Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Bon anniversaire Xiaomi ! Rappel des étapes de son ascension fulgurante

Bon anniversaire Xiaomi ! Rappel des étapes de son ascension fulgurante

Xiaomi a célébré son 10e anniversaire cette semaine. En une décennie seulement, le fabricant chinois est passé du stade de nouveau venu à celui de quatrième fabricant de smartphones au monde. Dans certaines régions, comme l'Inde, la marque est déjà numéro un. Alors comment ont-ils fait ? Nous jetons un coup d'œil à certains des chiffres qui sont à l'origine de la réussite de Xiaomi.

Souvent surnommé la "version chinoise d'Apple" - grâce en partie à son inspiration tirée des modèles de la marque de Cupertino - le fabricant a réussi à construire une marque et une communauté, du moins en Chine, aussi dévouée au "mi" que les fans d'Apple le sont au géant californien. Mais ce qui est incroyable dans l'histoire de Xiaomi, c'est la vitesse à laquelle l'entreprise s'est développée.

Si vous regardez les trois fabricants au-dessus de Xiaomi en termes de ventes mondiales de smartphones, vous comprendrez de quoi je parle : Samsung (n°1, fondé en 1938), Huawei (n°2, fondé en 1987), et Apple (n°3, fondé en 1976). Vous verrez ainsi à quel point cette jeune marque (n°4, fondé en 2010) est arrivée tard dans la course. 

 Xiaomi est plus qu'une copie chinoise d'Apple. La firme n'est plus seulement une marque phare pour les smartphones à petit budget. Elle est devenue un acteur majeur en Chine et à l'étranger. Sa croissance se poursuit, comme le prouvent les chiffres.

Pour célébrer l'anniversaire de Xiaomi, nous avons choisi de vous faire part de certaines des étapes clés du parcours de la marque vers le sommet.

Xiaomi achète mi.com pour 3,6 millions de dollars (2014)

L'image de marque est essentielle dans le secteur de la téléphonie.  Quatre ans après sa création, Xiaomi a réalisé qu'il fallait réagir rapidement. La marque et le logo de Mi sont très importants. Le mot Xiaomi se traduit en gros par "petit riz" (xiao étant le mot pour petit, et mi signifiant riz en chinois). Le célèbre logo Mi orange et blanc ressemble beaucoup au caractère chinois du "cœur" (心) lorsqu'il est retourné,

L'entreprise a réalisé que si elle voulait que les consommateurs tombent amoureux de sa marque, elle devait posséder "mi.com". En 2014, Xiaomi a payé 3,6 millions de dollars pour ce nom de domaine, un geste audacieux pour une jeune entreprise mais cette acquisition s'est avérée essentielle au regard du succès qu'elle a connu depuis. Mi fait maintenant partie intégrante de tout ce que fait Xiaomi et, à mon avis, ce choix a eu un impact énorme sur la croissance de l'entreprise en dehors de la Chine. Après tout, soyons honnêtes, Xiaomi n'est pas si facile à prononcer pour les occidentaux. 

Xiaomi entre dans le Livre Guinness des records après avoir vendu deux millions de produits en 24 heures (2015)

Il y a cinq ans, Xiaomi avait lancé plusieurs promotions sur la boutique Mi.com, baptisée "Fan Festival" afin de célébrer son 5e anniversaire. On peut dire rétrospectivement que la campagne fut un succès. Les chiffres furent alors stupéfiants : 2 112 010 téléphones vendus en 24 heures, établissant un nouveau record du monde Guinness dans la catégorie des téléphones portables vendus en une journée sur une seule plateforme en ligne.

Mi s CEO Lei Jun Accept the Certificate from GWR tcm25 376584
Le PDG Lei Jun accepte un certificat officiel du Guinness World Records de l'adjudicateur Charles Wharton. / © Guinness World Records

Par ailleurs, la marque a vendu 770 000 smartphones, 247 000 adaptateurs électriques et prises intelligentes, 208 000 traqueurs de fitness Mi Band et 38 600 téléviseurs par le biais de la boutique en ligne, générant ainsi 2,08 milliards de yuans (335 millions de dollars) de recettes. 14,6 millions de consommateurs au total ont fait des achats ce jour-là, attirés par plus de 1 000 remises individuelles. Pas une mauvaise façon de célébrer son cinquième anniversaire !

Xiaomi dépasse Huawei, brièvement (février 2020)

Au début de cette année, Xiaomi a même réussi à battre Huawei et lui a ravi la troisième place dans le classement des meilleurs fabricants de smartphones au monde. Rien que le mois de février Xiaomi a livré 6 millions de smartphones, alors que Huawei n'en expédiait que 5,5 millions au cours de la même période. Bien que ces chiffres ne concernent qu'un seul mois et ne soient donc pas représentatifs des parts totales de la marque sur le marché de la téléphonie, le fait que Xiaomi ait battu son rival local pour la toute première fois marque une étape importante.

Xiaomi semble plutôt bien placée pour concurrencer Huawei en ce moment. Alors que les téléphones Mi continuent de gagner du terrain, les ventes de Huawei ralentissent en grande partie à cause d'un problème avec le gouvernement américain. Ne vous méprenez pas. Huawei est en train de trouver des solutions et ce que fait  le géant chinois avec HMS Core et sa galerie d'applications semble très prometteur. Mais Xiaomi se trouve en pleine transition et pourrait saisir encore plus d'opportunités. 

AndroidPIT huawei p40 pro back2 np3
Alors que Huawei est contraint de traverser une période de transition, Xiaomi attend pour bondir. / © AndroidPIT

Avec le Mi 10 Pro, Xiaomi a fait son entrée sur le marché phare de la téléphonie avec un matériel puissant et des prix élevés. Comme nous l'avons vu avec un autre concurrent local, OnePlus, il semble qu'une voie bien tracée se dessine ici. Les nouvelles marques de smartphones cherchent dans un premier temps à gagner des parts de marché et de la notoriété  en pratiquant des prix inférieurs à ceux de leurs concurrents. Puis à mesure que la marque se développe, les choses s'accélèrent du fait de la confiance accumulée et elle finit par rivaliser sur le haut de gamme. C'est cette confiance qui porte actuellement Xiaomi grâce à son succès tant en Chine comme Europe.

Que nous réserve la prochaine décennie chez Xiaomi ?

Je suis impatient de voir ce que cette jeune entreprise pourrait faire au cours des dix prochaines années. Les planètes semblent s'être alignées en faveur de Xiaomi en ce début d'année 2020. Son principal concurrent est obligé de beaucoup remanier en interne et de se réinventer. Puis les consommateurs européens commencent à se faire à l'idée que Mi est une marque légitime, et non seulement une offre plus économique que ses rivaux nord-américains et sud-coréens.

Si Xiaomi regarde vers le haut de la hiérarchie des constructeurs, elle ne devrait cependant pas perdre de vue ce qui lui échappe. Le cas de Realme est exemplaire. Voilà une marque qui s'engage sur la même voie que Xiaomi avait pris il y a 10 ans. Il sera intéressant de voir comment ces deux entreprises gèrent leurs smartphones pliables respectifs. Jusqu'à présent, seuls les grandes marques ont réussi à innover avec ce type de proposition avec un certain succès.

Quel a été, selon vous, le plus grand jalon de la courte histoire de Xiaomi ? Faites-nous part de vos réflexions dans la section "Commentaires" ci-dessous.

Derniers Articles

Articles recommandés

17 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • rab


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    C'est incroyable cette volonté d'ajouter un paragraphe sur Apple dans tous les articles.


    • Ce qui est incroyable... c'est ton propos 🥴


    • @ mimile53 et ....

      C'est pour ne pas dépayser les nouveaux lecteurs qui viendraient de chez Frandroid : toujours rajouter le mot Apple pour faire plus corporate et/ou un peu (ou beaucoup) de clics 🤣🤣🤣🤣🤣

      Mais non je blague, quoique...

      S'il y a bien un truc qui m'exaspère chez Xiaomi (et c'est bien le seul) c'est de vouloir ressembler trop systématiquement à La Pomme - les objectifs photo trop saillants installés verticalement en haut et à gauche - comme s'il n'y avait qu'une seule solution possible.
      Plus qu'une faute de goût, une erreur marketing aujourd'hui !!


      • Ce n'est pas moi qui te contredirai sur ce point. Lorsque je vois le design très réussi du Oppo Reno 2 Z, je ne comprends pas les choix des autres constructeurs. Cela dit, je ne comprends pas non plus Oppo qui est revenu avec le Oppo Reno 3 à des blocs de caméras aussi moches et grossiers que ses concurrents, après avoir justement réussi une merveille au niveau design. Oppo s'est-il rendu compte qu'il avait sorti trop tôt ce design sur le Reno 2 Z ? Du coup, n'aurait-il pas fait machine arrière histoire de faire encore durer un peu le vieux design des caméras protubérantes ? Qui sait jusqu'où le cynisme peut aller dans le business ? Infiniment plus loin que ça sans le moindre doute. Il y a peut-être même eu une entente sur ce sujet entre différents constructeurs, histoire que tout le monde soit au diapason et que chacun puisse tirer ses marrons du feu.


      • S'écarter du goût ambiant n'est très facile dans ce système où le "marquage à la culotte" est trop souvent de mise, la peur d'innover en somme.
        Tout en déclarant l'inverse...évidemment !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition