dis n'ai pas très nouveau, malheureusement... et je ne l'ai pas inventé !


  • Excellent article !
    Après, je veux aussi une étude réelle et sérieuse sur l'impact des ondes sur nos cerveaux aussi.


    • Un petit exemple pour se faire une idée :
      Les étude faites sur les potentiels dangers des ondes radio-électriques provoquées par les lignes haute-tension sont à la fois sérieuses, bien documentées et pas récentes et c'est pourquoi elles sont rejetées à la marge, les enjeux et les responsabilités étant suffisamment larges pour faciliter un oubli fort judicieux pour les types d'organisations ou d'institutions guère pressées d'avoir à rendre compte devant la population.
      C'est une publicité dont elles souhaitent pouvoir se passer...


    • Oui, l'idée de départ est réjouissante et bien loin du ronron habituel, sortir des chemins battus peut toujours ouvrir des perspectives intéressantes quel que soit le domaine scientifique (ou non) concerné.

Articles recommandés