Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Jeff Bezos et ses photos intimes au centre de toute une machination politique
Amazon Echo Dot (3. Gen.) Hardware Amazon 4 min de lecture 18 Commentaires

Jeff Bezos et ses photos intimes au centre de toute une machination politique

Tout est possible sur Internet donc il n'est pas surprenant de voir autant de gens parler du pénis du PDG d'Amazon, Jeff Bezos. Bref, nous en sommes là, sur le point de vous expliquer le rapport entre le pénis de M. Bezos et le tabloïd The National Enquirer, et la possible machination politique derrière.

Le PDG d'Amazon a fait trembler la Silicon Valley jeudi après-midi en publiant sur Medium un article sur son blog, détaillant ce qu'il prétend être une tentative de chantage de la part du célèbre tabloïd National Enquirer.

Apparemment, National Inquirer aurait obtenu des photos compromettantes de Bezos ainsi que des photos de Lauren Sanchez, une journaliste avec qui Bezos avait une liaison. Le tabloïd menace de publier ces photos à moins que Bezos ne déclare publiquement que l'enquête sur sa vie personnelle menée par American Media Inc (AMI)., société mère de National Enquirer, n'a jamais été "politiquement motivée ou influencée par des forces politiques". 

Jeff Bezos aurait-il une véritable arme politique ?

Alors, qu'est-ce qui fait de l'outil du PDG d'Amazon une arme politique ? Il s'agit d'un réseau compliqué impliquant la vie sexuelle de Jeff Bezos, le président Donald Trump, l'Arabie Saoudite, le journaliste assassiné Jamal Khashoggi et David Pecker, le PDG d'AMI.

Bezos est en instance de divorce, et récemment le National Enquirer a publié des textes qu'il avait envoyés à sa nouvelle petite amie, la journaliste Lauren Sanchez. Bezos a lancé sa propre enquête sur la façon dont l'Enquirer a obtenu ces textes en premier lieu, et figurez-vous qu'il y aurait des signes d'une motivation politique derrière toute cette affaire.

Vous voyez, Bezos possède le Washington Post, et ce journal et lui sont régulièrement critiqués par le président Donald Trump. Jamal Khashoggi était chroniqueur au Washington Post, et le journal continue d'enquêter sur les circonstances de son assassinat et ses liens avec les autorités saoudiennes.

jeff bezos
Jeff Bezos n'est pas seulement PDG d'Amazon, mais aussi propriétaire du Washington Post. Getty Images

David Pecker, PDG de AMI et propriétaire de National Enquirer, est un ami proche et un allié de Trump, et aurait des intérêts commerciaux en Arabie Saoudite. AMI est impliqué dans une controverse juridique impliquant l'utilisation de tactiques douteuses : le journal AMI achète les droits exclusifs de publication sur une information avec pour seul objectif d'en étouffer l'histoire. Par exemple les histoires galantes du Président Donald Trump avec une femme avant sa campagne présidentielle.

Bref, les domaines de la technologie, du journalisme, des mœurs sexuelles et de la politiqu sont tous liés de façon plutôt inquiétante à un seul individu riche et puissant : Jeff Bezos. Mais malgré tout cela, et malgré toutes les critiques que Bezos reçoit à juste titre (notamment les pratiques de travail d'Amazon contraires à l'éthique), ses ennemis qui cherchent à lui faire honte l'ont en quelque sorte rendu plus sympathique que jamais.

Un photo à poil, l'image de Jeff Bezos au poil ?

Dans l'ère numérique moderne, nous devons sacrifier un peu (voire beaucoup) notre vie privée et notre sécurité. De plus en plus de photos osées sont envoyées (on ne vous juge pas !), mais cela entraîne bien évidemment de plus en plus de risques de vengeance pornographique ou de chantage.

