Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 6 Commentaires

Pourquoi vous devez vous intéresser aux Spectacles (même si vous n'aimez pas Snapchat)

Après plusieurs mois d'attente, les lunettes connectées de Snapchat, les Spectacles, ont enfin débarqué en France. Ces lunettes sont équipées de deux mini-caméras et permettent de faire de petits films de 10 à 30 secondes que vous pouvez partager bien évidemment sur Snapchat. Si pour certains, ce nouvel objet connecté apparaît totalement inutile, il est pourtant essentiel d'y jeter un coup d'oeil, ne serait-ce que pour apercevoir le futur des wearables et comprendre les attentes des nouvelles générations.

Si vous suivez un peu l'actualité high-tech (ou si vous nous lisez un peu régulièrement), vous avez certainement dû entendre parler des lunettes Spectacles de Snapchat et de leur arrivée en France au début du mois. Voilà un moment déjà que ces lunettes étaient disponibles de l'autre côté de l'Atlantique (depuis le mois de novembre précisément) mais Snapchat a patienté l'arrivée de l'été pour les commercialiser en Europe. Ce n'est pas foncièrement une mauvaise idée soit dit en passant car le besoin d'une paire de lunettes de soleil (car les Spectacles sont aussi une paire de lunettes de soleil) est plus important l'été que l'hiver. 

A quoi servent ces lunettes ?

Concrètement, les Spectacles, c'est leur nom, sont connectées au smartphone par Wi-Fi ou Bluetooth et sont équipées de deux mini-caméras capables de capturer des images à 115 degrés, proposant ainsi l'angle de vue de l'oeil humain. Vous pouvez créer des petits films qui vont de 10 à 30 secondes et les partager ensuite bien évidemment sur Snapchat. Il est également possible de les exporter sur la mémoire de votre téléphone ou de les partager sur d'autres réseaux sociaux mais il est indispensable d'utiliser l'appli Snapchat pour le faire. L'export de la vidéo entraîne également l'apparition d'un angle fish eye sur le résultat final de la vidéo assez original.

Snapchat a pensé aussi à la vie privée. Lorsque l'enregistrement vidéo est actif, des leds présentes autour d'un objectif de la caméra sur les lunettes s'illuminent, ce qui permet à ceux qui sont à côté de savoir qu'ils sont potentiellement filmés.

AndroidPIT snapchat spectacles 9902
Les Spectacles s'adressent évidemment aux utilisateurs de Snapchat. © AndroidPIT

Des inconvénients évidents

Les lunettes Spectacles ne sont pas le wearable parfait. Oui, elles s'adressent à un public très ciblé. Premièrement, il faut être un utilisateur assidu de l'application Snapchat pour être intéressé, ce qui écarte d'emblée de nombreux utilisateurs. Si l'on en croit les chiffres dévoilés par l'entreprise lors de son entrée en bourse, 71% des utilisateurs de Snapchat, qui compte plus de 158 millions d’utilisateurs actifs chaque jour (officiel, décembre 2016) dans le monde, ont moins de 25 ans. En France, par exemple, il existe 8 millions d’utilisateurs actifs chaque jour en France (septembre 2016).

71% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans

Deuxièmement, les lunettes ne sont pas exempts de défauts. Par exemple elles ne sont pas étanches et Snapchat préconise d'éviter de les utiliser à des températures extrêmes. Un comble pour ce qui reste une paire de lunettes de soleil. A l'inverse, le fait qu'il s'agisse précisément de lunettes de soleil limite également leur utilisation. Le soleil n'est par exemple pas particulièrement présent dans certaines régions (non je ne donnerais pas de nom pour ne fâcher personne) et leur utilisation en hiver est assez limitée. 

Enfin, comme tout type d'objet connecté, ces Spectacles héritent des problèmes inhérents au wearable, à savoir qu'il faut les recharger. Le modèle que je teste actuellement permet d'envoyer environ 100 Snaps par charge, mais les transferts Wi-Fi réduisent de moitié cette charge. Comptez ensuite 90 minutes pour recharger complètement les lunettes. Vos lunettes de soleil viennent donc s'ajouter à cette longue liste d'appareils que vous devez recharger régulièrement sur votre table de nuit.

