Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 25 Commentaires

Pourquoi certains irréductibles ne veulent-ils pas utiliser Google Assistant ?

Impossible de ne pas en avoir entendu parler : Google Assistant sera disponible en français d'ici quelques mois. Si cette fonctionnalité logicielle de Google semble attirer les foules, certaines personnes pourtant résistent encore et toujours à l'intelligence artificielle de Google. Pourquoi ne pas opter pour une technologie plus moderne et plus complète ?

Le changement est souvent quelque chose de difficile. Ce qui est nouveau fait peur car on ne sait pas ce qu'il va nous arriver, et bien que de nos jours le changement est généralement synonyme de progrès et d'amélioration, certaines personnes restent sceptiques. Google Assistant n'échappe pas à la règle : malgré les prouesses techniques et son potentiel il n'arrive pas à rendre les foules unanimes. Pourquoi ?

Un potentiel qu'ils jugent inutile

A quoi sert Google Assistant ? Beaucoup de choses, Google les a listées sur son site. Pour faire court, vous "discutez" avec l'Assistant en lui posant des questions ou en lui donnant des ordres. Cela va de la simple recherche d'information à la commande logicielle (par exemple une action dans une application), en passant par une entrée de votre vie (privée) afin de mieux vous être utile. 

En bref, il peut faire beaucoup de choses. La plupart des actions utiles (alarme, recherches Internet etc) peuvent être faites "à l'ancienne", c'est à dire en ouvrant vous même l'application et en tapant votre texte au lieu de parler à l'Assistant pour qu'il le fasse pour vous. Bien sûr, ce n'est qu'une habitude à prendre, mais quand on est habitué à effectuer les choses d'une certaine façon il n'est pas toujours facile (ni utile) de changer. Il suffit de prendre l'habitude de le faire et le reste viendra tout seul.

google home
Tel un espion, Google Home sait rester discret. © Google

Sur une note un peu plus personnelle, je partage partiellement ce point de vue mais j'aimerais ajouter que Google Assistant me paraît très intéressant au niveau des objets connectés, notamment avec Google Home puisqu'il permet de gérer bien d'autres éléments. Peut-être que le concept de parler à son téléphone est tout simplement difficile à intégrer, là aussi il faudra sans doute une phase d'adaptation.

Une gestion déplaisante des données privées ?

Ce sujet revient très souvent et je dois bien reconnaître qu'il est un petit peu compliqué. Je suis le premier à être sceptique face aux techniques des géants d'Internet, ils ont une stratégie basée sur l'exploitation des données privées à des fins publicitaires, c'est un business model que nous sommes obligés d'accepter pour utiliser leur service. Ceci dit, avec Google Assistant, l'histoire est un peu différente.

L'une des fonctions de Google Assistant est justement d'entrer dans notre vie privée afin de nous la simplifier. Je ne sais pas dans quelles mesures Google peut avoir accès aux informations enregistrées, il est très probable qu'il utilise les données glânées ci et là à des fins publicitaires, mais à partir du moment où il a le rôle d'un assistant personnel, il faut partager des infos personnelles sinon il n'a aucun intérêt.

Par exemple, si vous ne voulez pas qu'il accède à votre agenda, il ne pourra pas vous dire quand vous avez un rendez-vous. Autrement dit, vous ne pouvez pas avoir un assistant s'il ne peut rien savoir sur vous, cela n'a pas de sens. Ne pas vouloir partager ses informations avec Google est un problème qui est bien évidemment lié, mais il n'y a pas d'Assistant sans Google.

Le plan B : Google Now / Now on Tap

Si vous faites partie des sceptiques, vous serez ravis d'apprendre qu'il est possible de remplacer Google Assistant par le bon vieux Google Now (oui oui, même sur le Pixel). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'y a pas de gros bidouillage à effectuer, tout se fait dans les options : il suffit de configurer la langue de l'appareil sur une zone dans laquelle Google Assistant n'est pas disponible. Si vous voulez avoir votre appareil en anglais mais pas avoir Google Assistant, il vous suffit de trouver une région où il n'est pas encore disponible, par exemple une île.

Cette solution est probablement temporaire donc ne vous réjouissez pas trop vite.

Est-ce que vous utiliseriez Google Assistant ou est-ce qu'il ne vous fait ni chaud ni froid ?

25 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Microsoft aussi s'essaie à mettre de la pub pour ses produits maison et partenaires dans l'explorateur de fichiers de windows 10.
    Mais ce que je me demande, c'est pourquoi faudrait-il que l'utilisateur s'adapte à l'outil?
    Depuis la nuit des temps, le truc a toujours été, on trouve un truc, quelqu'un le propose et si on le trouve utile pour faire mieux ce qu'on sait déjà faire autrement, ou si on le trouve cool, on l'adopte.
    Sauf que les process ont changé et que l'humain se trouve dans un eco-système où les outils mis à disposition sont conçus de tel façon que l'interaction de l'homme avec eux soit efficiente, et permette une bon fonctionnement du système.


    • Nous avons atteint l'appoge de l'innovation au service de l'utiliter .
      Maintenant qu'il n'y a plus de nouveaux besoins qui rapporte alors ils en créé des besoins.


  • Personnellement ce qui me gène c'est de parler à une machine, alors que lui écrire me convient.


  • Le problème n'est pas de donner des infos personnelles, le blème c'est qu'elles sont transmises à Google ...
    Moi j'en ai marre de la pub qui nous bouffe du matin au soir. Ca devient du lavage de cerveau permanent !! Si on utilise pas de bloqueurs de pubs sur le web chaque page ouverte ressemble à un catalogue Auchan ou carrefour .. alors si c'est pour se retrouver encore + envahi je comprends que les gens hésitent.


  • Le' smartphone sur la première photo (miniature) c'est quoi ?


  • Déjà la question du sondage est orientée, j'ai eu du mal à la comprendre. Ensuite, effectivement Google ou n'importe quel outil d'espionnage à but commercial nous est complètement inutile - sauf pour ceux qui en tire des bénéfices Puis l'analogie de la vraie sercretaire ne tient pas car ses infos ne quittent pas le bureau alors qu'avec Google Assistant et cie nos informations perso font le tour du monde pour engraisser les multinationales.


    • Et nous permettent d'économiser près de 12€ par ans et par personne sur les simple smartphone si on ne compte les pubs sur youtube qui finance les youtubeurs.En plus il existe des applis rémunératrice qui vos offres de l'argent en nous affichant de pubs


  • Google now comme tous les services Google sont très intrusives cet article est inutile et mensonger
    Google now fouille déjà dans les mails l'agenda et beaucoup d'autres applications


    • il faut pas être naïf, accéder à internet, c'est comme mettre un pied dans la rue. Quelqu'un saura forcément quelque chose de vous. Et par analogie, tout ce que vous exposez est considéré comme public.


    • Il ne faut pas dramatiser, Google a déjà acces à notre numéro ,notre adresse,notre mots de passe,... Et puis je vois pas trop se qu'il peut tirer de quelque date,ce n'est qu'un programme après tout ... À moin que tu travailles comme espion 😎pour des services étranger , là tu peut inquiétez


  • "Par exemple, si vous ne voulez pas qu'il accède à votre agenda, il ne pourra pas vous dire quand vous avez un rendez-vous." Félicitations ! Si vous demandez à votre secrétaire de gérer votre emploi du temps sans avoir accès à votre agenda il aura aussi beaucoup de mal, vous verrez c'est fascinant, un phénomène paranormal.

    Sinon je pense que Assistant prendra tout son intérêt avec les services tiers comme Uber ou Deliveroo.

Montrer tous les commentaires

Articles recommandés