Le PDG d'Amazon ne s'est pas laissé faire et semble maintenant plus humain que jamais. Si la position de Bezos sur le prétendu chantage peut susciter la sympathie de nombreuses personnes ordinaires, parler des "motivations politiques" pourrait bien exacerber les tensions entre Bezos, Amazon et l'administration Trump, à un point qui pourrait avoir toutes sortes de répercussions impossibles à prévoir pour le moment.

Si vous pensiez que 2018 était une année de politique, de technologie et de guerre de l'information, alors accrochez-vous, nous ne sommes qu'en février.

18 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    Quand c'est Bezos on en parle, les photos intimes des mineurs sur Snapchat tout le monde s'en balle

    https://youtu.be/sSfNUMy1cPM


    À la fin qu'on soit puissant ou misérable c'est la même règle pour tous

    Fallait pas les envoyer, rigole maintenant😂


    • Si les gamines sont trop connes pour faire ça, c'est un peu leur faute... même si leur parents sont fautifs de ne pas assez surveiller ce que font leurs enfants mineurs, et de les laisser installer de telles applications sur leur smartphone (vu ce qu'il s'y passe, c'st claire que s'y j'avais un gamin ou gamine, il ou elle n'aurait pas le droit de l'installer et de s'en servir [entre ça et le risque d'y rencontrer un pédophile...]
      Enfin, bon, c'est un autre débat, ne mélange pas tout... tu pars encore dans tes mauvais travers, c'est vraiment pénible (et contre productif)


  • Bon ceci, dit, je ne sais vraiment pas si cela va lui porter préjudice, on a bien vu ce que les scandales des coucheries de Donald Trump avec des actrices X a donné (walou)... Et dire que les américains sont soit-disant prudes :) La portée n'est visiblement pas la même qu'en France (Strauss-Kahn disqualifié de la présidentielle pour son scandale sexuel, lui)


    • @Emmanuel

      Attention tout de même à ne pas confondre le fait de coucher et de violer... Si Trump a couché, Strauss-Kahn a violé et s'il a échappé à une lourde peine de prison, ce n'est que grâce à l'argent de sa femme (qui n'a eu qu'à vendre un demi-tableau de sa grande collection). Aucun queutard de politicard français n'a jamais été empêché d'être élu président en France, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et d'autres l'ont prouvé, ils l'étaient notoirement bien avant d'être élus. Les Français ne se sont jamais arrêtés à ce genre de considérations, eux-mêmes rêvant sans doute secrètement de pouvoir faire la même chose. Mais qu'un puissant viole une femme de chambre, c'est tout autre chose.


      • Exact. Ah, c'est quand même dingue le pouvoir qu'exercent l'argent et le pouvoir sur les femmes ! Et après, elles disent qu'elles ne sont pas vénales :)


      • La science attribue cela à l'époque préhistorique où les femmes cherchaient la protection des hommes forts, capables de protéger leur progéniture. Aujourd'hui, dans nos sociétés dites civilisées, les hommes n'ont plus besoin de leur force physique pour pouvoir protéger les femmes et leurs enfants, l'argent suffit. C'est aussi simple que ça, c'est dans leurs gènes, tout comme les nôtres nous poussent à courir les filles dès qu'on en a l'occasion, héritage génétique qui nous pousse à nous reproduire. 😆


      • C'est pas faux :)


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ton cerveau n'est pas dans ta b**ite, l'intelligence n'est pas une question de sexe ou alors les curés sont les hommes les plus intelligents du monde et je ne le crois pas , quand bien même c'est la plus grosse.
        🤔Alors c'est que l'intelligence n'est pas une vertue.


      • @ Luna : Qu'est ce que l'intelligence a à voir là-dedans ? C'est purement instinctif, animal si tu veux...
        N.B : la vertu ne prend pas de E, c'est étrange mais c'est comme ça :)

        Tu es encore une fois à côté de la plaque, tu le fais exprès, ou bien...


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Comme l'intelligence n'est pas une vertue, pourquoi remettre en cause ses qualités professionnelles pour des photos de son pén**is

        Parce ce qui est sûr, c'est que l'homme le plus vertueux n'est pas le plus intelligent, tout comme le plus intelligent n'est pas le plus vertueux, mais pour diriger un pays, une entreprise tu veux quoi son intelligence ou pas ?


      • Encore une fois, tu prouves que tu n'y comprends rien, et surtout en économie. Il est nullement besoin d'être hyper intelligent pour créer et diriger une entreprise (bon, il ne fat pas être idiot non plus, ça on est bien d'accord :), c'est une question d'avoir une bonne idée, du courage, de la persévérance (c'est souvent un parcours semé d'embûches), de la méthodologie, le bon réseau, et savoir très bien s'entourer (dès lors qu'il ne s'agit pas d'une entreprise unipersonnelle).
        En plus, tu apprendras qu'il n'y a pas une intelligence, c'est d'ailleurs admis de puis de nombreuses années, mais des intelligences... donc être intelligent (même toi, si, si, je te l'assure :), c'est complètement abscons, en fait on l'est tous, intelligent, à un degré plus ou moins élevé...


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Je ne te crois pas , je suis complètement conne, là dessus on est d'accord , mais ça ne change rien au débat, en quoi les photos du boss d'amazon remettent en cause sa qualité de manager, prendre le risque de le virer parce que ces photos existent, quitte à fragiliser une entreprise pour une queque**tte.

        Au final c'est toujours pareil vous soutenez les bourreaux, donner raison aux violeurs et enterrer les victimes à coup de pioche avec votre " intelligence" .


      • @ Luna : Où ai je dit qu'il fallait virer Jeff Bezos ? Jusqu'à preuve du contraire, il dirige très bien Amazon et son succès est éclatant (et il n'a pas détourné d'argent, comme Carlos Ghosn, qui lui aussi dirigeait très bien le groupe Renault / Nissan, mais mérite bien son éviction, car lui il a fait une faute très lourde)
        Cette affaire est bien évidemment politique, une manière pour Trump (ou des admirateurs / partisans complètement fêlés) [pléonasme, il faut vraiment l'être pour admirer Trump, enfin, bon... :)] d'éliminer un mec qui devient très gênant, voire un éventuel concurrent à sa réélection (si certains y croient encore...) comme l'a rappelé Louis Hory


  • président ? il aurait financer sa campagne lui même et aurait eu son journal pour faire les louanges de sa gloire.
    ces mecs qui possède tout ne devrait pas être en plus autorisé à nous diriger. c'est le dernier levier de pouvoir pour les empêcher de nous controller complètement.


  • Il n'aurait pas été inutile de rappeler dans cette controverse que le "glorieux" dirigeant d'Amazon souhaitait il n'y a pas si longtemps devenir Président des États-Unis.

    Ceci peut aider à comprendre les difficultés entre Bezos et Trump et leurs conséquences actuelles...


    • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

      Où la femme de Trump est très jolie en bikini

      Est-ce qu'on peut être un grand dirigeant et aimer le sexe, je ne le crois pas, c'est tabou.


      • Le grand dirigeant est un mâle dominant aux USA et ailleurs. A ce titre, il se doit d'avoir, de posséder "une femelle", pardon une femme que chaque mâle puisse avoir envie de convoiter qui démontre son pouvoir (de séduction)

        Du coup, il se doit d'aimer le sexe MAIS modérément pour remplir sa fonction de chef AVANT son devoir conjugal 😉

        Les préjugés puritains et bigots américains ne peuvent y résister. Ce dilemme très étatsunien est un des constituants de leur "way of life".
        Tu connais peut-être la prépondérance de "l'industrie du sexe" américain que tu dénoncés à juste titre mais qui démontre bien cette ambiguïté.

        Les tabous sexuels spécifiques au pays n'y résistent pas plus mais chaque territoire a les siens.
        Mais seulement ceux "des autres" assez éloignés des nôtres nous paraissent incompréhensibles et de ce fait, idiots.