Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 3 Commentaires

La pub sur WhatsApp : faut-il craindre le pire ?

Déjà lors de l'acquisition de WhatsApp par Facebook, pour un chiffre à deux chiffres, il y avait des craintes que l'application de messagerie inclut de la publicité. Quatre ans plus tard, Facebook commence à monétiser WhatsApp pour gagner de l'argent. Mais faut-il craindre le pire ?

Quatre ans après l'acquisition de WhatsApp, Facebook veut enfin faire de l'argent avec son application. Cela a été annoncé par la société sur son propre blog. Pour commencer, les entreprises devraient disposer d'un outil pour mieux communiquer avec les utilisateurs afin de faciliter la communication directe.

Les sociétés, via leur chaîne business, pourront envoyer des messages à des clients qui les ont déjà contactées via WhatsApp, Elles pourront répondre gratuitement aux clients s'ils répondent dans les 24 heures. Cependant, après 24 heures, Facebook demandera de l'argent pour continuer les échanges. Espérons que les entreprises ne profiteront pas de la stratégie et n'utiliseront pas des chatbots pour assurer une réponse rapide.

La publicité dans les statust WhatsApp disponibles à partir de 2019

Mais ce n'est pas la seule opportunité publicitaire que Facebook va offrir aux entreprises. À partir de 2019, les premières vraies publicités se retrouveront également dans les statuts WhatsApp, comme le révèle TechCrunch. Comme c'est déjà le cas avec les stories d'Instagram, les stories peuvent montrer des produits et des magasins qu'il est facile de lier directement à des sites web et à des offres.

Est-ce la fin de WhatsApp ?

À première vue, la publicité pour les conversations avec les entreprises ne semble pas si mauvaise. WhatsApp ne force aucun utilisateur à échanger avec des marques et certains apprécieront la facilité pour discuter avec certaines marques de leurs soucis (à condition que les entreprises n'utilisent pas de chatbots). Il existe toujours la possibilité également de supprimer la conversation si vous en avez marrer de parler avec une entreprise, voire même de la bloquer. 

En revanche, la question des statuts WhatsApp est un peu différente. En ce qui me concerne, j'ai peu d'amis créant de statuts WhatsApp, au maximum 3 par semaines. Mais pour les utilisateurs qui utilisent l'option plus activement, cela pourrait devenir vite déroutant. 

Que pensez-vous de la publicité sur WhatsApp ?

Via : The Verge Source : WhatsApp, TechCrunch

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Rez depuis 3 mois Lien du commentaire

    Grosse faute dans votre sondage. Que Facebook VEUILLE !


  • Le diable est toujours dans les détails, alors pour l'instant WhatsApp fait bonne figure pour rassurer et endormir les utilisateurs.

    Mais quand il aura décidé de monétiser (d'une manière ou d'une autre) ses échanges par la messagerie ou tout autre nouveau moyen qu'il ne manquera pas d'inventer pour soit disant pour la satisfaction de ses clients, il deviendra ce qu'il n'a cessé d'être avec Facebook : une autre source de profit doublé d'une pompe à données personnelles particulièrement efficace.

    D'ailleurs, il n'aura pas vraiment le choix sinon ses concurrents type Google ou Amazon s'empresseront de créer ou d'améliorer leurs équivalents.


  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    Oui mais...Le meilleur du pire comme toujours avec Facebook , oups WhatsApp

Articles recommandés