AndroidPIT snapchat spectacles 9932
C'est la coque de protection qui fait office de chargeur pour les lunettes. © AndroidPIT

Mais une promesse pour le futur

Si l'on prend un peu de recul sur les lunettes, on s'aperçoit rapidement que ce premier appareil hardware lancé par Snapchat sur le marché est assez réussi. Certes, les défauts assez évidents de ces Spectacles expliquent leur relatif succès. Très populaires au lancement, les lunettes Spectacles ont un peu déçu sur le plan des ventes puisqu'elles ne se sont pour le moment écoulées qu'à 60 000 exemplaires aux Etats-Unis. C'est probablement un nombre assez décevant mais cela a quand même permis à la firme d'engranger 8 millions de dollars au premier trimestre 2017.

La marque a aussi réussi habilement à proposer un wearable simple à porter et à utiliser qui inaugure certainement à quoi ressembleront les wearables du futur. Contrairement aux Google Glass, les lunettes Spectacles ne proposent pas ici de réalité augmentée. Snapchat a opté pour un outil simple entièrement dédié à l'image. Un look pop branché, très loin du design disgracieux des Google Glass, pas d’écran embarqué, une simple caméra qui s’enclenche depuis un bouton situé sur la branche des lunettes, un prix attractif (149,99 euros). Snapchat s'adresse aussi à une nouvelle génération d'utilisateurs nés avec l'Internet haut débit et les smartphones, et entourés d'écrans depuis leur naissance.

Bref, Snapchat semble avoir pris en compte l'attente des utilisateurs lors de la conception de ses Spectacles, en se concentrant sur une seule fonction et un faible coût plutôt que d'essayer de construire un appareil coûteux multi-fonctions. Et force est de constater que l'avenir des wearables passe très probablement par cette étape intermédiaire avec un appareil à fonctionnalité unique. Le succès des Pebble ou encore de Fitbit semble confirmer cette tendance. Les Spectacles ne sont donc qu'une première version d'une nouvelle génération de dispositifs qui risquent de nous surprendre dans les années à venir.

Avez-vous déjà testé les Spectacles de Snapchat ? Comment envisagez-vous l'avenir des wearables ?  

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • On reconnaît les gens grâce à leurs gadgets :
    - Perche a selfie pour les egocentriques nombrilistes suffisant et fan d’eux même
    - Montre connectée pour... Oui pour quoi au fait ?
    - Lunette spectacle pour les QI de moins de 90 qui aiment le design Toys “R” Us


  • Et la loi sur le droit à l'image, alors !
    Le jour arrivera assez vite où un quidam se retrouvera dans une vidéo qui compromet sa vie privée, et quel qu'en soit la raison il pourra attaquer en justice ou poser une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) et l'interdiction sera vite prononcée.
    Des LEDs qui s'illuminent ne sont pas des indices sérieux de respect ou d'indication de tournage d'une vidéo, en clair on n'est pas aux USA.


    • Pierre Vitré
      • Admin
      • Staff
      8 juin 2017 Lien du commentaire

      Avec un smartphone, vous pouvez déjà filmer et celui-ci n'avertit même pas les autres utilisateurs, à la différence des lunettes de Snapchat.


      • C'est vrai, à ceci près, que tout le monde sait qu'un smartphone est fait pour filmer (même ceux qui n'ont pas de téléphone portable) contrairement aux lunettes de Snapchat que presque personne (sauf ici évidemment !) ne connaît.
        J'aurais du préciser cela dans mon premier commentaire...


  • Alors oui mais non. Pour la simple et bonne raison qu'elle sont super cher de une, et de deux snapchat n'est pas stable sur android, c'est un vrai scandale. Donc a vrai dire si j'ai autant de tune a mettre dans ce genre de gadget j'achète une gopro direct, au moins je sais pourquoi je paye mdr


  • Pitié non. Je suis contre ce genre de produits stupides monofonctions justement. On dit souvent des wearables notamment montre connectée qu'elles n'ont pas de killer feature. Cette paire de lunette n'en a aucune en marge d'être encore moins utile à cause de sa nature (lunette de soleil donc selon le lieu et la période elles ne servent à rien), la longueur de recharge, et le fait d'avoir une énième batterie sur soi pour un positionnement tarifaire que je considère comme élevé.

    Je préfère très largement attendre des produits type Google glass (ou autre) justement multi-fonctions et certainement plus aboutis.

    Je précise également que Pebble et Fitbit (le second a racheté le premier et l'a achevé) sont en train de se casser les dents sur ce marché donc bon...

Articles recommandés