Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 5 min de lecture 29 Commentaires

Peut-on survivre en 2017 avec un dumbphone ?

Nokia et Microsoft ont décidé de se séparer après plusieurs années de vie commune. Le divorce est encore récent mais nous avons pu voir Nokia (via HMD Global) au MWC 2017, essayant de charmer la foule avec ses différents appareils. L'un d'entre eux, le 3310, nous a fait vivre un véritable voyage dans le temps car il n'est même pas véritablement un smartphone. Est-il possible aujourd'hui encore de ne pas utiliser un smartphone ?

Un appareil qui carbure à l'émotion

Nokia fait son grand retour sur le devant de la scène et si son nom lui assure déjà un minimum de popularité, il a mis toutes les chances de son côté en misant sur la carte qui aide souvent à gagner la partie : l'émotion. Pour être plus exact, il s'agit de l'émotion liée à la nostalgie, à la gloire passé de cet appareil qui a su marquer plusieurs générations (dont la mienne). 

Il est évident que Nokia utilise cet appareil comme un coup de com' afin de revenir au centre des conversations et faire savoir aux masses qu'il fait aujourd'hui des smartphones Android. Le message est passé mais Nokia restera toujours une légende du dumbphone, même s'il fait des smartphones aujourd'hui. Ce nouveau Nokia 3310 est à cheval dans ces deux mondes, ce n'est ni véritablement un téléphone comme il y en avait autrefois, et encore moins un smartphone comme il y en a aujourd'hui.

AndroidPIT nokia 3310 7419
Oubliez WhatsApp et YouTube,ce Nokia 3310 sert essentiellement à téléphoner. © AndroidPIT

Une fois les 30 secondes de nostalgie passées, je me suis posé une question : est-ce que je serais capable de revenir un jour à un appareil dumbphone, c'est à dire qui n'est pas un smartphone ? Et plus intéressant encore, qu'en est-il des autres personnes ? Y aurait-il un marché pour des smartphones tels que ce nouveau Nokia 3310 ?

Le Nokia 3310 est inadapté à notre société

Est-il donc possible d'abandonner son smartphone et d'opter pour téléphone tel que ce Nokia ? Si vous désirez tchatter sur Messenger et sur WhatsApp, la réponse est clairement non car elles ne sont pas compatibles. Si vous désirez effectuer des recherches rapides sur Internet, vous pouvez oublier cette idée également car l'appareil ne peut pas être utilisé en WiFi. Peut-être voulez-vous alors utiliser un grand catalogue d'applications, ou prendre des photos de qualité pour les partager directement sur les réseaux sociaux ? Oubliez cela aussi. 

AndroidPIT nokia 3310 7390
Dur dur de revenir à un tel appareil photo. © AndroidPIT

Ce Nokia s'adresse aux gens qui veulent utiliser un téléphone... pour téléphoner. Et pour jouer à Snake, qui d'ailleurs a changé lui aussi. Quelle drôle d'idée d'avoir une utilisation aussi simple, pourrait-on penser aujourd'hui, puisque les smartphones peuvent dans plusieurs situations remplacer un ordinateur. Dans certains environnements professionnels, il peut être utile puisque dans ces conditions nous n'avons pas d'autres attentes d'un téléphone, mais pour un usage personnel je doute que beaucoup de gens soient prêts à renoncer à la vie "virtuelle" à laquelle les smartphones nous ont habitués. 

Bien sûr, certains parmi nous n'ont pas de smartphones et n'en veulent pas, que ce soit par conviction ou par simple anticonformisme, mais il est évident que notre société (et notamment la société de consommation à travers les modes et le nouveau concept de "normalité") a adopté les smartphones et qu'ils font partie de notre quotidien. Comme l'a dit mon collègue Pierre, l'histoire a montré qu'en termes de technologie il est rare que l'humanité revienne en arrière, surtout si le concept est assimilé par des millions de gens dont le quotidien en est énormément influencé.

L'histoire a montré qu'en termes de technologie il est rare que l'humanité revienne en arrière

Voulons-nous vraiment abandonner les smartphones ?

Le concept d'un smartphone moins smart reste intéressant (bien que je ne sois pas certain qu'il puisse avoir un grand futur). Bien entendu, il s'adresserait à un type de clientèle bien précise non l'utilisateur lambda de smartphones comme vous et moi car nous l'utilisons pour faire tout et n'importe quoi. Ceci dit, il est plus petit, plus léger, pour certains ce n'est pas négligeable.

Permettre tout simplement un accès à WhatsApp et Facebook serait déjà un bon pas en avant mais les négociations avec le géant américain pour développer des applis compatibles pour le Nokia 3310 ne sont pas forcément faciles. Je connais beaucoup de gens qui n'utilisent jamais leur smartphone pour jouer ou pour regarder des vidéos, leur utilisation se limite à WhatsApp, au calendrier et à une ou deux applications supplémentaires (par exemple Wikipedia). En bref, des fonctionnalités très basiques avec une simple synchronisation. Autre problème : la connexion. Dur dur de retrouver un réseau lent qui ne fonctionne qu'avec une carte SIM, il faut du WiFi, sans le moindre doute. "Connexion limitée" prend tout son sens ici, surtout si on est habitué à la connexion permanente.

AndroidPIT nokia 3310 7372
Peut-il y avoir quelque chose entre le dumbphone et le smartphone ? © AndroidPIT

Pour cela nous avons déjà les smartphones entrée de gamme, me direz-vous, et à juste titre. Le problème de cette gamme c'est qu'ils veulent faire un petit peu de tout, et sans grand succès. Pourquoi ne pas faire un appareil qui se concentre uniquement sur certains aspects, et qui le fait bien ? Au niveau de la batterie, par exemple, il n'y aurait pas photo.

Bien sûr tout cela n'est qu'un songe, en pratique ce concept ne trouverait pas son marché. L'avènement de l'Internet des Objets et autres technologies modernes, telles que les drones, vont rendre les smartphones (et principalement les haut de gamme) de plus en plus indispensables. 

Seriez-vous capable d'abandonner votre smartphone et de partir vers un appareil tel que ce Nokia 3310 ?

29 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "L'avènement de l'Internet des Objets et autres technologies modernes, telles que les drones, vont rendre les smartphones (et principalement les haut de gamme) de plus en plus indispensables. "

    Rien à voir, rien de rien ! L'avenir des drones, ce n'est sûrement pas le radio-modélisme amateur sauvage. l'Internet of things (choses, c'est mieux qu'objets) n'a non plus rien à voir, ou anecdotiquement, avec les smartphones, ça devrait même en accélérer le déclin.


    • Benoit Pepicq
      • Admin
      • Staff
      8 mars 2017 Lien du commentaire

      Oui et non. Peut-être me trompe-je mais j'imagine qu'au moins sur le moyen terme il faudra une plateforme pour contrôler et configurer tous les éléments de l'IoT (heure à laquelle le chauffage doit s'allumer/s'éteindre, etc). En ce qui concerne le terme "Internet des objets", ce n'est pas moi qui l'ai inventé/traduit.


      • "il faudra une plateforme pour contrôler et configurer tous les éléments de l'IoT". Tous, non mais certains, peut-être, pas sûr.
        Quand bien même, l'objet "téléphone couteau suisse" est voué à disparaître. Quant à la fonction configuration, elle aussi, devrait s'évanouir (c'est déjà bien allégé). Il n'en restera principalement pouvoir consulter d'un peu partout (mains libres du moins débarrassées de l'objet téléphone), exprimer des préférences ou désirs, idem.

        Le gros du fonctionnement ("control") sera diffus et largement auto-régulé (genre smart-city). Heureusement, si c'est bien fait. Mais ... prudence, il est permis d'avoir des doutes. La béatitude est mauvaise conseillère.

        Pour l'IoT, ce n'est pas une critique personnelle, juste une remarque générale en passant. "Choses" est plus évocateur de l'immatériel, du flou. Un flux d'infos n'est pas un objet, par exemple, et un "objet" peut être ou faire plusieurs "choses" (plus ou moins) indépendantes.

        Je comprends bien qu'AndroidPit (et d'autres) se soit construit sur cet objet et que la perspective de le voir décliner n'est guère enthousiasmante mais cela n'infléchit pas le vent de l'histoire.


  •   13
    Compte désactivé 8 mars 2017 Lien du commentaire

    .

    Myk


  • hola tout de suite les grands mots: mode, conformisme, adaptation...
    Si nous utilisons un smartphone plutôt qu'un téléphone (tout simple), c'est juste parce que c'est plus pratique pour beaucoup de tâches.
    Quoi donc? saisie plus confortable pour les messages, prise d'infos rapides sur internet, communications moins chères, fonction modem, gestion plus facile des appels, lecture écran, manipulation plus rapide, touches plus réactives...
    Le gros moins des smartphones, c'est l'autonomie. Mais ça, on arrive à le gérer.


  • L'appareil fonctionne en 2G, norme qui est vouée à disparaître. Aux States, c'est déjà le cas. Ne restera plus qu'une belle brique !

    Myk


    • ça dépend. Un génial inventeur pourrait nous sortir un objet connecté miniature à relier en bluetooth à notre téléphone, et faisant office de passerelle 2G-4G, à la manière du système point d'accès wifi-3G existant déjà dans nos smartphones 😎


      • On pourrait aussi ressortir le tourne disque ? Ça serait génial non de se balader avec des 33 tours !

        Et au lieu de commander vos imprimé en ligne vous pourriez venir directement chez moi car j'ai bientôt plus de métiers !

        Ha ben non la nostalgie c'est juste pour des choses inutile.. Cool...🤔


      • vous savez, il y a encore des gens, et plus qu'on ne croit, qui utilisent un smartphone, qui croient un peu mais n'y comprenne rien à l'usage des smartphones quand on leur propose de faire un truc cool ou utile pour eux.
        Un simple téléphone leur rend encore le meilleur service.


      • C'est sur mais comme je le disais plus bas ça existe déjà, donc je comprends pas l'effervescence autour de ce mobile


      • c'et une idée qui a du sens, mais qui n'est pas dans l'intérêt des constructeurs.


  • Peut être pour un gosse de 8 ans .. et encore, faut faire gaffe il pourrait porter plainte pour maltraitance auprès des services sociaux !!!


  • À part les nostalgiques qui ont besoin d'une seconde ligne, ou qui auront besoin de se convaincre parce qu'ils le veulent à tout prix, perso, je n'en vois pas trop l'utilité...
    Passé ce moment d'euphorie ou ils le montreront avec fierté à leur entourage, c'est un téléphone qui finira rapidement dans un tiroir.


  • Clairement non. Le 3310 n'est pas le challenger des smartphones et n'a pas non plus vocation à les remplacer. Notre société actuelle vit de manière hyper connectée et le 3310 reste soit un téléphone d'appoint pour des occasions particulières, soit un téléphone pour les technophobes qui ne sont pas à l'aise avec les smartphones ou qui n'en n'ont pas besoin.

    En somme, le 3310 est complémentaire à nos smartphones actuels en comblant les défauts autrefois inexistants (autonomie, robustesse). Il rappelle certainement quelques notes de nostalgie à certain mais ils ne remplaceront pas le smartphone pour autant.


    • Je veux pas cassé l'ambiance mais on dirait que vous (tous) découvrez que c'est novateur ... Mais c'est pas nouveau les non smartphones, il y a un marché ! Si je vais sur le site de mon marchand, j'en compte 18!!! Essentiellement des Nokia, des Doro et des Cyrus.. De 39chf à 139chf


  • Le téléphone peut intéresse les vieux, les dealers, les gens qui ont des liaisons extraconjugaux, .... bref pas tout le monde n'est pas encore accro ou s'intéresse aux smartphone

    Myk


  • Limite on parle autant du 3310 que du G6/P10, de la 5G et de toutes les vraies annonces… faut se calmer hein, c'est juste un feature phone pour dépanner ou autre, pas un téléphone qui veut changer votre vie, votre façon d'utiliser un téléphone étou étou.

Montrer tous les commentaires

Articles recommandés