Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
10 partages 11 Commentaires

Pourquoi je n'utiliserai pas Allo, la nouvelle application de messagerie de Google

Allo est en passe de devenir l'application de messagerie par défaut sur Android. Elle intègre Google Assistant, qui vous permet de rechercher des restaurants, faire des réservations et de chercher des images, tout à partir de l'application. Mais je ne l'utiliserai pas pour une raison très simple.

Chiffrement de bout en bout

Je n'aime pas Allo pour plusieurs raisons, mais il n'y en a qu'une pour laquelle je ne l'utiliserai pas. Cela concerne le chiffrement. L'application n'utilise pas le chiffrement de bout en bout par défaut comme c'est le cas sur WhatsApp et Telegram.

google io keynote 2016 allo 2
Un minimum de sécurité, au moins.  ANDROIDPIT

Le chiffrement de bout en bout est un système extrêmement sécurisé de cryptage. Chaque message que vous envoyez est protégé par un cadenas, et seul vous et le destinataire du message ont la clé qui permet de débloquer et lire le message.

whatsapp chiffrement
Le chiffrement de bout en bout est disponible dans la dernière version de WhatsApp.© ANDROIDPIT

Chiffrement optionnel

Google a annoncé qu'il sera possible de bénéficier du chiffrement de bout en bout à travers un mode incognito similaire à celui présent sur Chrome. Mais il est optionnel, l'application Allo n'utilisant pas le chiffrement de bout en bout par défaut.

La raison derrière cela est la présence de Google Assistant au sein de l'application. Pour que le service fonctionne dans l'application de chat, Google doit être en mesure de lire vos messages, de voir vos photos, et de les relier à son système d'intelligence artificielle, ce qui signifie partager vos données avec Google.

Même si je comprends ce raisonnement, selon moi, les avantages de Google Assistant ne sont passez suffisants pour que je sacrifie une énorme partie de ma vie privée. Le chiffrement de bout en bout devrait être une option que l'on peut désactiver et non l'inverse.

google io keynote 2016 allo 9
Allo peut créer des réponses à partir de photos. Mais est-ce utile ? © Google

Il est bien connu, et important de se rappeler que Google sauvegarde des profils de ses utilisateurs afin de cibler sa publicité plus efficacement. Non seulement cela, mais 98% de la production de PRISM est basée sur des données obtenues à partir de Yahoo, Google et Microsoft. Ce sont des données sur des individus que le gouvernement des États-Unis a réuni à grande échelle, par des moyens que beaucoup considèrent comme invasifs. Alors que nous sommes de retour dans un flou en ce qui concerne les activités de la NSA et d'autres agences de renseignement, il n'y a eu aucune indication que la nature de leur travail a beaucoup changé par rapport à la vie privée des individus.

Les actes valent plus que les paroles

Compte tenu de l'appui public de Google pour Apple dans l'affaire de San Bernardino, où Apple avait refusé d'accorder au FBI l'accès à un iPhone crypté appartenant à l'un des tireurs, sa décision de rendre optionnel le cryptage sécurisé semble contraire à ses principes.

Ses produits sont de plus en plus envahissants (pensez à Google Home qui écoute tout ce qui passe à côté de votre téléphone), et insister fortement sur le transfert sécurisé et privé des données devrait être quelque chose que Google mette au premier plan, et non pas relègue au second plan.

google home 2
Google Home exigera le même niveau d'accès afin de permettre à sa « machine learning » de fonctionner. © Google

Une autre direction

L'ingénieur de Google Thai Duong a écrit un article de blog au sujet de la situation du chiffrement d'Allo. Il a posé l'idée que la situation pourrait être inversée, et que le chiffrement soit une option qui puisse être désactivée, vous permettant de choisir si vous souhaitez ou non autoriser l'accès à vos conversations par l'intelligence artificielle de Google.

Les paragraphes où il a fait cette suggestion ont depuis été supprimés, « parce qu'il est n'est pas cool de discuter publiquement ou de spéculer sur l'intention ou les plans futurs concernant les fonctionnalités des produits de mon employeur ». Mais à moins que Google n'aille dans ce sens, Allo restera inutilisée sur mon téléphone.

Que pensez-vous de l'approche de Google concernant le chiffrement d'Allo ? Est-ce une raison suffisante pour vous empêcher d'utiliser l'application ? Dites-le moi dans les commentaires.

Article traduit de Chris Marshall pour AndroidPIT.com

10 partages

11 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Cette lutte pour une pseudo vie privée qui n'existe même plus. La publicité a toujours existé et elle évolue c'est tout.
    Il y a 1 an le sujet n'était pas aussi bouillant et la situation était la même. Maintenant qu'Apple a parlé et fait son chevalier blanc les gens font semblant d'être des militants.

    Je ne suis ni une entreprise ou une marque qui a des choses à cacher. J'suis un citoyen lamda et depuis que je suis né il y a des gens qui appellent chez moi pour me vendre des fenêtres, des radiateurs, un nouveau forfait,... J'ai toujours reçu des spam dans ma boite mail et il y a toujours eu de la publicité sur tous les sites que j'ai visité.
    La plupart du temps ça n'avait jamais rien avoir avec mes goûts et ça m'emmerdait plus qu'autre chose.

    Puis Google est arrivé sur son cheval blanc et a mis de l'ordre dans tout ça. d'abord en proposant le meilleur navigateur internet qui soit sur le marché, chrome. Le principe était simple, il gère tout depuis ses serveurs et vous avez juste la réponse que vous cherchez.
    Au passage ils recueillait tes données pour optimiser ton expérience et aussi se faire des tunes en te proposant de la publicité adapter à tes goûts. Je trouve ça très honnête comme procéder. En tout cas envers l'utilisateur.

    Envers les professionnels du marketing ça s'avère être une plait car ils perdent des gros sous. Mais ce n'est pas notre problème à nous utilisateurs. C'est un problème que l'Etat doit gérer pour protéger les entreprises françaises.

    Les gens se plaignent qu'il y ai une contre parti à des services de hautes qualités "gratuit". La blague.


  • Je remercie "RysEm" pour son pouce levé. Ça fait du bien de se sentir moins seul sur un sujet aussi délicat. J'y suis allé volontairement un peu fort pour voir les réactions. Pour l'instant, j'attends.
    J'aurais voulu envoyer un message personnel mais je ne possède pas les droits (quels sont-ils ?) pour cela.


  • Big brother is watching you


  • Perso, pour ce que je raconte, je m'en fou que Google lit mes messages tant que j ai un service au plus proche de mes attentes. tant mieux que Google me propose des choses hyper ciblé, car perso je préfère une pub pour un objet hi tech que pour des tampons sans applicateur. à notre niveau je trouve pas ça très embêtant.


  • Paranoïa quand tu nous tiens.......bref........


    • Il ne faut pas être bref. Au contraire, il faut développer vos idées. Vous avez un point de vue opposée au mien, tant mieux, alors expliquez-vous, sinon je continuerai de croire que vous n'avez aucun argument.
      D'ailleurs, si vous en voulez un ou deux supplémentaires : jamais une société comme Google, ou une autre du même tonneau, ne donne jamais rien pour rien. Ceux qui ont travaillé dans une multinationale comme Mc Do ou les entrepôts d'Amazon ou consort en savent quelque chose, il me semble qu'ils sont un peu moins bien payés que Carlos Ghosn ou les PDG de ces boîtes. Nous sommes harcelés tous les jours par des sociétés qui ont achetés des listes de numéros sans que nous acceptez quoi que ce soit allant dans ce sens. Elle est où notre liberté à ces moments-là ?
      Alors paranoïa ou réalité. Lisez donc "le discours de la servitude volontaire", l'auteur avait à peine 18 ans quand il l'a écrit ... il y a quatre siècles et demi, il n'avait donc pas beaucoup de smartphone seulement il était ouvert au monde, c'est peut-être le début d'une explication.
      Ne croyez pas que j'essaie de vous convaincre, je sais que je perdrais mon temps. Le jour où vous verrez les choses différemment, il sera probablement trop tard. Ce n'est pas ce que je souhaite.


  • Mdr, tout cet article juste pour une histoire de pseudo securité pas totalement existante ??? Quest ce qui faut pas lire quand meme :)


  • Tout ça pour ça ? À moins d'être le président de la CIA ou serial killer en cavale, il n'y a pas de raison de ne pas vouloir utiliser une application comme celle-là juste parce qu'elle ne propose de cryptage E2E (selon moi), en plus si elle propose un mode incognito (si vraiment tu as besoin de communiquer avec tes complices qui t'aident à dissimuler le corps de tes victimes). Surtout avec toutes les fonctionnalités de l'application qui ont vraiment l'air appétissantes 🍭.


    • Les gâteaux empoisonnés sont toujours appétissants sinon ils ne seraient pas absorbés.
      Quand à parler du directeur de la CIA, il y a longtemps qu'il utilise un téléphone crypté. D'ailleurs, Hilary Clinton a de gros ennuis avec la justice pour s'être servie de serveur de messagerie non protégé.
      Comprendre que la vie privée de tout un chacun ne doit pas être étalée au grand public et utilisée par des sociétés très intéressées me semble pourtant évident quelque soit les avantages apportés par une application. Le fait d'avoir quelque chose ou non à se reprocher n'a rien à voir là dedans.
      Monsieur "Rideau" vous connaissez beaucoup de choses techniques sur le cryptage mais moi j'en connais seulement un peu peu sur Prism, Echelon et d'autres systèmes qui peuvent nous pourrir la vie soit disant pour notre sécurité.
      Et si la personne, qui a du retiré les précisions sur la choix de ce cryptage, a du revenir en arrière, ce n'est sûrement pas seulement pour faire plaisir à son boss ou suivre une politique supposée aller dans ce sens. La position de Google qui allait dans le sens d'Apple servait juste à donner le change et laisser croire qu'elle cherche à protéger les données des particuliers qui utilisent les différents service de Google.
      Quant à ce que je pense du chiffrement d'Allo, je pense que c'est clair !


      • Absence de cryptage E2E ne veut pas dire étalage de notre vie privée au grand public. Ça permet juste aux algorithmes de Google d'analyser nos messages pour nos proposer des informations complémentaires. Et le risque que nos données soient étalées au grand public est toupitit, déjà parce que les services de sécurité de Google sont assez perfectionnés, et parce que je doute fort que de simples utilisateurs comme vous et moi soient la cible principale de hackers assez doués pour pirater les serveurs de Google.


      • Non, "Ça permet juste aux algorithmes de Google d'analyser ..." c'est le juste qui est faux.
        En effet, ça permet beaucoup d'autres possibilités, beaucoup moins avouables parce que beaucoup plus liberticides. Que vous appréciez que Google puisse vous soumettre ses propres propositions commerciales ou non est votre choix, il est respectable cela va sans dire. Qu'il puisse l'exploiter ou le faire exploiter sans votre assentiment pour des raisons qui puisse vous nuire ou à d'autres personnes de votre entourage ou non pour des idées que vous ignorez complètement et qui aboutissent au même résultat ne vous pose pas plus de questions ?
        La surveillance et l’assujettissement du peuple par les plus puissants a été de tout temps un rêve toujours renouvelé et enrichi, vous pouvez effectivement les soutenir et rêver, à votre tour, d'en recueillir une miette. Continuer de rêver.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris