Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Le monde de l'automobile attend la 5G avec impatience
Hardware Mobilité Opinion 4 min de lecture 5 Commentaires

Le monde de l'automobile attend la 5G avec impatience

Après l'intelligence artificielle, le nouveau mot à la mode durant cette édition 2019 du MWC fut la 5G. Le monde de l'automobile n'échappe évidemment pas à la règle puisque les constructeurs présents sur le salon la mentionnaient fréquemment. Après plusieurs années de discussion, où en est la 5G dans les voitures ? S'agit-il d'un pari gagnant pour le monde de l'automobile ?

S'adapter pour survivre

Pour survivre, l'industrie automobile n'a pas le choix. Tout comme l'Homme, son évolution et sa survie doit passer par la constante adaptation à son environnement. Celui-ci est désormais plus connecté et cette tendance ne va faire que de se renforcer dans les années. Les besoins des consommateurs évoluent logiquement. C'est pourquoi les constructeurs se doivent de s’y adapter en proposant une nouvelle gamme de voitures propres, connectées, autonomes et surtout communicantes.

"Dans le monde automobile et dans nos voitures, je pense que la connectivité est le fondement et l'essence pour presque toutes les fonctionnalités à venir dans le futur. Cela n'était pas le cas par le passé où beaucoup de fonctionnalités étaient basées plus ou moins sur des fonctionnalités individuelles de la voiture." explique Dr. Joachim Göthel, Senior Manager Project 5G Alliance chez BMW.

L'arrivée de la 5G fait donc partie de cette connectivité que le monde de l'automobile doit intégrer. Elle permet de faire communiquer les véhicules entre eux mais également avec l'environnement autour d'eux. Tout simplement car la 5G permet de transférer un volume de données plus important dans un délai plus court.  

SEAT Minimo the concept set to revolutionise mobility 01 HQ
Chaque année, de plus en plus de fabricants assistent au MWC. Seat, cette année, en a profité pour officialiser son son concept Minimo, un quadricycle électrique. © SEAT

L'Europe un peu à la traîne dans la course à la 5G 

Hélas, dans cette course à la 5G, tous les pays ne se situent pas forcément au même niveau. A ce petit jeu, l'Europe est même un peu en retard. La faute à Bruxelles qui tarde à s'entendre sur un standard de communication sans fil. Bruxelles souhaiterait le WiFi, plus rapide à mettre en oeuvre, mais la plupart des acteurs sur le marché, et notamment les fabricants automobiles, préféreraient la 5G à cause de son potentiel beaucoup plus important pour transmettre des données.

"Il est clair que pour le moment, avec l'expérience que l'on a, les avancées sont plus importantes en Asie, notamment en Chine où les efforts sont importants. En Europe, c'est un peu le bazar puisque l'Union Européenne n’a toujours pas tranché entre 5G et WiFi pour connecter les véhicules entre eux. Si vous êtes ici à Barcelone pour le MWC et pensez que Bruxelles penche pour le WiFi, vous ne pouvez vraiment pas le comprendre [puisqu'il y a de la 5G partout]", déplore Göthel.

Malgré ce désaccord, les fabricants sont au travail et font tout leur possible pour convaincre du potentiel de la 5G. BMW, comme Ford ou Peugeot, au sein de la 5GAA (5G Automotive Association) ont signé un partenariat avec Qualcomm et multiplient les démonstrations de rapidité du transfert de données de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I). Le constructeur bavarois collabore aussi déjà avec les opérateurs "Nous travaillons déjà avec les opérateurs et nous faisons des tests, notamment sur les autoroutes.".

La voiture autonome en ligne de mire

Le véhicule autonome, voilà ce qui fait rêver les constructeurs automobiles ! La technologie 5G promet une information continue et en temps réel sur laquelle les fabricants peuvent s'appuyer pour développer des voitures complètement autonome.

La nouvelle génération de connexion de données mobiles devrait en aider grandement à l'arrivée de celle-ci, ce qui entraînera l'usage que l'on a dans son véhicule. "Désormais, avec la 5G vous aurez plus de temps pour travailler ou pour avoir plus de temps pour la famille dans la voiture." explique Göthel. Une tendance qui se voit dans les concepts des nouveaux véhicules, comme en témoignent les Volvo 360c concept ou BMW iNext. Les voitures deviendront de plus en plus des maisons sur roues et redéfiniront l’usage du temps et des transports.

androidpit ces 2019 bmw inext vision inside
Les habitables des voitures vont connaître un bouleversement dans les années à venir. © AndroidPIT

Dans tous les cas, le Salon international de l'automobile de Genève qui ouvrira ses portes le 7 mars prochain devrait être le prolongement du Mobile World Congress. Il ne fait nul doute que les nouveautés annoncées et les intervenants sur places feront la part belle à la 5G.

Qu'attendez-vous de la 5G dans le monde de l'automobile ?

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pas étonnant, vu la mine de données à revendre.
    Ce qui est à craindre c'est l'espionnage de masse en faveur des assureurs qui pourraient adapter les cotisations en fonction de la conduite (c'est actuellement en expérimentation sur volontariat), et aussi couper le relationnel humain avec les forces de l'ordre : avec la cartographie embarquée et la connection permanente liée à des caméras qui filment en permanence, ça peut aider pour comprendre les responsabilités en cas d'accident mais ça pourrait envoyer des messages d'alerte au conducteur dans un première temps puis déclencher la création d'une amende si le conducteur ne se corrige pas. Pas terrible...


  • La 5 G, se sera remplacé par la 6G. Que feront les constructeurs ? Des voitures jetables ?