Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Pourquoi Huawei n'a plus rien à envier à Samsung
Huawei P30 Pro Opinion Événement Huawei 5 min de lecture 31 Commentaires

Pourquoi Huawei n'a plus rien à envier à Samsung

Jusqu'à récemment, la division mobile de Huawei était encore considérée par beaucoup comme un constructeur de smartphones de seconde classe, loin derrière les fabricants établis tels que Samsung,  LG ou encore Apple. Les années ont passé et force est de constater que la donne a fortement changé. L'événement de présentation des Huawei P30 qui s'est tenu à Paris ce mardi en est un symbole et le fabricant chinois semble être désormais bien lancé pour détrôner le numéro 1 en place, Samsung, sans même avoir la possibilité de vendre ses terminaux aux Etats-Unis.

Qui aurait parié il y a quelques années encore, que Huawei aurait réussi à devenir l'un des constructeurs les plus importants sur le marché des smartphones ? La tâche n'avait rien de facile et peu de personnes pouvaient prédire un tel succès. Nombreux se moquaient des terminaux de la marque car la ressemblance avec certains modèles d'Apple et de Samsung était plus qu'une simple coïncidence. Aujourd'hui, le fabricant a pourtant réussi à bousculer les ténors et prendre la seconde position des constructeurs sur le marché. 

Pourtant, les ambitions de l'équipementier télécom étaient claires dès le début : faire bouger le marché et propulser un fabricant chinois en tête du classement. Une ambition révolutionnaire qui s'est vite retrouvée dans les appareils de la marque avec des fonctionnalités innovantes et des prix plus attractifs au départ que la concurrence.

Désormais, la fougue de la jeunesse semble se dissiper. Huawei a grandi, a évolué et s'est développé à une telle vitesse qu'il a pris à Apple en 2018 sa deuxième place dans le classement des fabricants de smartphones. Devenu désormais un acteur incontournable sur tous les marchés (de l'entrée de gamme au haut de gamme), Huawei n'est plus le jeune fabricant naïf dont il était bon ton de se moquer. 

huawei event 2019 p30 series
Si la présentation des Huawei P30 à Paris a bien confirmé une chose, c'est que le fabricant chinois n'a plus rien à envier à son rival sud-coréen Samsung. © Huawei

Il a tout pour devenir numéro 1...

Les nouveaux smartphones dévoilés dans la capitale française sont la preuve éclatante que Huawei n'a plus rien à envier à son désormais ennemi numéro 1. Lancés un peu plus d'un mois après les Galaxy S10, les Huawei P30 et P30 Pro présentés par Richard Yu au Paris Convention Center proposent tout ce que l'on est en droit d'attendre de terminaux haut de gamme sur le marché. Dotés de designs élégants, ils proposent des fiches techniques séduisantes et une endurance que les utilisateurs des derniers appareils de Samsung apprécieraient certainement. Le logiciel, décrié (à raison) au départ, s'est fortement amélioré et propose une fluidité remarquable.

Côté innovation, c'est également la même chose. Huawei ne déçoit pas. La firme fut l'une des premières à utiliser l'intelligence artifcielle pour ses appareils. L'expérience photo que promet le P30 Pro s'annonce également comme excellente. Le smartphone de Huawei peut compter sur un zoom optique x5 (et hybride x10) et sa configuration avec trois capteurs photos et une caméra Temps de Vol semblent être un bon choix. Même sur le marché naissant des smartphones pliables, la solution retenue par le fabricant avec son Mate X semble être plus judicieuse que le Galaxy Fold de son concurrent. 

Le revers de la médaille, c'est que Huawei n'a également plus à envier les tarifs des terminaux de Samsung. Le chinois s'est aussi embourgeoisé et propose désormais ses smartphones à des prix qui ne sont plus aussi intéressants qu'ils ont pu l'être par le passé.

AndroidPIT huawei p30 pro front camera l3t3
Le Huawei P30 Pro est un parfait Galaxy S10 killer. © AndroidPIT

... y compris un bon SAV et (bientôt) des magasins physiques

La marque a également fait des efforts en matière de service après vente. Si au départ les retours n'étaient pas très bons dans la communauté, Huawei s'est nettement amélioré depuis. Le fabricant a développé son réseau de centres de réparation régionaux en Europe, afin de réduire le temps nécessaire pour diagnostiquer et réparer les téléphones en cas de problème. Le service client s'est aussi internationalisé avec une disponibilité en plusieurs langues et le constructeur peut compter sur ses revendeurs. Si le service n'est pas encore à la hauteur de celui d'Apple, il est désormais identique à celui de Samsung.

L'ouverture de magasins est aussi une opération de charme sur le marché européen

Le constructeur prévoit également l'ouverture de magasins physiques en Europe. Une quinzaine est ainsi au programme en 2019, dont un à Paris dans le quatier de l'Opéra. Huawei s'inspire ici davantage de la politique d'Apple en ouvrant quelques magasins seulement par pays et non celle de Xiaomi de multiplier les points de vente. Quoi qu'il en soit, ce développement de boutiques témoigne de la volonté de la marque de s'imposer dans les esprits et d'être au plus près des consommateurs. Au niveau de la pub, le géant chinois investit d'ailleurs tout autant que son compère coréen, et ce n'est certainement pas Antoine Griezmann, l'égérie de la marque en France, qui viendra dire le contraire.

Alors, que reste t-il à Samsung ?

Si  le numéro 1 mondial a des raisons de s'inquiéter de la montée de Huawei, il conserve encore quelques avantages par rapport à son concurrent. Outre le fait de fabriquer ses propres écrans, l'image de Samsung est encore toujours plus forte que Huawei, au même titre que sa communauté de fans qui reste la plus importante à ce jour.  Les accusations d'espionnage auxquelles la firme doit faire face n'aident pas non plus forcément à tous les coups. Le marché américain semble résister à Huawei, c'est clairement un point que la firme chinoise peut envier à son rival sud-coréen. Toutefois, malgré cela, le fabricant pourrait bien réussir son objectif de devenir calife à la place du calife.

Que pensez-vous de la montée en puissance de Huawei ces dernières années ?

31 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Emmanuel Milcent a toute raison. Il a tout dit. Rien d'autre à ajouter.


  • Cette montée est mauvaise pour nos portefeuilles


  • Il est vrai que Huawei a fait une formidable ascension en matière de téléphonie mobile, avec des appareils beaux, bien finis, performants, etc.
    Mais je trouve que les prix de vente ont également suivi la même ascension et là, ça va poser un problème puisque les tarifs côtoient de très près ceux de Samsung.
    Les "hauts de gamme" des 2 marques sont vendus très chers. Alors, on ne s'étonne plus que les derniers nés de Samsung atteignent (et dépassent) les 1000€, mais de la part de Huawei, c'est un peu plus gênant, à mon humble avis.
    En ce qui concerne l'autonomie, on sait que le S9 n'est pas un champion, loin s'en faut mais regardons la définition de son écran comparé à la capacité de sa batterie... Moi, cela ne m'a pas surpris. Celles et ceux qui auront choisi le S9+ auront sûrement été moins déçus. Les écrans des Samsung S et Note sont très largement supérieurs à ceux des Huawei (et de beaucoup d'autres constructeurs d'ailleurs) qui proposent toujours des résolutions inférieures. Alors les gens qui veulent des téléphones puissants, endurants, performants, beaux, étanches, résistants aux chutes et aux coups de marteau, et pas chers, n'ont qu'à........... se gratter, au lieu de critiquer systématiquement chaque aspect énuméré ci-dessus !
    Et quand je lis que pour le prix d'un S10+, au autre, on peut avoir un PC portable, je me marre ! Car même si c'est vrai, en valeur (marchande) absolue, c'est complètement ridicule de soutenir une telle comparaison. On fait quoi avec un pc portable ? On le met dans sa poche ? On prend des belles photos avec ? On filme en 4K avec ? On s'en sert de GPS dans sa voiture (ou sur sa moto, ou son vélo) ? On peut l'utiliser lorsqu'on fait du sport ? On peut le connecter avec une montre, ou un traqueur d'activité ? On téléphone avec ??? Non !
    J'ai actuellement un Note 9, dont je suis très satisfait et qui n'a, à mon sens, aucun concurrent. Et j'ai une MediaPad M5 8,4", dont je suis également extrêmement satisfait. Donc je ne me classe pas comme un fidèle à Samsung ni même à Huawei. Mais pour avoir eu les S2, S6 Edge+, S7 Edge, S8+, Note 8 (pour ne parler que des Samsung de ces dernières années), je dois dire que je suis fan des bords recourbés depuis le début (innovation Samsung).
    Pour le moment, et pour le confort de mes yeux au quotidien, je resterai sur des écrans à très haute définition, que ne proposent pas Huawei sur ses téléphones (alors que sur ses tablettes, oui).


    • La comparaison entre portable et mobile, n'est-ce pas un pied de nez qu'on emploie le même mot ou presque pour désigner deux objets très différents, portait sur le prix.
      Mais, ce n'est pas le même usage, ni la même cible.
      On peut faire, avec un portable, des choses qu'on ne pourra pas demander pas à un mobile, aussi puissant soit-il..
      Cela dit, il y a des usages, comme la lecture de flux vidéos qu'on rediffuse sur grand écran, qui sont repris par le mobile.
      Pour la retouche d'image, on va faire ça à la va-vite sur le mobile.
      Allez-vous éditer vos documents sur un petit écran? Quid des activités du graphiste, portable ou mobile?
      Portable ou PC, je ne choisi pas, j'en ferais le même usage. Mais le mobile, je le cantonne aux activités rapides, jetables.


    • Si tu as raison pour les grands écrans, ton raisonnement est moins vrai pour un P30 ou un S10 ! Le P30 pro gagnerait à monter en résolution mais les quasi 400 de ppi doivent être largement suffisant et empêche l'autonomie de s'effondrer...


  • Le problème reste posé, à vouloir appliquer les mêmes tarifs que Samsung, beaucoup d'acheteurs vont se dire qu'après tout je vais me tourner vers Samsung


    • ça c'est bien des propos d'ultra faboy à côté de la plaque (sdésolé mais c'est la vérité crue et cruelle), très vite dit en plus : les derniers flagships de Huawei (depuis les P20 et P20 Pro) sont vraiment hyper attractifs (en mettant de côté le côté financier), autant que ceux de Samsung, niveau photo les P30 et P30 Pro n'a rien à envier, au contraire, et ils sont largement supérieurs niveau autonomie, l'aura supérieure de Samsung n'est plus désolé, si ce n'est dans la tête des fans de Samsung (idem pour Apple, en dehors de l'OS [chacun des 2 ont leurs adorateurs et leurs détracteurs] et de la puissance [l'écart est minime et ne se ressent pas à l'usage], les iPhones XS se prennent une claque quand même, tant bien par les Samsung S10 que les Huawei Mate 20 Pro, et sont déclassés niveau design, plan sur lequel ils ont une génération de retard).
      Il ne faut pas oublier que niveau autonomie, Samsung se prend une leçon et une bonne chaque depuis les Samsung Galaxy S9, surclassés par les Huawei P20 , P20 Pro, Mate 20, Mate 20 Pro, P30 et P30 Pro... et ça compte beaucoup.
      Les P20 et P20 Pro peinaient sur certains points (qui sont des détails pour beaucoup [qui ont un usage très grand public de la photo, qu'ils regardent sur leur smartphone, éventuellement leur tablette, et partageant sur leurs réseaux sociaux], parfois en les ayant légèrement retouchés en plus, d'où une importance moindre de la qualité photo brute) face aux Samsung Galaxy S9 et S9+, mais c'est fini et les choses se sont même inversées depuis les Mate 20 et Mate 20 Pro...
      En dehors des ultra fanboys de chaque marque, les consommateurs ne sont plus vraiment attachés à telle marque ou telle autre, ceux qui sont informés et s'informent, comme moi et beaucoup de ceux qui fréquentent les sites de technophiles comme celui-ci, vont se renseigner et comparer avant de se décider, les moins intéressés (et qui ont parfois bien d'autres centres d'intérêts réels et d'autres préocccupations que celle de passer une partie de leur temps sur des sites tels qu'ici, et j'en connais très proches de moi, vont éventuellement se renseigner auprès du vendeur en magasin [ils achètent d'ailleurs souvent en magasin ou boutique de l'opérateur] et là, en dehors du prix et du design [chose subjective], que vont dire les vendeurs sur les principaux point d'intérêt : écran : égalité ; photo : avantage Huawei ; autonomie : avantage Huawei ; puissance : égalité ; verdict : victoire nette de Huawei.
      Et d'ailleurs, les chiffres de ventes très nettement à l'avantage des fabricants chinois, surtout Huawei et Xiaomi, alors que Samsung est en baisse très nette, me donnent entièrement raison.


