Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Idées reçues 3 min de lecture 6 Commentaires

Utiliser son smartphone le soir empêche-t-il de dormir ?

On entend souvent dire qu'il ne faut pas passer trop de temps devant un écran, ou encore que le soir il vaut mieux éviter de rester devant son smartphone ou son ordinateur. Est-ce une idée reçue ? Les écrans sont-ils mauvais pour les yeux ? Faisons le point.

Il existe tant d'idées reçues sur la technologie que nous avons décidé de créer une série d'articles afin de distinguer le vrai du faux. Vous pourrez les repérer rapidement, tous les articles disposeront du label "Idées reçues". Nous expliquerons si ce que l'on entend est vrai ou une simple légende urbaine. Cette semaine, nous cherchons à découvrir si l'utilisation d'un écran a oui ou non des effets sur le sommeil. 

Le smartphone fait dormir : fait ou légende urbaine ?

On entend un peu partout que l'utilisation d'un écran est mauvaise pour les yeux et qu'elle peut empêcher de dormir. Ce serait afin de lutter contre ces problèmes qu'un mode nuit aurait été créé. Il aurait été envisagé pour Nougat mais n'a finalement pas vu le jour. Les fabricants ont donc décidé d'implémenter cette fonctionnalité eux-même sur leurs appareils, ce qui explique pourquoi nous le trouvons parfois sous le nom "mode nuit", "mode de protection des yeux", "filtre lumière bleue", chaque constructeur ayant choisi un nom différent pour se distinguer des autres. Ils ont tous le même concept : filtrer la lumière bleue.

La lumière bleue : qu'est-ce que c'est ?

Pour expliquer les choses simplement, sachez que chaque couleur est associée à une longueur d'onde. Notre cerveau attribue ensuite la couleur en fonction de la taille de l'onde, par exemple entre 510 à 541 il comprendra qu'il s'agit de la couleur verte alors qu'avec une longueur d'onde 478 à 483 il comprendra que c'est une couleur bleue.

Entrons un peu dans les détails. Nous avons dans nos yeux, plus exactement dans notre rétine, un photorécepteur qui est en réalité le centre de notre sujet car il est extrêmement sensible aux ondes de couleur bleu-violet. Si la lumière n'est généralement pas nocive pour l'oeil, les couleurs à longueur d'ondes courte sont plus chargés en énergie, donc ce n'est pas toujours très bon pour l'oeil.

androidpit asus zenfone 3 max interface2
Certains modes nuit permettent même de régler le niveau de filtre. © ANDROIDPIT

La lumière bleue perturbe la mélanopsine (le pigment utilisé par le photorécepteur), et par extension les cellules ganglionnaires photosensibles qui l'utilisent aussi. Tout ceci se traduit à grande échelle par une fatigue des yeux et par un problème de sommeil car le cerveau reçoit bien sûr ces informations. 

Notez que les effets nocifs de la lumière bleue ne sont un problème que lorsque la lumière est artificielle, c'est à dire devant un écran. De nombreux professionnels évoquent les dangers de cette lumière bleue, notamment auprès des enfants qui grandissent avec un écran en permanence sous les yeux. Il arrive également que d'autres parties de l'oeil soient affectés, endommageant les tissus. S'il n'y a pas de solution miracle, des lunettes anti lumière bleue sont disponibles, plusieurs lunettiers en proposent

Le filtre de lumière bleue est-il efficace ?

Si la lumière bleue est filtrée, votre oeil sera bien évidemment moins sujet à la fatigue et votre sommeil sera moins affecté. Ceci dit, le sommeil dépend de très nombreux autres facteurs donc ne tirez pas de conclusions trop hâtives. Si votre appareil dispose de ce mode, n'hésitez pas à l'utiliser, vos yeux vous en seront reconnaissants.

Quel sujet aimeriez-vous voir abordé dans le prochain article sur les idées reçues/faits avérés ?

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Moi, j'ai un ami opticien qui m'a dit que la lumière bleue émise par les téléphones n'était pas assez puissante pour provoquer des dégâts ou empêcher de dormir. C'est surtout passer sa journée en continu devant des écrans qui est nocif (ordi, télé, téléphone).

    Après, le mode nuit est pour le coup un vrai confort car il fatigue moins l'oeil après la journée passée devant la lumière bleue.

    je vous conseille aussi de mettre des lunettes filtres. Les gamers de compétition en portent en permanence.


    • Le téléphone est assez puissant pour impacter notre sommeil ^^ ou même l'écran de pc le soir, étant étudiant je travaille souvent le soir sur le pc et ça se ressent dans mon sommeil.
      Et les lunettes anti lumière bleue sont top mais pas pour la journée entière, sinon elle deviendront néfaste ;)


  • Ayant effectué mon TPE sur ce sujet (la lumière bleue, vous pouvez le consulter sur demande si vous voulez ^^).

    J'aimerais donc dire que cette radiation bleue provoque une influence sur l'hormone du sommeil, je nomme la mélatonine, en temps normal la mélatonine est produite lors de l'absence de lumière bleue, donc cette lumière empêche la production normale de mélatonine, nous pouvons voir que sur la plupart des écrans, qui sont à LED, que les radiations bleues sont émisent en plus grande quantité que celles vertes et rouges, c'est cela qui perturbe notre sommeil.

    Notre cerveau apparente la lumière bleue à celle du soleil et donc une période "d'éveil".
    :)


  • J'aurais quelques précisions à formuler concernant la sensibilité de l’œil à la couleur bleue et en quoi elle est problématique.

    S'il y a bien un problème d'endormissement provoqué par cette couleur c'est qu'elle nous rappelle inconsciemment le lever du jour et donc la période au contraire où l'on met tous ses sens en éveil. Des études sérieuses l'ont clairement démontrés.

    D'autre part, les système de protection des écrans pour limiter les effets nocifs de cette longueur d'onde sont pratiquement inopérant tout simplement pour ne pas dénaturer le rendu des couleurs des appareils, ils se contentent d'affaiblir l'intensité dans la gamme et rajoute des couleurs plus chaudes qui rappellent au contraire les couchers de soleil afin d'atténuer l'effet euphorisant due à la dominante bleue. Seulement quelques pourcents de cette lumière est retirée du spectre, histoire de rassurer et d'assurer du côté marketing.

    Un sujet longtemps promis mais jamais traité (si toutefois mes souvenirs sont bons) : le DAS et sa nouvelle normalisation, comment et pourquoi a-t'elle évoluer ?


    • Benoit Pepicq
      • Admin
      • Staff
      7 juil. 2017 Lien du commentaire

      Merci pour ces précisions, elles sont intéressantes pour ceux qui veulent approfondir le sujet. En ce qui concerne le DAS, il est déjà sur ma (longue) liste de sujets à traiter, j'ai déjà contacté plusieurs spécialistes pour avoir plusieurs avis. Un article entier (très probablement de type "Idée reçue") y sera dédié, mais pas dans un avenir trop proche.


      • D'ici là, nous serons tous rôtis comme des poulets.

        Mes infos sur les méfaits du rayonnement de couleur bleue proviennent, une fois de plus, d'une émission médicale et scientifique de France-Culture de milieu d'après-midi, une source inépuisable de renseignement puisque constamment renouvelée.

Articles recommandés