Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Pilote automatique : Tesla poursuivi en justice pour le crash d'un modèle X
Mobilité 2 min de lecture 3 Commentaires

Pilote automatique : Tesla poursuivi en justice pour le crash d'un modèle X

Tesla est poursuivie en justice par la famille de Wei Walter Huang, l'ingénieur décédé à la suite d'un accident causé par le pilote automatique de son Model X. Le véhicule s'est écrasé sur une barrière de sécurité routière en mars dernier.

Dans la plainte, la famille affirme que le Model X de Huang n'a pas activé automatiquement le système de freinage d'urgence automatique. Cette fonctionnalité est disponible sur plusieurs véhicules, même certains moins chers que d'autres constructeurs automobiles..

tesla crash
Voici ce qu'il reste du Tesla X de Huang après l'accident © KTVU

Après plusieurs rapports, il a été conclu que l'homme est mort parce qu'"il testait une version Beta du nouveau système d'auto-conduite", rapporte B. Mark Fong, l'actuel procureur, dans une déclaration faite à Bloomberg. "La famille Huang veut aider à empêcher que cette tragédie n'arrive à d'autres conducteurs de Tesla ou d'autres véhicules semi-autonomes".

Le 23 mars 2018, Huang voyageait sur la route 101 des États-Unis lorsque son modèle X s'est écrasé contre la barrière de sécurité qui sépare la route d'une rampe de sortie. L'avant du véhicule a été littéralement déchiré, ce qui a provoqué l'incendie de la voiture et une collision en chaîne par l'arrière dans laquelle deux autres voitures étaient impliquées. Huang est décédé à l'hôpital des suites des blessures subies lors de l'accident.

AndroidPIT tesla model 3 bordcomputer obstacles
Le logiciel à l'intérieur des véhicules Tesla est particulièrement sophistiqué, mais pas infaillible. © AndroidPIT

Tesla a refusé de commenter la question, mais a déclaré plus tard que la cause de l'accident était une barrière de sécurité endommagée, ce qui aurait contribué à l'accident. En analysant la télémétrie, Tesla a également réussi à établir que Huang avait "environ cinq secondes et 150 mètres de distance restante" avant que sa voiture ne franchisse les barrières. L'homme aurait donc pu se sauver en mettant les mains sur le volant et en reprenant la conduite manuelle.

Que pensez-vous de ces systèmes de direction et de leur sécurité ?

Via : The Verge Source : Bloomberg

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Phaeton depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Chapeau Tesla ! Une marque dont on nous rebat les oreilles à grands coups d'arguments marketing sans fondements, et visiblement, erronés !
    Tesla : une voiture aussi conçue pour les imbéciles qui... veulent s'installer au volant de leur voiture mais qui ne veulent pas la conduire. Pffff... Allez comprendre...


  • bachtoon depuis 2 semaines Lien du commentaire

    La technologie de m....... Nous tuera tous...


  • Olivier L. depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Un peu gonflé la réponse de Tesla :
    L'homme aurait donc pu se sauver en mettant les mains sur le volant et en reprenant la conduite manuelle.
    Et si en plus une cycliste dans le noir avait traversé ?
    On marche sur la tête !
    J'apprécie les régulateurs, fussent-ils adaptatifs, mais ca ne facilite pas le contrôle de son véhicule. On nous vend de la snouff !!