Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

4 min de lecture 16 partages 18 Commentaires

Netflix en France : à quoi s'attendre sur Android ?

Netflix arrive en France aujourd'hui, aux côtés de l'Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique et Luxembourg. Nous nous posons tous la même question : qu'est-ce que ce géant américain nous propose ? Et, ce qui nous intéresse le plus : à quoi aura-t-on droit sur nos appareils Android ? Nous répondons à toutes ces questions !

fr teaser netflix
© ANDROIDPIT

Cet article a été mis à jour le 15.09.14

Netflix sur Android, comment ça marche ?

Peu de média se penchent vraiment sur ce point : Netflix a-t-il une application Android dédiée ? La réponse est oui : elle est déjà disponible sur le Google Play Store, et est d'ailleurs compatible avec Google Chromecast.

Ainsi, vous aurez accès au catalogue Netflix de manière similaire sur votre smartphone, tablette, ordinateur ou autre, à condition que vous soyez connecté à votre compte. Le petit plus que cela comprend : si vous commencez à regarder une série sur votre tablette par exemple, vous pourrez la reprendre là où vous vous êtes arrêté depuis n'importe quel autre terminal connecté. 

Netflix Install on Google Play

Netflix comprend aussi un algorythme de suggestions : grâce à vos visionnages et aux notes que vous pourrez donner aux films et séries regardés, l'application vous proposera d'autres contenus correspondants. 

netflix 6609f3 h900
Commencez un film sur un appareil, puis continuez la lecture sur un autre. / © Netflix

Quel abonnement pour quel écran ?

Vous avez probablement déjà connaissance des prix des abonnements à Netflix qui ont fleuri sur le web la semaine dernière : 7,99€ pour l'abonnement de base limité à un seul écran, puis 8,99€ pour du HD sur 2 écrans et enfin 11,99€ pour du HD sur 4 écrans. Que signifient ces différents nombres d'écran ?

Si vous choisissez une offre multi-écran, cela vous permettra d'utiliser Netflix sur plusieurs supports simultanément. Ainsi, vous pourrez avec un même compte visionner des séries et films depuis quatre appareils différents : cela comprend les tablettes, smartphones, ordinateurs et écrans connectés.

Quant à la définition HD, un point important est à prendre en compte : cela dépendra bien entendu de la résolution de votre appareil, mais aussi de votre connexion Internet. Les conditions d'utilisation de Netflix, du moins celles appliquées actuellement aux USA, précisent bien que tous les contenus n'existent pas forcément en HD et Netflix se décharge de tout problème lié à la définition.

Hors-ligne et contenus 

Quand on parle de Netflix, on prend souvent en exemple son équivalent musical, Spotify. À vrai dire, si les deux services ont des similarités, certaines fonctions varient de l'un à l'autre. À commencer par le service d'écoute musicale hors-ligne que Spotify propose : Netflix, quant à lui, nécessite en permanence une connexion à Internet. Cette option n'est pas exclue pour l'avenir, mais le service n'en est pas encore là.

netflix 7196eb h900
Seule la 1ère saison de House of Cards sera disponible sur Netflix : les droits ont déjà été vendus à Canal+. / © Netflix

Netflix : quels films et quels séries ?

Autre question essentielle : que pourra-t-on voir sur Netflix ? La réponse reste encore vague, même si l'on sait déjà que 80% du contenu sera d'origine américaine (comprenez Hollywood principalement), et 20% sera "régional". En effet, Netflix compte produire des séries voire des films dans les pays où il s'implantera : pour la France, on commencera par une série se déroulant à Marseille (cela vous dit quelque chose ?). 

Au résultat, le catalogue n'est pas très foisonnant en termes de contenus français : n'y cherchez pas des films indépendants, mais plutôt des blockbusters venus de l'hexagone (donc pas les meilleurs). Mais ce qui nous intéresse le plus, ce sont les séries : on retrouve bien entendu Orange is the new black, mais aussi Dexter ou encore Breaking Bad. Tout n'y est pas : vous ne retrouverez les épisodes de House of Cards que chez Canalplay.

Concrètement, nous aurons accès à un catalogue de séries restreint à celles dont Netflix aura acquis les droits, ainsi que des films respectant la chronologie des médias en France, à savoir 3 ans après leur sortie au cinéma. La pilule est difficile à avaler pour les utilisateurs, dont nombreux sont habitués au téléchargement illégal : attendre autant de temps, pour en plus devoir le payer ? La solution d'utiliser un VPN pour accéder aux contenus Netflix à l'étranger n'est pas non plus idéale, puisqu'illégale.

Allez-vous tester Netflix ? Qu'en pensez-vous face aux concurrents tels que iTunes ?

16 partages

18 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • 6ter4 21 sept. 2014 Lien du commentaire

    À quand un comparatif entre OCS, Canaplay et Netflix ?


  • Algorithme. Le piège est tentant. Rien à voir avec rythme. Ce mot vient de l'hellénisation par des moines copistes (farceurs ? Faut admettre que le chant grégorien et le rythme ... bof) du nom d'un matheux arabe (Al Khwarizmi) qui a entre autres inventé l'algèbre (une paille) "al djabr".
    Je piaffais d'impatience de placer ce point, merci Joséphine de m'en offrir l'occasion.


    • @Marc : ;), ravi de te revoir sur le site, lire tes commentaires est toujours un plaisir. Par contre, la rythmique grégorienne, bien que différente de ce que l'imaginaire collectif entend par "rythme", est extrêmement complexe, c'est un art !


  • Je m'y suis "abonnée" hier (un mois d'essai gratuit) pour voir ce que ça donne.
    De ce que j'en ai vu il y a quelques choix mais je pense qu'au bout d'un mois j'en aurai fait le tour.
    De toute manière entre les sites qui permettent de streamer ou de télécharger gratuitement des films qui sont encore à l'affiche, Netflix ne fait pas le poids.

    @Joséphine
    Effectivement les films en VO ne sont pas mes préférés (je passe plus de temps à lire la traduction ou à enrichir mon anglais plutôt qu'à regarder le film ).

    Je vous ferai un retour après un mois d'utilisation


    • +1 pour les films sous-titrés, je suis passé à la VO totale, si je ne lis pas TOUS les sous-titres, je suis très frustré, au point de revenir en arriére. Niveau immersion, c'est moyen :D

      Pour revenir à Netflix, je pense qu'actuellement en France, étant donné que l'on a globalement de très bonnes connexions et que le streaming est possible, Netflix ne sera pas la révolution que ses promoteurs aiment à nous présenter.


  • Bryan
    • Mod
    24 juin 2014 Lien du commentaire

    En Belgique, cela risque d'être aussi complique il devront mettre en 3 langues...


    • à moins de ne laisser que les versions anglaises justement, pour passer au VO sous-titré à chaque fois. Personnellement, cela me convient, mais je connais de nombreuses personnes pour qui cela sera vraiment un gros défaut.


  • sérieusement, si c'est comme chez nous au Canada, le 3/4 des titres sont en anglais et seulement le quart est en francais et ce quart c'est presque juste des émission pour enfants


  • comment ça la chronologie des médias en France est de 3 ans ? Me semble que c'est plus le cas, ça demande explications... :-)


    • Cela dépend de la plateforme. Pour faire bref, Netflix se plie à la législation la plus ferme (probablement pour arrondir les angles étant donné qu'il ne paye pas ses impôts en France). Si les plateformes établissent des accords (notamment d'aide à la création etc etc), ils auront accès à des droits de diffusion bien plus avantageux : c'est par exemple ce que Canal+ essaie de faire actuellement ;-)


  • yass 24 juin 2014 Lien du commentaire

    Je croyais que ça allait être SUPER COOL mais en fait... non. Je serai abonné quand ils amélioreront la plateforme parce que la ça s'annonce pas terrible.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations