Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

#IFA18 2 min de lecture 6 Commentaires

Kirin 980 : le nouveau de processeur de Huawei devrait établir un record du monde

À l'IFA, Richard Yu, le patron charismatique de Huawei, sera l'un des personnages forts de cette édition 2018. L'homme devrait annoncer le Kirin 980, le nouveau processeur qui devrait équiper les téléphones stars de la marque (ainsi que ceux de Honor). Et, à en croire les publicités déjà présentes à Berlin, ce processeur devrait établir un record du monde.

Les publicités au sein des halles d'exposition de l'IFA sont déjà nombreuses. Elles annoncent le nouveau processeur Kirin 980 et montrent sa caractéristique la plus importante : la production en 7 nanomètres. Aucun autre fabricant de puces n’a encore fait cela. Les experts ne s’attendaient pas à ce que les premières puces gravées en 7 nanomètres soient commercialisées avant 2019. Le nouveau processeur, qui sera utilisé pour la première fois dans le Huawei Mate 20 Pro, devrait - selon la publicité de Huawei - être plus fort et plus intelligent que toute autre processeur.

Une réduction de la taille de fabrication apporte avant tout deux avantages aux processeurs. Les processeurs sont plus puissants et améliorent généralement la consommation d'énergie. En fait, les SoC ne deviennent pas plus petits en eux-mêmes.

AndroidPIT huawei mate 10 pro review 1830
Le Kirin 970 a célébré sa première dans le Mate 10 Pro. © AndroidPIT

Intel est derrière

Pendant ce temps, Intel, l'un des pionniers dans la matière, continue de travailler pour que la fabrication à 10 nanomètres s'effectue à grande échelle. Bien que les processeurs x86 et ARM ne soient pas directement comparables, l’avantage de développer les puces mobiles est remarquable.

On s'attend à ce qu'en 2019, Qualcomm passe à la production en 7 nanomètres, probablement déjà avec le Snapdragon 855. Samsung avec ses nouveaux processeurs Exynos devra donc se montrer à la hauteur pour rivaliser avec les concurrents.

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • cdf depuis 2 mois Lien du commentaire

    On a vraiment des ordinateurs dans la poche!!!


    • Ouh le vilain rageux ! :) Quand c'est Samsung la puissance est normale, quand les concurrents font bien mieux, là c'est inutile. Quelle mauvaise foi !!!
      Tu es vraiment pathétique, pire que Luna encore, et ce n'est pas un mince exploit.


      • Pas compris. Il a dit : "on a vraiment des ordinateurs dans la poche." Il me semble qu'il ne contredit rien, au contraire. :)


      • Il faut savoir lire entre les lignes...et puis, on commence à bien le cerner, avec ses nombreux commentaires toujours dans le même sens et à encenser Samsung, l'asticot :)
        C'est bizarre, quand un article encense ici la puissance du Samsung Galaxy Note 9, là il ne critique pas, il n'émet aucune doute, et quand c'est au tour du Nouveau SoC novateur de la filiale de Huawei, là, soudain...
        Ne soit pas naïve...


  • La course à la finesse de gravure a ses limites et, il me semble, qu'on arrive bientôt à son maximum (ou son minimum s'il on veut) : environ 5 nm donc HiSilicon/Huawei a raison d'en profiter car cela ne durera pas autant que les impôts.
    Je peux supposer que les ingénieurs travaillent sur d'autres axes d'amélioration pour retenir l'attention des futurs clients.


    • D'où l'apport du NPU... Et il est dans le vrai puisque Qualcomm en intègre un dans son Snapdragon 855, et on verra sûrement Samsung faire de même dans son prochain Exynos...

Articles recommandés