Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 6 partages 8 Commentaires

OnePlus et Meizu accusés de tricher aux tests benchmarks

Il n'y a pas que dans l'industrie automobile que les constructeurs semblent tricher. OnePlus et Meizu sont ainsi accusés par le très sérieux site XDA Developers de tricher aux tests benchmarks qui servent à mesurer leurs performances. Ce n'est pas la première fois que des fabricants se font épingler avec ce genre de pratiques. Il y a quelques années déjà, Samsung et HTC avaient reconnu leur culpabilité pour des pratiques similaires.

Une demi-surprise

Soyons honnêtes. Ce n'est pas une grande surprise de voir de telles pratiques. Tout comme le dopage dans le monde sportif professionnel, les doutes sont toujours présents à chaque nouvelle "performance" d'un nouveau smartphone. OnePlus et Meizu, deux fabricants chinois, sont donc les derniers à s'être fait pincés par la patrouille.

Les OnePlus 3T et Meizu Pro 6 sont ainsi capables de détecter lorsqu'ils sont soumis à un test benchmark afin de fonctionner différemment pour obtenir un meilleur score

Les deux téléphones pour le moment impliqués sont le OnePlus 3T et le Meizu Pro 6, les derniers flagships des marques. Selon XDA Developers, les deux modèles sont ainsi capables de détecter lorsqu'ils sont soumis à un test benchmark afin de fonctionner différemment pour obtenir un meilleur score. Par exemple, lorsque des applications, commme AnTuTu et Geekbench sont ouvertes, le processeur fonctionne plus vite et les scores de référence sont artificiellement élevés. Une affaire qui rappelle fortement le dieselgate de Volkwagen dont l'objectif était là d'obtenir le plus faible score.

androidpit oneplus 3t cheating
Le OnePlus 3T reconnu coupable de triche. © XDA Developers

Bien entendu, OnePlus se défend en expliquant que c'est une technique qui a été mise en oeuvre pour améliorer l'expérience utilisateur sur certains jeux graphiquement intensifs. Mais l'excuse utilisée parait très bancale et ressemble furieusement à celles données par les sportifs qui sont contrôlés positifs, d'où le peu de crédibilité.

Une course à la puissance vraiment utile ?

Cette affaire vient nous rappeler les pratiques anciennes de Samsung, HTC ou encore Nvidia il y a quelques années. Il est pourtant décevant de voir les fabricants utiliser encore ce type de tactique pour stimuler artificiellement leurs scores. Il existe également certainement une part de responsabilité dans la presse spécialisée et dans les utilisateurs à toujours exiger plus de puissance. Gageons toutefois que l'avenir soit meilleur et que la découverte de ces nouveaux cas fassent peur à ceux qui souhaiteraient tricher.

Jugez-vous utile ces tests de benchmarks ?

6 partages

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Rideau depuis 8 mois Lien du commentaire

    Il y a encore des gens qui font des tests de Benchmark ? 😂


  • Tout ça, c'est la faute à Volkswagen qui leur a donné de mauvaises idées... enfin, si ça ne laisse pas trop de traces dans l'atmosphère et ne dérange pas trop le climat !


  • Luna depuis 8 mois Lien du commentaire

    🔊🔊🔊Flash spécial : aveu de One plus et Meizu en direct,ici, maintenant, NOW quoi! 📣📣📣
    ONE PLUS : je ne suis pas beau je ne gagne pas sans tricher!
    MEIZU : je comprends rien quand c'est compliqué !
    ONE PLUS : Benchmark ne touche pas ce qui compte pour moi
    laisse mon cœur il est à Android.
    MEIZU : oui moi aussi ne me juger pas je ne changerai pas
    je suis comme ça !!!!
    ONE PLUS : C'est vrai quoi ....qui aura le temps de regarder qui je suis vraiment hein ?
    MEIZU : Arrête ONE PLUS tu vas me faire chialé.🤧
    ONE PLUS :-|:-|:-|


  • RysEm depuis 8 mois Lien du commentaire

    Au lieu d'optimiser son smartphone pour "tricher" pendant un benchmark Meizu ne devrait pas perdre son temps à cela car y a du taf sur Flyme ! Attention Flyme est super pratique avec des ajouts non superflu mais y a toujours des loupés à un moment...


    • Mais si c'est plus payant d'apparaître en haut d'un benchmark que d'avoir une surcouche agréable et super fluide, il ne faut guère s'en étonner.
      Après tout, un chiffre dans un benchmark peut paraître plus facile à comprendre qu'une critique argumentée dans un test, malheureusement et les marketeurs l'ont bien compris.


      • Minus depuis 8 mois Lien du commentaire

        c'est comme la tenue de la batterie, et la cela touche tout le monde. Elle est calculé comment? avec toutes les applis fermées ou avec tout configuré sorti de premier boot?


      • Le doute entretenu par les constructeurs est considéré comme un avantage et une facilité.


      • En gros les utilisateursutilisateurs sont des cons-o-mateurs qui achètent sans regarder ni essayer.
        Comment achetez -vous vos chaussures ?

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris