Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture Pas de commentaire

7 pays de l'UE portent plainte contre Google pour violation de la vie privée dans le cadre du GDPR

Google fait face à son premier défi depuis l'avénement de nouvelles lois européennes sur la protection des données, connues sous le nom de GDPR, après que des groupes de sept pays ont accusé la société de Mountain View de violation de la vie privée. L'amende pourrait s'élever à 4 milliards de dollars !

Ce n'était qu'une question de temps, pas vrai ? Des organismes de protection des consommateurs aux Pays-Bas, en Pologne, en République tchèque, en Grèce, en Norvège, en Slovénie, et en Suède ont porté plainte : Google enfreint les règles du GDPR en traquant les déplacements de millions de personnes.

Chaque groupe concerné a déposé une plainte auprès de ses autorités nationales de protection des données, conformément aux règles du GDPR, après qu'il ait été découvert que Google est capable de suivre la localisation des utilisateurs même lorsque l'option Historique de localisation est désactivée. Vous devez désactiver un paramètre distinct sous Activité Web et App, qui est activé par défaut, afin d'empêcher complètement l'entreprise d'utiliser le GPS pour suivre votre position.

android location disable
Android a des boutons pour désactiver le suivi de localisation, mais Google sait toujours où vous êtes. AndroidPIT / © AndroidPIT

Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC), qui s'exprimait au nom des groupes de consommateurs des pays concernés, a déclaré que les pratiques déloyales empêchent les consommateurs de voir clair vis-à-vis de l'utilisation de leurs données personnelles.

Le BEUC a dit : "Ces pratiques ne sont pas conformes au règlement général sur la protection des données (RGPD), car Google ne dispose pas d'une base juridique valable pour traiter les données en question. En particulier, le rapport montre que le consentement des utilisateurs donné dans ces circonstances n'est pas donné librement."

En réponse aux plaintes, un porte-parole de Google a déclaré à Reuters : "L'historique de localisation est désactivé par défaut et vous pouvez le modifier, le supprimer ou le mettre en pause à tout moment. Si c'est allumé, ça aide à améliorer les services comme le trafic prévu sur votre trajet."

"Si vous le mettez en pause, nous vous indiquons clairement que, selon les paramètres de votre téléphone et de votre application, nous pouvons encore collecter et utiliser des données de localisation pour améliorer votre expérience Google."

EU flaggs hero
L'UE est sévère en matière de protection de la vie privée depuis l'entrée en vigueur de la réglementation GDPR en mars 2018. © Metro

Google a déclaré qu'il s'efforçait constamment d'améliorer ses paramètres et qu'il lirait attentivement ce rapport pour voir s'il y a des choses qu'il peut prendre en compte.

Le GDPR a déjà un impact sur les entreprises américaines. Plus tôt cette année, le commissaire irlandais à la protection de la vie privée a déclaré qu'il enquêterait sur Facebook après qu'une faille de sécurité ait entraîné une fuite de données provenant de 29 millions de comptes.

Si cette plainte contre Google est retenue, la société Mountain View pourrait être tenue de payer jusqu'à 4 milliards de dollars d'amendes. La somme est calculée à partir des recettes globales à partir de 2017, dont jusqu'à 4 % pourraient être considérés comme une sanction.

Que pensez-vous de ces plaintes au sujet de la protection de la vie privée ?

Source : Reuters

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés