Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Les bras m'en tombent : les scandales ne peuvent pas nuire aux fabricants de smartphones

Les bras m'en tombent : les scandales ne peuvent pas nuire aux fabricants de smartphones

Après analyse par deux experts indépendants, Forbes a mis en lumière que Xiaomi communique à ses partenaires si vous utilisez votre navigateur pour accéder à des sites pornographiques, même si le mode incognito est actif. Je suppose toutefois que le fabricant vendra ses appareils comme des petits pains quoiqu'il advienne.  Ma connaissance de ce fabricant chinois et les chiffres actuels me confortent dans cette affirmation. 

L'entreprise Strategy Analytics rapporte que l'industrie des smartphones a diminué de 17 %. Xiaomi n'est cependant pas touché par cette crise. Il est même le seul fabricant dont les ventes n'ont pas baissé par rapport à l'année dernière. Par rapport à Samsung, Huawei et Cie, la tendance pour Xiaomi semble même positive. Le fabricant grignote en effet des parts de ses concurrents sur le marché des smartphones. Xiaomi s'assure ainsi une plus grande part d'un gâteau dont les parts sont chaque fois plus réduites.

La presse devrait être plus contrariée par le fait que le navigateur de Xiaomi partage des informations confidentielles avec des entreprises d'e-commerce chinoises telles qu'Alibaba. Les deux experts indépendants ont même découvert que le navigateur analyse le comportement de l'utilisateur et envoie des données sous une forme mal cryptée. Tout est anonymisé, mais de nombreuses métadonnées permettent rapidement de trouver rapidement l'identité de l'utilisateur.

La "mauvaise publicité" n'existe pas

Entre-temps, Xiaomi a modifié son navigateur et nié les accusations des experts ainsi que du journaliste en charge de l'enquête. Mais les conséquences sur l'opinion sont là. En Allemagne, par exemple, les magazines en ligne Heise et Golem ont déjà abordé la question. Des centaines de milliers de personnes associent aujourd'hui Xiaomi avec des problèmes de protection des données.

Mais des lecteurs qui ne connaissaient pas Xiaomi peuvent désormais potentiellement être intéressés par les produits de la marque, d'autant plus que l'entreprise a usé de ruse et d'intelligence dans sa communication de crise.  

L'affaire sera rapidement oubliée, puisque la solution se trouve être ne plus utiliser le navigateur en question. Personne ne remettra en question l'intégrité morale de Xiaomi pour cette raison ni ne changera de téléphone pour aussi peu.

Ce scandale nous ramène au débat mené par des journalistes et des experts en protection de la vie privée autour du fabricant OnePlus. Il s'agissait alors d'un scandale touchant les données privées et cela s'est soldé par une très mauvaise communication de la part de la marque. Xiaomi devrait au moins s'assurer de ne pas imiter ce bug.

Toutefois, les petits scandales liés à la protection des données ne toucheront pas Xiaomi dans un avenir proche, car la situation générale dans le secteur des smartphones est de toute façon sans espoir. 

AndroidPIT xiaomi mi 10 pro display detail
Le navigateur va être la perte de Xiaomi ? LOL ! / © AndroidPIT

La vie privée, qu'est-ce que c'est ?

Entre-temps, on a appris que certains pays stockent, évaluent et commercialisent nos profils sur les réseaux sociaux. Mais en même temps, cela n'a en rien freiné l'inscription ou l'utilisation de ce type de plateformes. Petit rappel quant même:

  • Facebook/Insta/WhatsApp nous met en contact avec nos amis.
  • Google/Apple/Microsoft/Amazon synchronisent nos photos/contacts/emails/rendez-vous.
  • Telekom/Vodafone/O2 transportent d'une manière ou d'une autre nos données de A à B.
  • Les chipsets et les modems de Qualcomm/Apple/Samsung/Huawei/MediaTek se chargent en quelque sorte de calculer et de transporter toutes les informations.

Si nous pouvons échapper aux trois premières contraintes en utilisant d'autres alternatives ou des services VPN, nous ne pouvons rien faire au niveau de notre dépendance envers les chipsets ou autres modems - à moins d'utiliser un Librem 5. Nicole Färber, l'architecte du smartphone open source, Nicole Färber, nous avait dit dans une interview il y a 3 ans que les smartphones grand public nous rendent "de plus en plus vulnérables". Même les acteurs gouvernementaux ne contrôlent pas les fabricants bien qu'ils aient potentiellement accès à toutes les clés de notre cryptage.

Le développement de Librem 5 progresse lentement. Le choix du matériel informatique par les acteurs de l'open source provoque une série de problèmes qui mettent à l'épreuve la patience des premiers acheteurs et des investisseurs.

snapdragon 855 mobile platform chip front
Les puces Qualcomm sont une boîte noire / © Qualcomm

Ce que Xiaomi doit vraiment faire

Comme Xiaomi achète la plupart de ses puces à Qualcomm, le fournisseur basé à San Diego est responsable en dernier ressort de la confidentialité des données des utilisateurs. Les fabricants de puces doivent dès lors interdire aux fabricants de smartphones de faire ce qu'ils veulent. Le secret entourant le micrologiciel du modem doit prendre fin et il doit être possible de contrôler quel dispositif accède à la mémoire dans quel but. 

Dans le même temps, nous devons promouvoir l'informatique en open source, qui est reste un contre-projet à la domination commerciale sur les produits informatiques.  Et qui sait, peut-être qu'un jour il y aura un smartphone avec un vrai mode incognito.

C'est là que des fabricants comme Xiaomi pourraient intervenir. En coopération avec des projets issus de l'open source, ils pourraient à la fois réduire leur dépendance à l'égard de Qualcomm ou de MediaTek et gagner la confiance de leurs clients les plus méfiants (en particulier ceux qui s'intéressent à la protection des données). Le budget existe. Il ne manque plus que de la volonté.

Derniers Articles

Articles recommandés

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Bravo AndroidPit, qui supprime mon post parce que j'ai fait remarquer que Apple et Google communiquaient nos données à la CIA et à la NSA....


  • Ce constructeur vend ses produits moins cher pour se délecté des données utilisateur...
    J'ai récemment acheté le MI 9T, après une fouille minutieuse dans les paramètres ce n'est pas un smartphone pour une personne qui se soucié de ses données, sur ce smartphone pas besoin d'être qualifié agent en cybersécurité. Là il traîne dans un tiroir en compagnie de son cousin le P20 Pro.


  • Il y aura toujours des tomates pour acheter du chinois malgré tout ça et sans parler du covid-19...


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Le scandale une fois de plus ce sont les applications pré- installées qui collectent nos données à notre insu et qui ne peuvent pas être désinstallées de notre smartphone comme Facebook en particulier !!

    "C'est plus de 50 organisations dont Privacy International, Digital Rights Foundation, DuckDuckGo et Electronic Frontier Foundation qui ont soumis une lettre au PDG d'Alphabet , Sundar Pichai, demandant à Google de prendre des mesures contre les logiciels pré-installés sur les appareils Android.

    Nous, soussignés, sommes d'accord avec vous "la vie privée ne peut pas être un luxe offert uniquement aux personnes qui peuvent se le permettre "

    Et pourtant, vos partenaires qui utilisent la marque Android fabriquent des appareils contenant des applications préinstallées qui ne peuvent pas être supprimées (souvent appelées "bloatware"), ce qui peut rendre les utilisateurs vulnérables à la collecte, au partage et à l'exposition de leurs données. à leur insu ou sans leur consentement.

    Ces téléphones portent la marque "Google Play Protect", mais la recherche montre que 91% des applications préinstallées n'apparaissent pas sur le Playstore.

    Ces applications préinstallées peuvent avoir des autorisations personnalisées privilégiées qui leur permettent de fonctionner en dehors du modèle de sécurité Android. Cela signifie que les autorisations peuvent être définies par l'application y compris l'accès au microphone, à la caméra et à l'emplacement sans déclencher les invites de sécurité Android standard. Les utilisateurs sont donc complètement dans l'ignorance de ces graves intrusions."



    Je n'attends pas que les constructeurs ne proposent plus d'applications, j'attends qu'ils me donnent le choix de ne pas les installer et pas seulement de les désactiver ce qui n'est pas la même chose !!


    https://www.androidpit.fr/forum/801198/des-failles-des-l-ouverture-de-la-boite-la-faute-aux-applications-preinstallees-parlons-en


  • Même les gros scandales n'ont jamais vraiment nui à une entreprise. Peut-être un peu à court terme, mais comme les gens oublient vite, ce n'est pas un problème. Il n'y a qu'à voir Airbus, Wolkwagen et bien d'autres. Certains s'offrent même le luxe de les collectionner.


    • Les gens ont en effet la mémoire courte, c'est bien là-dessus que tablent les industriels et nos politicards qui, sans ce défaut, ne pourraient jamais être réélus. Mais on sait ce qu'il en est. Comment pourrait-on reprocher aux consommateurs de continuer à acheter des smartphones qui possèdent des applications ou des composants qui transmettent certaines de nos données personnelles (ou des voitures qui trichent sur leur pollution), lorsque ces mêmes consommateurs, lorsqu'ils deviennent électeurs, sont capables de réélire inlassablement des gens qui ont fait mille fois la preuve de leur corruption et de leur incompétence ? Le Canard enchaîné, entre autres, révèle ces scandales depuis de longues décennies, sans que les électeurs ne changent pour autant leur comportement.

      Il faut être bien jeune pour avoir les bras qui en tombent face aux comportements des consommateurs/électeurs. 😏


    • Et même qu'on apprend certains scandales bien des années après. Preuves qu'ils ont bien organisés. Disons justes que les langues se délient... avec la vieillesse ;)

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition