Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Voici la liste complète des pays qui ont rompu leurs relations avec Huawei
Hardware Huawei 2 min de lecture 22 Commentaires

Voici la liste complète des pays qui ont rompu leurs relations avec Huawei

La décision des États-Unis d'interdire aux entreprises américaines de faire du commerce avec Huawei est peut-être la nouvelle de l'année, ce qui a pour effet que de nombreuses entreprises rompent leurs liens avec Huawei. Mais les États-Unis ne sont pas le seul pays à avoir opposé son veto au fabricant chinois.

Le décret du 15 mai de l'administration Trump a ajouté Huawei à la liste noire des entreprises de télécommunications avec lesquelles aucune entreprise américaine ne peut faire affaire. Google, Qualcomm, Intel.... La liste des entreprises qui ont commencé à appliquer le veto ne cesse de s'allonger, même si les dernières déclarations de Trump (contradictoires) semblent adoucir cette mesure. Pourtant, on a tendance à l'oublier mais les États-Unis ne sont pas le seul pays à se méfier de Huawei.

Liste des pays qui ont interdit Huawei

Outre les États-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et Taïwan ont également pris cette décision, interdisant et retirant les produits Huawei sur leur territoire. Il s'agit de pays économiquement importants qui, ensemble, représentent environ un tiers du PIB mondial.

countries which have banned huawei products
En rouge, les pays où l'interdiction est déjà effective / © Statista

En outre, plusieurs pays commencent à agir contre Huawei. Le Royaume-Uni se demande actuellement s'il doit autoriser ou non les réseaux 5G de l'entreprise, Huawei s'apprête à signer un accord de non-espionnage. En France et en Allemagne, les mesures de sécurité seront renforcées pour se protéger contre d'éventuelles portes dérobées dans les voies de communication. En outre, plusieurs pays européens tels que le Danemark, la Suède et les Pays-Bas débattent actuellement des interdictions possibles à appliquer. Dans ce dernier pays, l'opérateur de télécommunications KPN a retiré Huawei de son réseau 5G.

Mais ce n'est pas une mauvaise nouvelle pour Huawei : les gouvernements de l'Italie, du Brésil, de l'Afrique du Sud, de la République tchèque et de la Turquie ont déclaré qu'ils n'imposeront aucune sanctions. 

Pensez-vous que de plus en plus de pays s'ajouteront au veto ou que, petit à petit, tout reviendra à la normale ?

22 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • RysEm depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Tout ça pour faciliter l'espionnage américain... Et personne ne le dit ça !


  • BronDune depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Les américains ne veulent pas que les chinois les dépassent technologiquement. La 5G de Huawei fait de l'ombre aux States et Trump fait un écran de fumée, brouille les cartes et décide finalement que Huawei est un puissant bras armé du pouvoir chinois... Mais au départ c'est juste économique. Après, les soupçons d'espionnage, c'est une autre affaire. Qui n'espionne pas les autres ? Pourquoi Trump n'interdit pas à Poutine de vivre tant qu'il y est! Vu que ce dernier parvient à influer sur les élections aussi bien aux States qu'en Europe :-D Globalement je rejoins l'analyse de MILCENT. J'ajoute que si Trump ne veut plus engager (ça reste à voir) son pays dans un conflit armé quelque part dans le monde, la guerre économique quant à elle est une sacrée réalité et là-dessus il a été très clair aussi : America first.


  • Il reste maintenant à rompre toute relation avec les pays qui nous espionnent au travers de Echelon. Il ne va pas rester grand-chose :(


  • Hannibal depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Le jour où des preuves seront incontestables, il faudra s'assurer qu'elles sont réelles et non fabriquées. Et puis on peut décider.


  • Ali Gator depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Et tout ça est arrivé juste sur la base de soupçons d'espionnage... 😒


  • Rallo depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Notre sino dépendance....? Et votre américanisme dépendance? Ca ne vous intéresse pas plus que ça? Biensur!


    • benoit depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Rallo
      L'article parle des télécommunications liés à la 5G. A quelle americano dépendance fait tu référence ?
      Des firmes américaines sont elles en concurrence en Europe avec Huawei pour la 5G ? sont elles en mesure de casser les prix comme le fait Huawei ?


  • Rallo depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Article de merde.! A présenter les choses on dirait une catastrophe. Et les pays en gris..ils sont absents de la planète?


  • phil depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Orange vient de m'installer un boitier fibre Huawei chez moi ! En plus j'ai aussi un Mate 10... Pas pire que le tout Google...

    Tient au fait, vous avez le bonjour de Xi Jinping :D


  • Pardayec depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Il paraît que les mesures prises contre Huawei sont dictées par des impératifs de sécurité nationale. Si quelqu'un peut m'expliquer en quoi le fait d'installer les applis Google sur un smartphone Huawei constitue une menace pour la sécurité nationale, je suis preneur 🙄


    • benoit depuis 4 semaines Lien du commentaire

      Pardayec

      Ça ressemble plus à une sanction qu'à une décision liée à la sûreté nationale.
      Même si la forme laisse à désirer, l'administration américaine met quand-même le doigt sur quelque chose d'essentiel, notre sino dépendance dans l'industrie des télécommunications.
      Tous les fanboy hurlent au loup...quand il sera trop tard faudra pas venir pleurer...


      • Et les anti " fabricants chinois " comme toi en profitent pour raconter n'importe quoi :(
        Je ne suis pas Huawei fanboy, mais là tu racontes n'importe quoi, la sécurité n'est qu'un prétexte, Huawei n'est qu'un pion dans la stratégie de Trump pour obtenir ce qu'il souhaite dans sa négociation ardue avec la Chine. Comment expliquer que s'il l'accord se fait, alors le ban de Huawei prendra fin et que tout redeviendra comme avant (enfin, ça c'est ce que Trump suppose, or les fabricants chinois en ont sûrement tiré une leçon, ils sont très dépendants des américains géants de l'internet et des sociétés américaines qui détiennent les brevets essentiels pour la fabrication d'un smartphone, d'une tablette et d'un PC, et qu'ils vont s'en détacher, créer leurs propres solutions, et les USA, à moyen terme, d'ici quelques années, seront les grand perdants du coup de folie de Trump) ? C'est bien que la sécurité n'est qu'un prétexte, si celle-ci était vraiment en jeu, alors, quelque soit le résultat des négociation, ce ban perdurerait...
        De plus, ce ne sont pas les smartphones, tablettes, PCs et objets connectés qui sont en cause, mais les équipements réseau 5G et le développement de l'IA, domaines dans lesquels la Chine est en train de prendre une avance considérable...
        C'est à croire que Pardayec n'a lu aucun article sur le conflit en cours (il ne faut pas lire que les titres)...
        " A quoi ça sert que Ducros se décarcasse ? " :)


      • Pardayec depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Sino dépendance dans l'industrie des télécoms ??? C'est une blague ou quoi ?
        C'est d'americano-dépendance dont il faut parler oui !
        A quel pays appartient l'ICANN, cet organisme qui coordonne toutes les procédures d'attribution des noms de domaine et des adresses IP pour une bonne partie de la planète ?
        Qui contrôle les normes GPS internatiinales, sans lesquelles aucun système de géolocalisation ne fonctionne ?
        De quel pays font partie ces sociétés comme Facebook, Amazon, Google et Microsoft qui savent a peu près tout de ta misérable vie privee, de tes préférences, de tes achats, de tes deplacements, de tes amis, de tes opinions politiques, de tes histoires de cul et j'en passe ?
        J'ai encore des illustrations à la pelle
        Sino dépendance, fais moi rire !


      • Pardayec depuis 4 semaines Lien du commentaire

        @ Milcent
        "C'est à croire que Pardayec n'a lu aucun article sur le conflit en cours"
        La question posée dans mon message était ironique...
        Et je m'intéresse beaucoup au conflit en cours. Du reste, tu dis grosso modo la même chose que moi.


      • benoit depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Aucun rapport...
        On parle ici d'equipementiers, pas d'acteurs internet ou je ne sais quoi...et tu peux aussi échanger sans être condescendant.


      • benoit depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Emmanuel

        Je ne suis pas anti chinois.
        Les accusations à l'encontre de Huawei ne viennent pas uniquement de l'administration américaine mais d'un peu partout. On ne parle que de Trump parceque c'est notre agitateur préféré mais même l'Union Européenne émet des réserves.
        Huawei a des antécédents judiciaires qui ne datent pas d'hier, tous plus ou moins liés à de l'espionnage industriel.
        On peut apprécier les beaux téléphones de Huawei, être admiratif de leur technologie de pointe et avoir un regard critique sur leur stratégie de mise en place d'infrastructures de réseaux.


      • Pardayec depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Et qu'est-ce qu'on s'en fout que la majorité des smartphones viennent de Chine ?


      • Rallo depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Les actions anti Huawei sont dictées par les positions us. Si demain la position us change...la position des états girouettes suivra..démontrez que cela est faux.


      • benoit depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Rallo
        Huawei est financé par des banques d'état chinoises, entretien des liens étroits avec l'armée chinoises, doit répondre de sa politique commerciale auprès d'un état autoritaire, a déjà était reconnu puis condamné pour espionnage...
        Peux tu prouver que tout cela est faux ?


  • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Sans Bluetooth SIG , wifi alliance, Arm et toutes les autres entreprises qui ont rompu leur relation avec Huawei, il n'y aura pas de futur pour Huawei dans n'importe quels pays du monde même la Chine.

Montrer tous les commentaires