Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Que vaut vraiment le lecteur d'empreintes du Galaxy S10 ?
Samsung Galaxy S10+ Opinion Hardware 6 min de lecture 7 Commentaires

Que vaut vraiment le lecteur d'empreintes du Galaxy S10 ?

Lors du lancement de la nouvelle gamme Galaxy S10, la plupart des médias se sont concentrés sur le coût du smartphone pliable de Samsung, ou sur la question de savoir si le "trou" était une meilleure solution à l'encoche. Sauf moi ! Mon intérêt s'est plutôt porté sur le nouveau lecteur d'empreintes digitales à ultrasons adopté par l'entreprise, un choix qui, je l'espère sincèrement, arrivera sur d'autres smartphones. Malheureusement, cette technologie n'est pas destinée à tous les appareils, pas même les plus chers de Samsung.

Ce n'est plus un secret depuis longtemps : les Samsung Galaxy S10 et S10+ incluent tous deux un lecteur d'empreintes digitales sous l'écran de nouvelle génération. En fait, la technologie utilisée est ultrasonique et non optique, un concept similaire mais complètement différent. Ce capteur, fabriqué par Qualcomm, reprend la technologie ultrasonique qui était déjà possible d'essayer dans le capteur du Honor 10, à la différence qu'il n'est plus nécessaire de "ruiner" l'esthétique de l'appareil car vous pouvez désormais le cacher sous l'écran.

AndroidPIT samsung galaxy s10 fingerprint g3qt
Samsung est le premier à proposer la technologie à ultrasons dans un capteur d'empreintes digitales sous l'écran / © AndroidPIT

Fonctionnement du nouveau capteur à ultrasons

Le fonctionnement du nouveau lecteur d'empreintes digitales à ultrasons est très différent de celui du capteur d'empreintes digitales optique. La nouvelle technologie envoie une onde sonore qui se disperse lorsqu'elle "frappe" le doigt. Cette dernière est mesurée par le logiciel qui crée ensuite une image 3D du doigt. Une fois enregistré, l'apapreil ne comparera que l'empreinte digitale enregistrée avec celle qui tente de déverrouiller l'appareil.

Jusqu'à présent, tout semble très similaire à la technologie précédente, mais ce qui rend ce processus plus précis est la capacité des ondes sonores à pénétrer la couche sous-cutanée de la peau, étant capable de lire beaucoup plus de détails qu'un lecteur optique d'empreintes digitales qui, au contraire, illumine le doigt avec une LED et acquiert seulement une image 2D des empreintes.En termes simples, aucune reproduction artificielle de vos empreintes digitales ne déverrouillera votre smartphone.

La sécurité en premier lieu...

Le nouveau lecteur d'empreintes digitales est certifié FIDO Alliance, ce qui est très important. Cela montre que Samsung s'est sérieusement intéressé à la technologie d'authentification de nouvelle génération et que son capteur est capable d'offrir une plus grande sécurité aux utilisateurs grâce à la cartographie tridimensionnelle des empreintes digitales. En outre, Qualcomm elle-même a déclaré qu'en plus d'être beaucoup plus précise, sa technologie est également capable de détecter le flux sanguin dans le doigt, de sorte qu'il sera pratiquement impossible de la piéger.

Mais les surprises en matière de sécurité ne s'arrêtent pas là. Samsung a également confirmé que le capteur du Galaxy S10 peut accueillir toutes les clés nécessaires au déverrouillage de services mobiles activés par blockchain. En d'autres termes, le smartphone est capable de protéger parfaitement le portefeuille de devises crypto intégré. C'est une preuve évidente de la sécurité de sa technologie, mais malgré cela, lors de l'événement Unpacked ou dans ses communiqués de presse, l'entreprise n'a pas dit un mot sur le sujet.

...avec un petit inconvénient

Il y a eu beaucoup de discussions avant sa présentation et Samsung lui-même a voulu officialiser la chose : l'entreprise n'est absolument pas en mesure de garantir la fonctionnalité complète et correcte du nouveau capteur d'empreintes digitales à ultrasons du Galaxy S10 et S10+ en utilisant des films en verre trempé de tiers.

"Afin d'assurer la pleine fonctionnalité du lecteur d'empreintes digitales à ultrasons du Galaxy S10et du Galaxy S10+, Samsung recommande fortement à ses fournisseurs et revendeurs de ne proposer que des films de protection d'écran Samsung comme accessoires. Nous ne pouvons pas garantir notre expérience avec les films de protection d'écran en verre et en polyuréthane traditionnels."

Ainsi, même si le film est en contact direct avec l'écran, l'adhésif utilisé crée un espace mince, mais assez souvent pour ne pas permettre au scanner de reconnaître l'empreinte. Certains fabricants ont "résolu" le problème en créant des films perforés dans la zone où se trouve le capteur, mais... pourquoi diable parle-t-on de cela ?

s10 hole
L'utilisation de ce type de film devrait être considérée comme illégale ! © Mobile Fun

Notre conseil est de toujours contacter les magasins officiels Samsung ou leurs partenaires. L'un d'entre eux est Whitestone, l'une des sociétés exclusives qui ont rejoint le Samsung Mobile Accessory Partnership Program (SMAPP), capable de fabriquer un film de verre trempé qui n'est pas en conflit avec le nouveau capteur.

Pas de place pour tous les appareils

Alors, bonne nouvelle pour tous les fans de Samsung ? Pas vraiment, parce que l'entreprise n'a pas été en mesure de satisfaire tout le monde. En fait, ceux qui optent pour le modèle moins cher, le Galaxy S10e, devront se contenter du bon vieux lecteur capacitif monté dans le cadre latéral de l'appareil. Bien sûr, il n'y a pas de quoi être choqué, car un prix plus bas implique nécessairement des compromis.

Cependant (surprise), l'appareil Samsung qui sera vendu au prix "modeste" d'environ 2000 euros ne dispose pas de cette technologie. Tout comme le plus petit membre de la nouvelle famille Galaxy, le premier smartphone pliable de la société sud-coréenne ne possède pas de capteur à ultrasons, mais reçoit le même capteur capacitif identique que le Galaxy S10e.

galaxy fold hands on bicubic
Malheureusement, le Galaxy Fold n'a pas de lecteur d'empreintes digitales sous l'écran. © Samsung

Avant de commencer avec des plaintes comme "je m'attends à ce qu'un téléphone si cher doit avoir toutes les fonctionnalités premium du marché" (ce que je peux également comprendre), vous devez vous demander pourquoi Samsung a fait ce choix. Bien sûr, la raison n'est pas qu'elle ne possède pas le savoir-faire nécessaire, car c'est pratiquement impossible, mais il est vrai aussi qu'il est très difficile pour le moment d'installer un capteur d'empreintes digitales sous l'écran efficace, pratique et agréable à utiliser au quotidien. Auraient-ils pu le placer sur l'écran externe ? Oui, mais il est également vrai que chaque fois que vous décidez de donner la priorité à l'utilisation du grand écran, vous devriez perdre du temps à "chercher" le capteur d'affichage externe.

Pour moi, ces raisons me dérangent déjà assez pour admettre que Samsung a bien géré l'idée de placer un lecteur capacitif dans le cadre latéral du Galaxy Fold, mais j'aimerais aussi savoir ce que vous en pensez. Comme toujours, j'attends de lire votre opinion dans les commentaires à la fin de l'article.

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • mimile53 depuis une semaine Lien du commentaire

    Voilà pourquoi les journalistes de la tech sont aussi très largement responsables de technologies mises en avant alors même qu'elles ne sont pas toujours abouties (Qui est terminé, qui frôle la perfection).

    Alors, quand c'est bien, dite-le et quand ce n'est pas bien, dite-le également et soyez parfaitement clair.


  • Avec la quantité des différents produits que Samsung fabrique c'est un peu normal que son nom reviennent plus souvent dans les articles de AP.

    Je crois que Samsung fabrique un smartphone pour contrer chaque concurrent. Ce n'est pas loin d'être si près de la vérité.


  • Luna depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Comprend pas où est la sécurité quand pour configurer ses empreintes digitales, il faut activer son schéma ou son code pin , comme mot de passe de secours.


  • Article difficile à lire, tant il semble "purement" traduit. Autre point que je regrette : vous faites un énième article sur Samsung. Année après année, j'ai toujours eu le ressenti d'une surexposition de Samsung sur AP. Certainement une vue de l'esprit...
    Et puis, quitte à parler d'un système de déverrouillage, qui est quand même central dans un smartphone, pourquoi ne pas nous dire si ça marche ou pas ?! Simplement.
    Désolé de le dire, mais pour moi, cet article est insuffisant.
    Vos articles éclairent le lecteur sur le choix d'un produit aussi. Le capteur du Honor 10, c'est de la daube à l'usage (j'en ai un, je le sais) ! 6 mois après, on réalise que celui du One plus 6T est chiant à utiliser. Vu le prix je peux pardonner, mais pas sur des smartphones à 1000 balles !
    J'ai eu 2 Samsung : un Note 4 et un S8 et niveau déverrouillage, c'était pas terrible. Pour moi c'est pas un sujet léger et donc votre boulot, c'est de nous sortir un article qui nous dit les choses telles qu'elles sont. Non ? Les specs, c'est une chose, mais l'usage, c'est quand même la base.


    • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

      S'il a fallu 6 mois pour réaliser par l'ensemble des journalistes spécialisés ET des utilisateurs qu'un lecteur d'empreintes (sur un smartphone précis) est d'une qualité très médiocre, je ne demanderais pas plus qu'à AndroidPit ou un autre site sérieux de nous "dire immédiatement la vérité" sur ce nouveau procédé technologique : efficace, peu efficace, inefficace ?
      Personne n'a la science infuse, malheureusement !

      On ne vit pas dans un monde merveilleux où il suffit de claquer dans ses doigts pour voir apparaître LA vérité sur tout ce qui nous intéresse dans ce domaine. Si le secteur numérique en donne parfois l'impression trompeuse c'est AUSSI par manque de recul de ceux qui voudraient croire ce qui les arrangent.

      Au contraire, je trouve intéressant que le site soit attentif à ne pas trop vite prendre parti dans un sens ou dans un autre concernant cette "affaire".
      Savoir attendre n'est pas si terrible, non ?

      Quant à la fréquence des articles concernant Samsung ou l'un des autres constructeurs majeurs, c'est devenu un véritable marronnier et je n'y répondrai même pas n'étant ni pro ni anti Samsung ou fana inconditionnel d'une autre marque.


      • Jérôme R. depuis une semaine Lien du commentaire

        Ok d'accord, mais question simple : ça marche ou pas ? Ça, c'est visiblement pas si facile à dire. J'ai vu les S10 chez Darty (parce que c'est bien aussi de se faire une idée "physique" d'un produit), jolie came, mais pas pour moi. Mais je ne sais pas dire si le déverrouillage est à la hauteur du téléphone.


  • phil depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Pas testé dans le cadre, derrière est le plus efficace, sous l'écran, pas très réactif... technologie trop jeune... (jusqu'à maintenant)