Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Les wearables ? Un marché ennuyeux qui se cherche encore
Fitbit Versa Hardware Samsung 5 min de lecture 2 Commentaires

Les wearables ? Un marché ennuyeux qui se cherche encore

Le marché des wearables n'a jamais été aussi ennuyeux qu'aujourd'hui. A partir du quatrième trimestre de 2017, on a pu constater que les parts de marché étaient réparties différemment chaque mois. Cependant, la croissance globale de ce marché n'est que de 6% et, pour l'essentiel, grâce à l'effet Apple Watch. L'innovation dans ce domaine est-elle toujours d'actualité ou non ?

En 2018, la situation ne s'est guère améliorée par rapport à l'année précédente. Actuellement, la croissance mondiale du marché des wearables est de 6 %, ce qui représente un net ralentissement par rapport aux 18 % atteints en 2017. Chaque année, nous en voyons de toutes sortes : la vente de Misfit à Fossil, la mort de Jawbone et Moves, Withings qui est acquis puis revendu par Nokia, Apple qui sort encore une autre montre et Xiaomi qui se targue de vendre plus que tous. Bref, il ne s'agit pas d'un marché aussi excitant que d'autres.

Fitness : le Saint-Graal

Lorsqu'il s'agit de wearables, l'une des meilleures sources de revenus est la forme physique. De plus en plus de consommateurs sont à la recherche d'un mode de vie plus sain et décident d'investir dans des wearables, "Du point de vue de la santé et de la forme physique, les wearables sont un grand tournant", explique James Stables, co-fondateur et directeur du site Wareable, le responsable du site d'informations le plus important sur le sujet, Wareable.

Wearables Fitness 03
Le fitness est actuellement le marché le plus rentable. © Jacob Lund/Shutterstock

Un marché pris d'assaut par tous les constructeurs, célèbres ou non, mais qui a décrété deux gagnants de manière assez évidente : Xiaomi et Fitbit. Il n'est pas étonnant que les petits fabricants de fitness trackers aient pratiquement disparu en peu de temps d'un territoire où il n'y a aucune trace d'hétérogénéité. L'innovation dans ce domaine est à l'arrêt et nous nous trouvons dans une situation d'attente où les utilisateurs remplacent leur fitness tracker lorsque celui-ci casse.

L'effet Apple

Pour changer, l'appareil le plus populaire parmi tous ceux qui sont présents sur le marché des wearables porte la marque de la pomme. Mais ce n'est pas tout : comme nous l'avons dit dans notre article précédent, Apple domine non seulement la catégorie des smartwatchs mais aussi celle des montres en général, ayant même dépassé un géant comme Rolex en termes de ventes, de popularité et de demande. Il est incontestable que l'arrivée du club de Cupertino dans ce secteur a donné beaucoup plus qu'un simple souffle, mais ce n'est pas suffisant pour le rendre moins ennuyeux.

apple watch series 4 hero
L'Apple Watch rencontre un grand succès, mais ne peut pas rivaliser dans le fitness. © Apple

En ce qui concerne le sport et le fitness, la situation est très différente. Bien qu'Apple ait volé plusieurs parts de marché à Fitbit, elle ne peut pas du tout rivaliser avec les  fitness trackers de la marque. L'accent mis par ce dernier sur la forme physique est la clé de son succès. Après la mauvaise expérience avec Ionic, Fitbit a pu regagner beaucoup d'utilisateurs avec la nouvelle Versa. Il est vrai que son prix est très proche de celui de l'appareil Apple.

Que fait Google ?

Franchement, Google et son système d'exploitation Wear OS m'ont complètement déconcerté de l'envie d'avoir une smartwatch au poignet.  Où sont les nouvelles fonctions ? Suis-je le seul à penser qu'un fabricant comme Fossil fait beaucoup plus que Google au niveau logiciel ? Demandons-nous aussi pourquoi Huawei et Samsung utilisent des OS propriétaires...

Cependant, ces deux dernières entreprises, bien qu'elles aient doublé leurs ventes par rapport à l'année dernière, ne basent pas leur modèle d'affaires sur les wearables et cela se voit. Huawei est quatrième et Samsung cinquième. Mais revenons à l'OS Google....

skagen falster 2
La Skagen Falster 2 est peut-être la meilleure smartwatch Wear OS avec des fonctionnalités fitness. © Skagen

Et quand il s'agit de fitness, même dans ce cas, il n'y a pas grand-chose à dire. Le maximum qui peut être atteint de ce point de vue avec Wear OS est un appareil comme la Skagen Falster 2, que personne ne connaît évidemment. Il s'agit d'une smartwatch arrivée en septembre dernier qui possède plusieurs fonctions dédiées au fitness, telles qu'un module GPS, un moniteur de fréquence cardiaque et un altimètre. De plus, elle est entièrement étanche à la baignade et peut suivre tous vos progrès quotidiens. Le seul défaut ? Son prix de plus de 250 euros qui ne me donnera jamais envie de l'acheter.

Xiaomi leader ? Laissez-moi rire

En analysant les données les plus récentes sur les expéditions mondiales de wearables, Xiaomi a encore consolidé sa position de leader mondial. Rien qu'au troisième trimestre de 2018, la société chinoise a expédié 32 millions d'unités, soit 90,9 % de plus que l'année précédente. Tout cela a été possible grâce à la grande variété d'options que Xiaomi offre aux utilisateurs.

wearables top 5
Xiaomi est premier du classement, mais seulement pour le nombre d'appareils expédiés. © IDC

Mais est-ce suffisant pour faire de la société chinoise la reine des wearables ? Bien sûr que non ! Vendre plus d'appareils ne signifie pas nécessairement gagner plus d'argent. Il est facile de se proclamer "leader mondial" dans sa catégorie et de se vanter d'être en avance sur Apple et Fitbit quand on vend des tonnes d'appareils différents. Pensez-vous que Xiaomi pourrait rivaliser si elle ne devait vendre qu'un seul modèle comme Apple ? Ou pensez-vous qu'une entreprise qui produit n'importe quel type de gadget technologique peut concurrencer une entreprise bien ciblée comme Fitbit ? Sans blague !

J'ai l'impression de revivre la même situation il n'y a pas si longtemps, quand les fans de Huawei se vantaient d'avoir "dépassé Apple". Mais c'est un autre discours dont on pourra reparler plus tard....

Quelle est votre opinion sur le marché des wearables ? Êtes-vous d'accord pour dire que l'innovation s'est arrêtée sur tous les fronts ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Je pense aussi que ce marché est aussi ennuyeux que la Apple SmartWatch , pour dire comme il est nul.


  • Faute de saut qualitatif qui puisse se comparer à l'histoire récente dans l'innovation qu'ont connu les smartphones, les weareables "pédalent dans la semoule" question notoriété et seuls le marketing "diabolique" d'Apple ou l'envahissement par un tarif ultra-serré de Xaomi peut donner le change pour un public qui mesure mal le manque de nouveauté que ce marché pour l'instant est capable de proposer.

    L'image de marque aujourd'hui des weareables, en effet, n'est pas très reluisante...