Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Oui, vous devrez payer les jeux au prix fort sur Google Stadia

Oui, vous devrez payer les jeux au prix fort sur Google Stadia

Le lancement de Google Stadia est prévu pour novembre, et à mesure que nous approchons de la date, une image plus claire de ce que cela impliquera se dessine. Les prix, en particulier, sont importants pour de nombreux joueurs, qui doivent équilibrer les coûts par rapport aux avantages - et aux inconvénients - de Stadia.

Nous savons qu'il y aura un service d'abonnement pour une dizaine d'euros avec des jeux gratuits et des rabais sur d'autres, mais que se passe-t-il si vous avez la formule de base gratuite, qui, je vous le rappelle, est limité à une définition de 1080p 30 fps et un son stéréo. Eh bien, vous devrez toujours acheter les jeux que vous voulez utiliser, et plein tarif, comme si vous l'aviez acheté pour votre console. Mais sur Stadia, vous ne pouvez pas télécharger le jeu ou y jouer hors ligne, vous êtes donc à la merci de votre connexion Internet et du soutien de Google pour le jeu. Mais Google pense que les avantages de Stadia justifient le prix.

google stadia founders edition
Google vend également la Stadia's Founder Edition avec la manette et un Chromecast pour 129 euros. © Google

"Je ne sais pas pourquoi ce serait moins cher", a déclaré Phil Harrison, chef du département Stadiaà Eurogamer, :"La valeur que vous obtenez du jeu sur Stadia signifie que vous pouvez le jouer sur n'importe quel écran de votre vie - TV, PC, ordinateur portable, tablette, téléphone" explique-t-il.

Bref, la flexibilité de Stadia lorsqu'il s'agit de streaming sur n'importe quel appareil vaut la peine d'être désavantagée, mais cela soulève des questions délicates. Par exemple, si vous payez le jeu complet, et que Google le retire de sa bibliothèque (comme cela s'est produit avec plusieurs titres sur le Google Play Store), que se passe-t-il alors ?

Bien sûr, les développeurs et les éditeurs de jeux ne voudraient pas nécessairement que leurs jeux soient moins chers sur Stadia non plus, de peur qu'ils ne se transforment en ventes plus lucratives sur d'autres plates-formes. Le Xbox Game Pass de Microsoft propose également un système hybride d'abonnement/achat, les jeux individuels étant également disponibles au prix fort.

Que pensez-vous de Google Stadia ? Est-ce que ça en vaut la peine ?

Source : Eurogamer

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • C'est vraiment de la merde ce truc,si c'est ça l'avenir du jeu video,qu'il se le garde!


  • Franchement, ça sent le flop ce truc.
    Déjà, pour jouer sur une tele, il faut débourser 130 € pour une Chromecast Ultra et une seule manette.
    Ensuite, le catalogue est très limité et il n'y a aucune exclusivité. On sait à quel point Microsoft a, dans le passé, eu du mal à imposer sa Xbox face aux PlayStation, faute de jeux exclusifs. Pire, il n'y a aucun transfert de licence possible: si tu veux jouer à un jeu sur Stadia dont tu as déjà acquis la licence sur une console, tu dois repayer plein pot. Ce n'est pas le cas avec des services de streaming comme PSNow ou le Console Streaming de Microsoft.
    La jouabilité est tributaire de la qualité de la connection, le moindre lag te fait t'arracher les cheveux si tu joues en ligne à des jeux comme les FPS...Autrement dit, c'est fibre optique obligatoire, ce qui limite tout de suite la clientèle potentielle, et ruine l'avantage présumé d'indépendance matérielle.
    Le pire, tu payes les jeux au prix fort, et tu ne peux même pas les prêter, les revendre sur le marché de l'occasion, et à fortiori les acheter d'occasion. Quand on voit la durée de vie de certains jeux ou la déception qu'on ressent parfois après quelques heures, ça refroidit net.
    En fait, on a l'impression que la Stadia est destinée à des gens qui ne sont pas des gamers, alors que le budget que le service necessite suppose d'être un gamer.
    A mon avis, ça va être compliqué de trouver un public.


  • J'en vois aucune avantage, Jouer n'importe où sur n'importe quoi m'importe peu, mais faire un abonnement de 9.99€ au bout de 6 ans (la durée de vie moyenne d'une console de salon) reviens plus cher que la console, les jeux on les achète mais ne sont pas à nous (que Stadia joue la carte de l'écologie), en plus (obligé) d'être constamment connecté, Non.
    Là ils ont vraiment trouvé le moyen de deplumé au max

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition