Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

IFA17 5 min de lecture 5 Commentaires

Kirin 970 : Huawei devance Qualcomm et Samsung avec sa nouvelle super puce

Le nouveau Kirin 970 du fabricant de puce maison de Huawei, Hisilicon, est un véritable SoC avec intelligence artificielle intégrée. L'intelligence artificielle mobile logée dans le nouveau NPU est susceptible d'apporter certains avantages, mais Huawei est également passé à l’étape supérieure dans d'autres domaines. Nous avons parlé avec Ai Wei (Fellow, Chipsets et Hardware Technology Strategy) et Eric Zhou Chen (Directeur de la planification, Kirin Team) au sujet du nouveau processeur.

Les gens savent maintenant ce que sont un CPU et un GPU. Le Kirin 970 voit l'introduction de la puce NPU - Neural Network Processing Unit, qui constitue la partie d'intelligence artificielle du SoC et qui permet à la puce d'apprendre à travers des réseaux de neurones. Le cerveau artificiel du Kirin 970 combiné avec le CPU et le GPU permettra des performances 25 fois plus élevées que l'unité de traitement informatique et graphique actuelle, et consommera en outre 50 fois moins d’énergie - oui, vous avez bien lu, 50 fois moins. Des nombres impressionnants, bien que nous ne pourrons pas évaluer ses performances réelles jusqu'à la sortie du Huawei Mate 10 en octobre. Mais ce n'est pas seulement le NPU qui pourrait rendre d’autres fabricants de puce inquiets.

Huawei a considérablement dépassé Qualcomm et Samsung dans le département des modules LTE. Alors que ses deux concurrents ont seulement annoncé leur propre module LTE Cat 18, qui sortiront à des dates encore inconnues l'année prochaine - mettant fortement l'accent sur ces annonces - Huawei sort pratiquement de nulle part avec le Cat 18 et deux fois le taux de données maximum à 1,2 Gbit/s. Ceci est techniquement possible grâce à une combinaison d'antennes MiMo 4x4 qui amènent le regroupement de porteuses via LTE à un tout nouveau niveau, comme le souligne Ai Wei.

Bien sûr, la valeur de 1,2 Gbit/s n'est qu'un maximum théorique, mais le module Cat18 de Huawei promet également un débit de données plus élevé en utilisation quotidienne. En outre, les différentes antennes devraient être une aubaine pour la qualité de réception, mais cela dépendra du design du Mate 10 et celle-ci ne peut donc pas encore être évaluée.

AndroidPIT Huawei Kirin 970 9449
La nouvelle puce de Huawei est très prometteuse. © AndroidPIT

Huawei est très confiant

Comme d'habitude, le PDG de Huawei, Richard Yu, était confiant lors de la présentation du Kirin 970 lors de la keynote de l'IFA et ne s'est pas non plus privé de faire des comparaisons directes avec ses concurrents. Non seulement la nouvelle puce Hisilicon a beaucoup plus de transistors que les homologues des concurrents, mais elle exploite également ses qualités lors de son utilisation. Selon Huawei, le Galaxy S8 a obtenu une valeur de 95, l'iPhone 7 Plus 487 et sa puce propriétaire 2005 points dans un benchmark où 2000 enregistrements d'images par minute ont été réalisés.

Le traitement de l'image et de la vidéo va naturellement faire partie des points forts du nouveau SoC. Il semble que le NPU fonctionne bien mieux qu'un CPU classique, et ce n'est pas partout que vous pouvez voir de telles améliorations. Et pourtant : le traitement de l'image et de la vidéo est vraiment un domaine critique pour un smartphone, et quiconque brille dans ce domaine a déjà fait beaucoup de bonnes choses. Même sa RAM rapide - le Kirin 970 prend en charge la RAM LPDDR4X avec UFS 2.1 - est un énorme avantage.

Pas nouveau, mais amélioré

Cependant, le Kirin 970 n'est pas entièrement nouveau. Les noyaux Cortex A53 et A73 du Kirin 960 restent inchangés; Huawei a évité de passer au nouveau Cortex A75. Lors d'une conversation avec Eric Zhen Chen, il a déclaré que cela s'explique par les calendriers différents d'ARM et de Huawei et par les temps de développement longs des puces d'intelligence artificielle. Il a fallu bientôt plus de deux ans pour amener le Kirin 970 sur le marché.

L'unité de traitement graphique est également similaire. Huawei a augmenté le nombre de noyaux de huit à douze, mais il a également réduit la vitesse de l'horloge. Il y a une nouvelle technologie qui ne sera pas utilisée dans le Mali G72MP12, bien qu'il existe encore des avantages : les performances graphiques du Kirin 970 ont globalement augmenté de 20 %, tandis que l'efficacité énergétique a été améliorée de 50 % en utilisation quotidienne.

La concurrence se fait sentir

Il sera intéressant de voir comment le NPU fonctionne en utilisation quotidienne, même si nous arriverons à peine à noter une différence, mais c'est principalement parce que les applications existantes n'ont pas été adaptées aux nouvelles fonctionnalités. Cependant, si Huawei parvient à rendre les avantages de l’intelligence artificielle tangibles dans des choses importantes de notre usage quotidien d'un smartphone, principalement dans l’appareil photo et les performances globales, alors le fabricant chinois aura peut-être fait un grand pas en avant par rapport à la concurrence. Qualcomm et Samsung surveilleront très attentivement ce développement et mettront la pression sur leurs spécialistes internes pour développer une réponse au Kirin 970, ce qui est bon pour l'ensemble du marché.

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quand la concurrence est juste une apparence, les "loups" ne se mangent pas entre eux, ils se partagent le gâteau, je devrais dire ils se goinfrent, jusqu'à ce que les organismes d’État (si on leur donne les moyens et que cela n'entrave pas les intérêts d'un champion national très puissant) chargés de contrôler la réalité de la concurrence mettent les pieds dans le plat.

    Au niveau de la recherche pure, heureusement, il n'y a pas que Huawei (ou les Chinois) pour développer l'IA à base de réseaux neuronaux. Seulement, il est temps de passer dans le concret, l'application des aboutissements de la recherche sinon la bataille sera mal engagée pour nous Occidentaux.
    Le Nous n'est qu'une figure de style car la concurrence est plus forte que la vision à long terme dans les entreprises libérales qui pensent mieux le court terme que le temps long.


    • Sauf que l'approche de Huawei (une puce dédiée, donc) n'est pas la même que celle de Samsung ou Google (dans le cloud), même si Apple est, il semble, en train de concevoir lui aussi sa propre puce pour l'IA de ses smartphones à venir. En attendant, Huawei est le plus avancé, aucun concurrent ne va si loin que lui et n'a une IA aussi performante à ce jour. Cela lui confère, donc, momentanément, un avantage certain, en attendant que les autres s'alignent. Et c'est un avantage en plus au niveau de la confidentialité des données traitées et des possibles piratages.


  • Surtout si les fréquences B20 et B28 continuent de manquer...


    • Huawei utilise toutes les fréquences hein... Ou tu parles d'autres choses ou je n'ai pas compris ils ont enlevé des paramètres qu'ils utilisaient 🤔 bizarre. En tout cas mon p9 plus (donc pas le dernier) utilise déjà ses bandes.


  • C'est clair que ça s'annonce prometteur, wait and see, on, en saura plus assez vite (40 jours, ça va vite passer, et en plus je sûr sûr qu'on aura d'autres infos entre temps :)
    Pour le module LTE cat 18, c'est super mais c'est un peu " mettre la charrue avant les boeufs ", ça pète sur le papier mais en fait ça ne sert à rien actuellement (juste à la course à " j'me la pète, c'est moi qui ai la plus grosse ", il va falolir attendre l'arrivée de la 5G (donc pas avant 2020) et encore je suis certain que les opérateurs vont faire une montée en charge progressive des réseaux par palliers, histoire de nous faire raquer au maximum à chaque pallier et s'en mettre plein les poches. Donc, avant d'atteindre ces débits, il va falloir attendre au minimum 5 ans, et encore je suis gentil...

Articles recommandés