Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 2 Commentaires

Pourquoi Apple pourrait devenir le roi des jeux avec les iPhone en 2018

Ne tournons pas autour du pot. Oui, Apple va créer ses propres puces graphiques d'ici deux ans pour ses iPhone, iPad, Apple TV et Apple Watch. C'est une petite révolution puisque jusqu'à présent la firme de Cupertino avait un partenariat avec Imagination Technologies pour le design de ses puces graphiques (GPU). Une séparation brusque qui pourrait permettre à Apple de mieux optimiser ses GPU et offrir de meilleures performances graphiques, et notamment de meilleurs rendus pour les jeux.

Vers des GPU made in Apple

Imagination Technologies, l'entreprise britannique qui développait le design des processeurs PowerVR utilisés par Apple pour ses appareils, a annoncé la fin de sa collaboration avec Apple pour les engins qui seront lancés sous 15 à 24 mois. Cette décision apparaît comme un coup difficile pour la société qui comptait sur Apple pour environ la moitié de ses revenus. Apple, qui détient également 9% de l'entreprise, avait réfléchi à une éventuelle acquisition avant de se raviser il y a un an.

Par déduction, et si les propos d'Imagination Technologie sont exacts, nous pourrions donc voir prochainement une puce de la série A avec un processeur et une puce graphique entièrement conçus par Apple pour les prochains iPhone en 2018. Avec des puces graphiques réalisées en interne, Apple pourrait améliorer les performances graphiques de ses applications, notamment en les optimisant mieux pour ses API "Metal", ces jeux d'instructions qu'il donne aux développeurs iOS et macOS. 

Apple a déjà connu par le passé un succès dans le domaine de la conception des processeurs avec des processeurs ARM

Lorsqu'on sait qu'Apple a déjà connu par le passé un succès dans le domaine de la conception de processeurs, avec des processeurs ARM qui surpassent souvent largement ceux des concurrents, on peut penser que cela sera également le cas pour ses GPU.

Par ailleurs, outre de meilleures performances graphiques, le géant californien obtient également le droit de définir son propre calendrier et mieux préparer le lancement de ses nouveaux appareils pour ne plus dépendre d'aucune société tierce. Un avantage non négligeable par rapport à certains de ses concurrents.

iphone 7 red
Les iPhone lancés en 2018 pourrait adopter un GPU made in maison. © Apple

Une séparation conflictuelle

La fin de ce partenariat entre Apple et Imagination Technologies semble être compliquée. Imagination est en effet très sceptique sur le fait qu'Apple puisse trouver une technologie de puce aussi rapidement sans porter atteinte à ses brevets. 

"Apple n'a présenté aucune preuve pour étayer son affirmation selon laquelle elle pourra se passer de la technologie d'Imagination sans violer ses brevets, sa propriété intellectuelle et des informations confidentielles. Cette preuve a été demandée par Imagination, mais Apple a refusé de la fournir." explique la société britannique qui cherche encore un éventuel accord avant d'aller devant les tribunaux. Quoi qu'il en soit, une chose est certaine : la future puce graphique d'Apple s'annonce intéressante et pourrait créer quelques surprises.

Comment jugez-vous les performances graphiques de vos smartphones ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés