Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 7 Commentaires

Intelligence Artificielle : l'Union Européenne se donne véritablement les moyens

L'Intelligence Artificielle est bien plus qu'une simple technologie, elle est devenue un véritable enjeu politique. Face à l'avance considérable qu'ont pris les Etats-Unis et la Chine, l'Union Européenne décide de prendre des mesures.

Cette technologie est tout sauf nouvelle, pourtant elle n'a jamais été considérée avec autant d'attention qu'aujourd'hui. Ces dernières années, l'IA a non seulement montré de réels progrès technologiques mais aussi d'une instrumentalisation à des fins politiques. Si l'on ne peut pas véritablement comparer la course à l'IA actuelle à la course au nucléaire d'antan, nous pouvons malgré tout noter que les grandes puissances cherchent à la maîtriser afin d'avoir un avantage économique, social et militaire sur les autres. Les USA et la Chine sont en tête de cette course, c'est une évidence, et l'UE en est bien consciente. Elle a donc décidé de réagir et de se donner davantage de moyens.

Sur le plan moral et social, l'IA a récemment été réglementée par les principes de la déclaration de Montréal qui visent à assurer le respect de la personne, de sa vie privée, de sa santé etc. Dans la course pour le pouvoir, il faut bien plus que de belles idées pour se hisser au niveau de la concurrence, il faut des moyens.

AI robot worship 02
Nous nous soumettons à l'IA pour ne pas nous soumettre aux autres puissances politiques. © Shutterstock montage AndroidPIT

La France se penche fortement sur l'IA, nous avons pu le voir à Toulouse, et l'objectif est très ambitieux : devenir l'un des leaders dans le monde. Pour cela, le gouvernement a dévoilé une stratégie - qui inclut notamment un superordinateur - et surtout beaucoup d'argent. L'Allemagne compte elle aussi investir beaucoup d'argent, pas moins de 3 milliards. Ceci dit, l'intérêt originel de l'UE est de travailler ensemble - bien qu'on puisse avoir des doutes parfois - donc il est nécessaire de développer l'IA dans l'UE afin de mieux pouvoir rivaliser avec les autres puissances qui, rappelons-le, sont très en avance.

La Commission Européenne a confirmé une nouvelle fois vouloir réunir 20 milliards d'euros pour "stimuler la compétitivité". Notez que la Norvège et la Suisse sont également inclus dans ce groupe de force. L'objectif est bien évidemment de faire de l'UE le leader mondial en matière d'IA - de toute façon tout le monde a pour objectif de devenir le leader donc on ne risque pas de se tromper - et d'accumuler les données grâce à la grande base d'utilisateurs que peuvent représenter notamment les membres de l'UE - et grâce au système de Machine Learning

La question en suspens est la suivante : l'UE a-t-elle encore une chance de revenir dans la course ?

Source : Les Echos

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • oxbo depuis 1 mois Lien du commentaire

    c'est bien malin de depenser 20 milliards dans un truc qui va encore rapporter de gros profits aux plus gros alors que nous sommes encore dans le mouvement des gilets jaune... de plus une loi est deja inscrite pour la protection des individus par rapport a l'IA mais ho ! arretez de croire que nous vivons chez les bisounours... c'est pas l'avenir ça, c'est notre perte, a nous les sous-fifres des gouvernement, nous allons payer pour leurs payer un nouveau jouet....

    Zzz


    • Tu mélanges tout, que viennent faire les gilets jaunes dans cette histoire ? C'est quoi ce propos digne d'un mec bourré au comptoir du café du coin et qui n'y comprend rien du tout ?
      L'IA est une révolution, une révolution que nous sommes en train de vivre et qui est la plus importante depuis la révolution industrielle, qui va complètement bouleverser nos vies dans tous les secteurs, que ce soient la santé, les loisirs, le travail.... Il est indispensable que l'Union Européenne (pas la France, hein ?) investisse ses sommes qui peuvent paraître colossales (mais en fait ne sont rien au niveau mondial, les 4 plus grandes entreprises chinoises y investissent davantage encore) pour un enjeu colossal et ne pas dépendre à l'avenir du bon vouloir des leaders mondiaux de l'internet, de l'Intelligence Artificielle, de l'industrie du divertissement... et gagner notre indépendance, maîtriser notre destin.
      Sans même parler de devenir leaders mondiaux de l'Intelligence Artificielle, il est indispensable de se doter des outils d'IA nécessaires afin de garder notre indépendance et souveraineté, qu'elle soit culturelle, économique...outils que toutes les entreprises, je dis bien toutes, petites et grosses, utilisent ou utiliseront à l'avenir et permettront d'importants gains de productivité, de confort (moins de pénibilité)... et un essor économique sans précédent. l ne faut pas reproduire ce qu'il s'est déjà passé pour les moteurs de recherche sur internet, ou Google impose son bon vouloir, fait reculer les états et l'Europe lorsqu'une sanction financière est décidée parce que Google, (ou Youtube) n'a pas respecté la RGPD (si tu n'es pas au courant, renseigne toi donc...).


      • Zzz depuis 1 mois Lien du commentaire

        L'IA est surtout une révolution marketing, et pour l'instant commerce de promesses.
        C'est l'espoir d'un nouveau levier de croissance pour l'industrie, raison pour laquelle on nous bassine avec ce truc. Il faut y "croire", même en l'absence de résultats (voir les traducteurs automatiques)...


      • Benoit Pepicq
        • Admin
        • Staff
        depuis 1 mois Lien du commentaire

        Ce n'est qu'à moitié vrai. Je ne vais pas contester l'application politique et économique de cette technologie - loin de là, je suis totalement d'accord avec vous sur ce point - mais l'IA c'est beaucoup plus que les traductions automatiques et autres fonctionnalités sur smartphones dont l'utilité est parfois encore à démontrer.

        L'exemple le plus probant est celui de la médecine, la lutte contre le cancer de la peau l'illustre bien : de nombreux projets sont en cours et des résultats sont déjà visibles.


  • C'est la nouvelle tendance. Un réel enjeu économique et de performance pour les entreprises pour parler de ce que je connais. Mon entreprise par exemple, s'est dotée d'un service de plusieurs personnes et des moyens financiers considérables pour développer l'IA au niveau des machines de production pour améliorer la productivité. Pas de doute, le train est en marche...


  • Enfin, il n'est pas trop tôt, il faudrait contrebalancer les pouvoirs grandissants des GAFA (USA) et BATX (Chine), mais ceux-ci ont pris tellement d'avance, ça va être très compliqué, même si dans ces domaines ultra technologiques, on se démerde plutôt bien, voire très bien