Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Le nombre d’attaques de malware sur mobile a doublé en 2018
Applications 2 min de lecture 2 Commentaires

Le nombre d’attaques de malware sur mobile a doublé en 2018

Une partie de Kaspersky Lab qui recherche et publie sur le thème de la cybersécurité, portant le nom de Secure List, a récemment communiqué des chiffres sur 2018. Sans grande surprise, la criminalité a augmenté par rapport à l'année précédente.

Le site web montre des statistiques aussi alarmantes que peu surprenantes. Le marché du mobile est une mine d'or pour beaucoup de monde, même pour les cybercriminels qui y voient un immense potentiel. Les chiffres parlent d'eux-même : il y aurait eu en 2018 116,5 millions d'attaques de malware mobile alors qu'il n'y en aurait eu que 66,4 millions en 2017. 

hacker privacy password crack access security infringe spy 01
Les cybercriminels sont attirés, eux aussi, par le marché mobile. © Gorodenkoff / Shutterstock

C'est la famille des trojans qui a connu la plus grande évolution, passant de 8,63% en 2017 à 17,21% en 2018. Ce n'est pas un hasard, "ce type de malware est conçu pour contourner la protection du système afin d’y injecter toutes sortes de logiciels malveillants, allant des chevaux de Troie bancaires au ransomware". À une époque où la définition d'un ransomware est encore assez méconnue, ce n'est pas surprenant de voir ce type de menace pulluler.

Je vous invite à lire l'article complet sur Secure List, vous y trouverez des graphiques ainsi qu'une carte permettant de voir quels pays sont les plus visés. A ce propos, le Canada et les pays scandinaves sont ceux qui sont le moins concernés.

Secure Lab est un site sérieux mais comme toujours avec les statistiques, il vaut mieux prendre un certain recul et éviter de prendre pour argent comptant les résultats de toutes les études publiées. Cela dit, les tendances démontrées par SecureList sont assez logiques : le "cybercrime" existe bel et bien et avec l'avènement des accessoires connectés qui envahissent nos maisons, il ne risque pas de disparaître.

Source : Secure List

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Alors j'ai tous lu à 6 mois d'intervalle , d'abord on nous dit qu'il y a des risques de virus , malwares etc autres sur mobiles et on nous vend des antivirus après je lis sur plusieurs sites comme quoi il n'est pas nécessaire d'installer des antivirus sur Android car ça ne servait à rien car le seul risques était de télécharger sur des sites inconnu autres que le Google play store qui contrôle déjà les applications sur leur sites donc pour ma propre expérience je n'ai jamais eu de virus ou autres sur mes smartphones comme je le dis si vous ne vous risquez pas à télécharger des liens autres que sur le playstore il n'y a en général aucun risque à surveiller avant de télécharger les commentaires et le nombre de téléchargements , certains vous dirons le contraire et c'est souvent pour vendre des antivirus qui ne servent qu'à vous espionner et récupérer vos data , sans parler de la nuisance pour la batterie ..


  • Superbe euphémisme pour la phrase qui clôture l'article comme je les aime !