      • Je trouve votre argumentaire bonne... pour preuve, j'ai eu le S6, puis S7 edge, puis S8 et à ce jour S9... J'ai été ultra déçu par l'autonomie misérable du S9... j'étais toujours obligé de le recharger vers 16H en utlisation pro et je ne parle même pas en vacance ou je mitraille de photos et vidéos ou je devais avoir une batterie compatible quickcharge dans un sac à dos pour recharger mon téléphone dans la journée pour être sûr de tenir jusqu'au soir ...

        De ce fait, après avoir vu les excellents benchmark du P20 PRO et Mate 20 pro.... j'attendais de voir le P30 Pro avant de prendre éventuellement le S10+ ... ben après avoir vu au moins 20 vidéos sur youtube de benchmarks, comparatifs P30 PRO vs S10+ et bien mon choix est fait... je tente l'aventure HUAWEI. Une autonomie bien supérieur au S10+ pourtant en net amélioration cette fois... mais le P30 PRO est encore bien devant... en plus il charge 70% en 30min là ou le S10+ n'est qu'à 40% environ.... Et les photos... ben le constat est le même, le P30 PRO est un poil meilleur en plein jour, meilleur en lieu sombre et bien meilleur en condition de nuit. Et comme je fais beaucoup de photos de nuit ou lieux sombre et bien c'est plié... Donc même si j'ai été fidèle pendant 4 ans à Samsung, ils ont perdu un client à force de nous prendre pour des vaches à lait comme Apple en augmentant les tarifs sans pour autant apporter des améliorations significatives à mes yeux qui étaient l'autonomie et la qualité des photos de nuit.


      • Bonjour Mr. Milcent,
        En vous lisant, je découvre un ultra méga fan boy de Huawei. Il n'y a que des commentaires dithyrambiques envers les derniers smartphones de Huawei....
        J'en suis venu à me demander si le gouvernement chinois ne vous subventionait pas pour toutes ces éloges envers leur marques.
        En lisant votre "article", il se trouve que je ne suis d'accord qu'avec le dernier point. Samsung vend moins et Huawei et Xiaomi vendent plus (en terme de peu de marché). Concernant les raisons, il me semble que tous vos arguments sont subjectifs (est ce la vérité crue et cruelle ? Je ne sais pas).
        Autonomie : Huawei serait bien meilleur.... Cependant leur écran n'a qu'une définition full HD et ils sont plus lourds. Donc je trouve que c'est pas recevable. En plus, la différence se situe sur du plus ou moins 20%.... C'est pas comme si les téléphones de Huawei tenaient le double du temps.
        Niveau photo : vous pensez visiblement que dxomark est une valeur objective alors qu'elle est subjective, même si je loue l'intérêt de ce type de test. Mais il faut savoir quand même lire entre les lignes. Dxomark n'évalue pas les interfaces, ni les flous de bougé et encore moins les besoins des utilisateurs qui sont parfois très spécifiques. Par exemple, avoir un super zoom x5 c'est génial, mais s'il faut un trépied pour faire la photo des que la luminosité est moyenne (typiquement en scène d'intérieur ou nuageuse)... C'est tout de suite moins intéressant. Beaucoup de sites web l'ont fait remarquer. Et ceci est vrai même pour les reflex de base.... il n'y a là donc rien d'étonnant.
        Interface graphique : vous ne faites curieusement aucun commentaire.
        Écrans : soi disant égalité alors que la résolution n'est pas la même. Certains disent que ça change rien. Et bien j'invite ces personnes à essayer d'utiliser longtemps les écrans des Samsung (et d'Apple aussi). Même si techniquement l'oeil n'est pas capable de faire la différence, a l'utilisation, le confort est tout simple incroyable.... Mais c'est subjectif et ça dépend des gens....
        Prix : avantage Huawei et Xiaomi. C'est incroyable comme ça ne me surprend pas.... Vu le fonctionnement fusionnel des grandes boîtes chinoises avec l'état chinois. En passant, depuis que Huawei a investi dans la recherche (et moins dans la copie ou le vol), les prix ont sacrement augmenté....
        Conclusion des courses, je ne suis pas vraiment convaincu par votre argumentaire qui, selon vous, est parfaitement vrai car les ventes des smartphones chinois ont pris le dessus sur celles de Samsung (et Apple). Je pense que les raisons sont bien plus variées.


      • Et pourtant non je ne suis pas fan de Huawei, je n'ai rien de chez Huawei chez moi, je suis juste objectif. Concernant la qualité photo, j'ai lu de nombreux test de sites, et curieusement, tous concluaient de la même façon, le Huawei P30 Pro est le meilleur photophore à ce jour, le plus complet à ce jour aussi, certains sites concluaient même que Huawei donnait une leçon à ses concurrent niveau photo... et pourtant ça ne me donne pas envie de l'acheter pour autant, tout simplement parce que mes habitudes d'achats ont changé, mes critères et mes priorités aussi
        Par contre vous, malgré votre pseudo (peut être pour tenter de noyer le poisson), je vous soupçonne quelque peu d'être anti chinois et pros Samsung, une vague (euphémisme) intuition (d'autres commentaires de votre part m'ont donné le même sentiment, ce qui me fait dire qu'il n'y a que très peu de chances que je me trompe...). D'ailleurs, vous ne seriez pas un coréen exilé par hasard ? Cela expliquerait tout... :)
        L'écran du Huawei P30 Pro est fourni par Samsung, il me semble :) Une définition 4K sur un écran de smartphone n'a aucun intérêt si ce n'est pour la réalité virtuelle... si ce n'est à coller les yeux à l'écran (ce qui n'est vraiment pas recommandé), à 30 / 35 cm des yeux (ce que les utilisateurs font, une étude l'a prouvé), la différence est imperceptible... et ça joue sur l'autonomie, il est vrai... est ce donc de ma faute si Huawei est plus malin et plus pragmatique pour avoir compris qu'une définition Full HD ou FHD+ suffisait très largement ? :)


  • Je pense que Huawei fabrique d'excellents produits, mais qu'il s'est en effet embourgeoisé. Quant aux accusations d'espionnage qui visent Huawei, outre le fait qu'il est cocasse qu'elles viennent des USA, eux qui espionnent le monde entier et notamment leurs alliés, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. C'est toujours la même histoire, "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose" et "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage". Ce n'est pas fair play, mais il vaut mieux faire envie que pitié et Huawei n'en mourra pas.


    • Bonjour Mr.

      Il n'y a rien de cocasse à ce que cela vienne des états Unis. Je vous invite a reconsidérer cette cocasserie en considérant cet aspect : tous les détracteurs des "fautes américaines" sont AMERICAINS !! ( Snowden pour la NSA, le patio républicain pour le maccarthysme, l'usada pour Lance Armstrong, les usagers Américains ont fait des procès contre Apple, contre Monsanto, Qualcomm contre Apple.....). Les Américains sont les premiers à s'autocritiquer.... C'est pour ça que c'est un pays vraiment libre.
      Je lis très souvent ce type d'argumentation qui ne me semble pas approprié : "les Américains ont eux aussi fait de l'espionnage, donc c'est pas grave si les chinois font aussi". C'est gênant d'écrire cela car ça sous entend que ça fait partie du "jeu". Personnellement je suis contre ce type d'attitude et je ne la soutiens ni venant de la Chine, ni venant des USA, ni venant de l'Europe. Le vol du travail des autres est pour moi immoral et ne devrait pas être regardé avec complaisance ou indifférence....


      • Nous sommes d'accord sur le fond, mais là ce n'est pas pareil, puisque c'est l'État US qui dénonce des pratiques d'espionnage, alors qu'il est de notoriété publique que les USA ont toujours espionné tout le monde à une échelle industrielle.


      • Je pourrais être entièrement d'accord SI.
        Avec moi il y a souvent des si ou des mais... 😉

        Là où je trouve que le raisonnement est quand même boiteux est assez simple à exprimer :
        Parler de moralité dans le système économique dans lequel tous on vit aujourd'hui dans le monde me semble plus vraiment d'actualité.

        Si effectivement l'éthique du capitalisme au départ était protestante et basé sur l'application d'une morale des affaires stricte et respectueuse à la fois des concurrents et des clients, elle ne l'est pas restée bien longtemps (...et je ne parle pas de celle appliquée pour les employés pour savoir comment ils étaient traités pendant tout le XIXème siècle)

        Alors être contre ce genre d'attitude est certes louable mais aussi pas très efficace ou pertinent.

        Par contre, qu'une morale puritaine persiste aux USA et entraîne une "critique du système" ne peut guère me surprendre mais quant à son efficacité globale, je me permet d'exprimer de gros doutes en rejoignant l'avis de Jérôme avec lequel nous sommes généralement bien d'accord et Trump en est un symptôme plus qu'évident...


      • Bonjour,
        Vous utilisez l'expression "l'état US" comme si tous les Américains étaient représentés par une seule personne. Et que c'était cette même personne qui avait mis en place la NSA, et qui critiquait les service d'espionnage des autres pays. Ce n'est clairement pas le cas. Ce n'est pas le gouvernement américain qui est à l'origine de toutes les actions américaines dans le monde, loin de là. Si certaines structures ont reçu des pouvoirs et en ont abusé, cela ne veut pas du tout dire que l'exécutif a été mis au courant et encore moins qu'il en a été a l'origine.
        Pour vous en convaincre, regardez simplement à quel point Trump n'a eu que très peu d'influence sur toutes les structures qui ont enquêté sur son passé.


      • Bonjour,
        Vous écrivez :
        "Alors être contre ce genre d'attitude est certes louable mais aussi pas très efficace ou pertinent."
        Je n'ai pas pour ambition de faire des actions louables. Je donne juste mon opinion. Je pense que ne pas critiquer les escrocs est une grave erreur, et que ne pas modifier son comportement quand les escrocs sont démasqués est une autre grave erreur. De nos jours, démasquer des escrocs est une tâche difficile car les médias sont souvent manipulés, et il faut un travail considérable pour obtenir des convictions assez fortes (information qui se recoupent dans de multiples pays, par exemple). Mais quand les soupçons s'accumulent, je crois qu'il faut faire l'effort de ne pas soutenir les escrocs, même si ça nous coûte de l'argent. Malheureusement, je sais que tout le monde n'a pas le loisir de dépenser plus pour acheter un produit qui n'est pas fabriqué en chine (ou au moins partiellement).


      • @ HOKUTO_NO_KEN

        Le jour où j'arriverai à supporter les escroqueries et tous ceux qui en bénéficient ou en vivent n'est pas encore arrivé...

        Et pour rentrer dans les détails de mon point de vue, je dirai que dénoncer ce qu'il est convenu par une majorité bien-pensante d'imiter n'est pas une grosse prise de risque et que, par conséquent, je m'en dispense non par dédain ou ignorance mais enfoncer des portes ouvertes ne fait pas partie de mes priorités 😉
        Voilà pour expliquer ce que j'entends par efficacité.
        Visiblement, sur ce point précis, nous ne réagissons pas de la même manière sans penser forcément différemment.

        Par contre, s'il existe quelque chose que j'apprécie dans la mentalité anglo-américaine c'est le pragmatisme des esprits mais je regrette qu'il soit appliqué seulement dans certains domaines.
        La façon, par exemple, dont est pratiquée la justice aux USA ne me convainc que très peu...

        Si la façon dont est dirigé la Chine est de plus en plus inquiétante et bats des records d'autoritarisme et cela sans contre-pouvoir, je constate en même temps qu'une proportion de pays importants comme la Russie, l'Inde, le Brésil, la Turquie ne se dirigent pas non plus vers un plus grand respect des droits individuels.
        C'est d'autant plus vrai qu'il ont connu des gouvernements précédents particulièrement libéraux économiquement.

        Comme si le libéralisme économique engendrait, par incompétence à satisfaire les engagements pris pendant les élections, des réactions pour trouver N'IMPORTE quelle solution afin d'espérer améliorer une situation mal engagée.

        Et même les situations de pays ouest-européens comme l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni ou la France ne sont pas dignes de ce qu'en attendent les "vrais" libéraux en politique.

        Alors, s'il faut ouvrir les yeux sur la réalité des choses, ouvrons-les à 360° et ne nous contentons pas de regarder là où cela nous arrange !


  • J'ai vu un test du P30 Pro, la qualité photo a l'air d'une tuerie ! Même la caméra frontale..


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Des accusations qui vont étrangement de paire avec son succès, on n'est pas si débile , fallait pas fermer les yeux là dessus à ses débuts !!


    • Je ne crois pas qu'on ait fermé les yeux (encore faut il que Huawei ait réellement quelque chose à se reprocher... ce n'est pas prouvé [en dehors du fait de quasiment calquer ses prix sur ceux de Samsung pour ses flagships, mais vu que Huawei veut se donner une image de marque premium, ce qui'il est devenu, même si Huawei fait encore de l'entrée de gamme, peut être en viendra t'il à faire comme Xiaomi et segmenter son offres en créant une marque spécifique pour son matériel d'entrée de gamme, même si Honor existe déjà mais monte elle aussi en gamme comme Huawei, l'avenir le dira]) et vu que ses smartphone n'ont plus vraiment rien à envier, au contraire même..
      Curieusement, les soupçons arrivent, lancés par les Etats-Unis (tiens tiens :) alors que le fabricant devient très très dérangeant et inquiétant pour certains (suivez mon regard... inutile de là ou les citer, on sait tous de qui il s'agit).
      Pour autant, il y a eu des enquêtes et il y en a encore, et rien à ce jour n'a été prouvé en matière d'espionnage, la preuve l'Europe a décidé de ne pas sanctionner Huawei... crois tu que cela aurait été le cas si on avait trouvé quelque chose ? Après tout, on a encore, en Europe, Nokia (l'équipementier réseau), en pleine forme, tout à fait compétitif, et parfaitement apte à suppléer en cas de sanction de Huawei...

Montrer tous les commentaires