Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 2 Commentaires

Oui, la réalité virtuelle va arriver dans les films

Nous étions le 15 novembre dernier à la convention sur la réalité virtuelle à Potsdam afin d'assister à de nombreuses conférences sur ces nouvelles technologies. L'un des éléments majeurs est celui qu'on oublie le plus : la réalité virtuelle ne s'adresse pas uniquement aux jeux-vidéo. En pratique, les choses ont l'air d'être ainsi mais pourtant, dans l'ombre, la VR prépare sa place.

Vous vous dites probablement "encore un article qui vante les mérites de la réalité virtuelle alors qu'elle n'intéresse personne". Pour l'utilisateur, ou plus exactement le consommateur puisqu'il doit se procurer au préalable un appareil, réalité virtuelle sous-entend investissement et technologie pas encore totalement au point. Mais ça, c'est les jeux vidéo.

Dans l'ombre, de nombreuses industries cherchent à utiliser cette technologie à leur avantage. Les plus pragmatiques sont évidentes (en particulier dans le domaine de la médecine), mais le secteur du divertissement y voit un grand potentiel. Plusieurs intervenants venus de Hollywood et de National Geographic se sont exprimés sur le sujet.

La technologie implique quelques contraintes mais évolue lentement

La technologie doit-elle encore mûrir pour que l'on puisse voir des films en VR ? Dans l'absolu, oui, mais les caméras 360 arrivent à proposer des résultats intéressants. Un professeur rencontré sur place m'a confié que créer un environnement est loin d'être compliqué, le problème est surtout de faire intéragir les éléments à l'intérieur. Mais la technologie évolue à ce niveau aussi et de plus en plus de résultats commencent à apparaître. Alors où est le problème ?

MVIMG 20171115 141702 1
La VR donne parfois la nausée, mais en limitant le champ de vision Google a réglé le problème sur Google Earth VR. © Google

Comme d'habitude, le problème principal se situe au niveau de l'investissement. Nous sommes dans une impasse : sans capital la technologie ne peut pas être popularisée et si elle n'est pas popularisée elle ne peut pas générer d'argent. L'autre problème, qui se situe cette fois dans le domaine du cinéma, est de taille lui aussi puisqu'il implique de nombreux changements : l'utilisation de cette nouvelle technologie impliquera un jeu différent de la part des acteurs, la présence de nouveaux types de techniciens sur le tournage, une meilleure communication entre le directeur et son équipe afin de pouvoir préparer les scènes technologiquement parlant, etc. 

Les choses évoluent petit à petit, ont confié les intervenants, et ils sont convaincus que les problèmes se régleront eux-même avec le temps. Mais pourquoi les technologies multimédia intéressent-elles autant les chaînes, le cinéma et même Hollywood ?

Comme d'habitude, le problème principal se situe au niveau de l'investissement

La liberté n'est pas la Terre promise mais l'avenir s'annonce radieux

On associe souvent la réalité virtuelle à la liberté de vision, voire de mouvement. Dans le cadre des films et des documentaires, cette notion doit être quelque peu nuancée. Prenons par exemple un documentaire sur l'océan : vous vous baladez au milieu des poissons et avec une perspective à 360° vous pouvez voir tout ce qu'il se passe autour de vous. Autrement dit, si un requin s'approche de vous par le côté ou par derrière, vous le verrez forcément. Si vous voyez le danger arriver, votre émotion ne sera pas forte, et si la scène ne vous marque pas, elle risque d'influencer votre opinion sur tout le documentaire. Autrement dit, pour proposer une expérience utilisateur plus intéressante pour tout le monde, il faut la brider.

Certains films ou documentaires portent beaucoup sur la psychologie. La VR est-elle vraiment adaptée aux sujets psychologiquement ou émotionnellement compliqués ? Les vidéos en VR se différencient des autres types de vidéo par le fait que la connexion entre le spectateur et le sujet est plus importante. Certaines techniques sont mises en oeuvre pour les relier, par exemple via un regard profond et direct, un partage de l'intimité, la découverte des véritables dangers dans une situation, etc.

androidpit singes
La VR pourra être utile pour les documentaires animaliers. © ANDROIDPIT

Cette technologie peut bien sûr trouver tout son sens au niveau de l'histoire. Imaginez par exemple que vous "incarnez" un soldat qui a vécu une expérience tellement forte que, pour une raison ou une autre, n'arrive pas à se rappeler de ce qui se trouvait sur son côté gauche au combat. Dans le scénario, ceci pourrait s'expliquer par une amnésie. Avec la VR, vous pouvez voir ce qu'il se passe devant vous, ou à votre droite, mais sur la gauche vous ne voyez qu'un grand flou, comme le voit la personne dans l'histoire. Ou inversement, il est possible de montrer ce que le soldat ne voit pas, par effet de style.

Tout ceci n'est pas une vision futuriste, voire utopique. Plusieurs projets voient le jour, nous avons pu en voir quelques aperçus et il nous tarde d'en voir davantage. En bref, les choses évoluent lentement mais sûrement et bientôt nous pourrons apprécier des documentaires ou des films en VR / 360°. 

Pensez-vous qu'elle saura donner une réelle plus-value aux films ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Chouette. Vivement


  • Comme il est clairement expliqué dans l'article, la VR percera et s'imposera dans un domaine, quel qu'il soit, où elle saura trouver des fonds pour investir les moyens nécessaires à son développement.
    Que ce soit dans le cinéma, la médecine ou la vente (pour la présentation des produits en situation) il faudra encore des essais, des balbutiements, ce n'est qu'une question de temps.
    Le domaine où elle s'imposera en premier sera celui qui saura trouver à la fois les moyens financiers et le temps pour parvenir à convaincre de ses avantages.

Articles recommandés