Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Huawei et Sailfish OS : l'union qui doit se faire !
4 min de lecture 15 Commentaires

Huawei et Sailfish OS : l'union qui doit se faire !

S'il existe un système d'exploitation pour smartphones alternatif à Android qui a toujours attiré mon attention et ne m'a jamais déçu, c'est probablement Sailfish OS. Le système d'exploitation de Jolla, avec la navigation gestuelle et prise en charge des applications Android, pourrait vivre une nouvelle jeunesse grâce à Huawei et à ses problèmes avec les États-Unis !

Si vous avez suivi l'actualité de ces dernières semaines, vous savez alors que Huawei lutte aujourd'hui pour sa survie dans le monde de la téléphonie mobile au delà des frontières chinoises. Les États-Unis ont imposé une interdiction à Huawei qui l'empêche d'avoir des relations d'affaires avec des entreprises américaines et, par conséquent, de nombreuses marques ont mis un terme à leurs échanges commerciaux avec le géant chinois. Et parmi eux, on retrouve Google qui ne peut plus assurer à Huawei le bon fonctionnement de ses smartphones sous Android.

Il y a eu de nombreuses rumeurs sur la création d'un système d'exploitation propriétaire par Huawei afin de rebondir et perturber le marché, mais nous savons bien que réussir dans un monde divisé entre Android et iOS n'est pas si facile. Windows Phone et bien d'autres le confirmeront.

Ink Drop shutterstock 1244119168
Huawei ne peut plus commercer avec des entreprises américaines. © Ink Drop / Shutterstock.com

Les dernières rumeurs indiquaient que la marque chinoise avait accéléré le développement de ce mystérieux Hongmeng OS (Ark OS pour l'Occident) et visait à le préparer pour cet automne, pour le lancement du Mate 30 Pro. On disait même que de grandes entreprises comme OPPO et Xiaomi envisagent d'adopter le nouveau système d'exploitation et que Honmeng OS supporterait nativement les applications Android, pointant vers des fonctions de sécurité avancées. La nouvelle parlait même d'une amélioration des performances de 60% par rapport à Android, ce qui est difficile à croire si vous imitez ce système de quelque manière que ce soit pour exécuter ses applications.

Le nouveau rapport de The Bell a de nouveau suscité l’espoir...

Aurora OS pourrait être le meilleur choix

Sur la scène mondiale des smartphones, il est difficile de voir un candidat valide pour devenir le remplaçant d'Android. Windows Phone est mort et était encore géré par Microsoft, le géant américain. Ubuntu Touch est un projet sur lequel on ne met pas trop l'accent (pour ne rien dire). Firefox OS n'a jamais convaincu. WebOS de LG (anciennement HP/Palm) et Tizen sont principalement utilisés sur les téléviseurs et les appareils portables et intelligents.

AndroidPIT bq aquaris m10 ubuntu 1762
Ubuntu Touch avait beaucoup de potentiel mais les marques n'y croyaient pas assez. © AndroidPIT

Comment résoudre ce problème ? Le temps manque pour développer ou compléter un système d'exploitation complet et fiable, inutile de se raconter des histoires.

Mais un OS déjà existant, qui n'a jamais cessé de fonctionner et qui n'a, a mon humble avis, pas reçu l'attention qu'il mérite jusqu'à présent, est bien Sailfish OS, le système d'exploitation de Jolla. Ce système d'exploitation holographique a convaincu avec un système de gestes pratiques et intelligents, et cela des années avant iOS et Android. Il est encore en développement et il est même possible d'acheter une licence et de l'exécuter officiellement sur certains smartphones Sony Xperia.

Phone 3
Oui, Sailfish OS fonctionne même sur les téléphones polyvalents. © AndroidPIT

En outre, Sailfish OS a trouvé son marché en Russie où il a même expérimenté la prise en charge de différents types de téléphones polyvalents. The Bell mentionne deux sources selon lesquelles Guo Ping, membre de la direction de Huawei, aurait discuté de l'utilisation d'Aurora OS avec Konstantin Noskov, ministre du Développement numérique, des Communications et des Médias de la Fédération de Russie.

AndroidPIT xperia x sailfish os 124933
Quelqu'un a dit portable ? © AndroidPIT

Mais savez-vous quelle est la fonctionnalité la plus intéressante de Sailfish OS ? Sa compatibilité avec les applications Android grâce au Alien Dalvik, que Jolla utilise sous licence. Sailfish OS 3 prend en charge l'installation d'applications Android compatibles avec Oreo 8.1 et, avec un peu de pratique, prend même en charge de nombreux services Google ! Aurora OS est un fork (une branche) de Sailfish Open Source et pourrait représenter un bon point de départ pour créer le nouvel OS de Huawei !

Pour l'instant, ce ne sont que des spéculations.

Toutefois, il ne s'agit là que de spéculations (et les précédentes aussi). Prenez ces fuites avec un peu de recul et ne faites pas comme moi : ne vous réjouissez pas de l'arrivée d'un million de smartphones embarquant Sailfish OS car sinon vous pourriez être très déçu....

Si mes souvenirs sont bons, l'interdiction de Huawei par les États-Unis entrera en vigueur en août et beaucoup de choses peuvent encore se produire d'ici là. De plus, Huawei, en plus de confirmer qu'il travaille depuis des années sur un OS autre qu'Android, n'a pas publié de déclaration officielle sur ce à quoi nous pouvons nous attendre.

Envisagez-vous un Mate 30 Pro avec Sailfish OS et compatible avec les applications Android ?

Via : Xda Developers Source : The Bell

15 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • oxbo depuis 2 jours Lien du commentaire

    je pense qu'il est temps d'évoluer et de voir autre chose qu'android qui se croit le plus puissant, et si huawei parvient a faire de son alliance un nouveau concurrent à tout ceux qui veulent l'empêcher de devenir numero 1, je dis qu'il est temps.


  • Encore une fois, un OS Android sans PlayStore ni services Google n'a aucun avenir hors Chine


    • Yenam depuis 2 jours Lien du commentaire

      En l'état non mais avec du travail (beaucoup, beaucoup de travail) et du temps ça pourrait être possible.


      • du temps oui, il en faudrait, mais Huawei n'en n'a pas tant que ça.
        Et à lire tout ce qui s'est dit depuis des années sur une alternative à Android avant même ce conflit de Huawei avec les USA, les constructeurs velléitaires ont toujours privilégié une approche pragmatique en restant attachés à Android?


    • Je ne suis pas trop d'accord avec ça. Je vois de nombreuses personnes qui s'essaient à la "dégooglisation" de leur appareil qui devient possible avec un framework différent de celui proposé par Google. Offre aux gens un store d'applications fourni avec applis populaires, un smartphone fonctionnel (Wi-Fi, GPS, BT etc...) et ils en auront rien à faire qu'il y ait Google dedans. Pour moi, le bannissement de Huawei c'est très bien, il va y avoir de la concurrence et de réelles alternatives.


      • Tu as raison sur le fond.
        Mais en pratique, c'est l'enfer si tu veux rester sur les applis qui te facilitent la vie sans Google.
        Moi, perso, je passe bcp trop de temps à me demander pourquoi sans marche pas et à trouver une solution. Alors je reviens chez Google.
        Cela dit, je suis prêt aussi à partir chez Apple que je trouve assez bien intégré.
        Avoir un système avec plein de choses, populaires, un système performant, ce n'est pas le tout, il faut aussi qu'il réponde au quart de tour à nos besoins de tous les jours.


  • Luna depuis 3 jours Lien du commentaire

    Ce qui n'est pas des spéculations c'est que les sanctions concernent la licence Android , la licence Windows PLUS le matériel , ARM en premier et là on ne dit rien !!


    • De toute façon, il ne sert à rien de se précipiter et de donner un avis définitif, qui serait très péremptoire, tant que les négociations en cours entre l'administration nord américaine et le gouvernement chinois ne seront pas achevées, car en cas de conclusion assez positive tout pourrait changer et redevenir quasiment comme avant (quoi que je ne suis pas certain que Huawei, qui a dû retenir la leçon, revienne définitivement à Android et Windows OS, simplement cela leur laissera plus de temps pour peaufiner leurs solutions alternatives et les adopter quand elles seront vraiment au point et compétitives).
      Soyons donc prudent en attendant, ce ne devrait plus trop être long (avant la fin des négociations) de toute façon ...


      • Luna depuis 2 jours Lien du commentaire

        Leur solution alternative est bidon tant qu'il y aura sanctions matérielles, arrête de prendre les américains pour des abrutis et sans sanctions matérielles, leur OS ne fera plaisir qu'aux bobos anti Google dont tu fais parti


      • Bon alors je vais être clair, pauvre cruche (tu viens de le prouver brillamment, c'est entièrement de ta faute), je ne suis ni anti Google, ni hyper pro Google (contrairement à toi), seulement je le préfère nettement à Apple dont l'hypocrisie (ente autres, lister tous ses défauts serait bien trop long pour que je m'y risque ici, enfin bon vous le savez bien, ceux qui ont un cerveau efficient entre les oreilles [donc on élimine Quasar et Cdf de la liste :) ] m'exaspère au plus haut point.
        Alors, maintenant, tu arrêtes avec tes allégations pour le mois fantaisistes me concernant. Compris ?


      • Yenam depuis 2 jours Lien du commentaire

        Je ne suis pas spécialiste (loin de là) mais à mon avis c'est plus difficile de contourner les blocages logiciels que les blocages matériels. Je peux me tromper bien sûr mais attirer des dizaines de milliers de développeurs sous un nouveau "store" est sûrement plus long et compliqué que de trouver une alternative à l'architecture ARM des puces...quelqu'un pour confirmer (ou infirmer)?


      • Luna depuis 2 jours Lien du commentaire

        Sauf qu'il n'existe pas d'alternative à ARM, sans parler de ses autres fournisseurs comme WiFi Alliance et Bluetooth SIG tout aussi irremplaçable, tout va donc se jouer le 19 Août à la fin de la licence où il y aura soit un nouveau délai pour une année définitivement pourrie chez Huawei, soit des sanctions fermes pour un coup d'arrêt total de ses activités faute de matériels.


      • Tu es ingénieure en conception de SoC et processeurs ? Non, alors tais toi.
        Bien sûr que si, il y a des alternatives, il faut juste concevoir sa propre architecture de SoC... mais cela demande du temps, c'est tout... et c'est juste que les fabricants qui conçoivent leurs SoCs ont choisi la solution de facilité (gain de temps) en choisissant les solutions d'ARM car cela leur permet un gain de temps important et d'employer du personnel pour cela...
        ça ne va pas être évident, mais Huawei a très largement les moyens, humains et financiers... ceci dit, rien ne dit que Huawei n'y travaillait pas dépuis des années, en secret, tout comme il travaillait à développer sa propre alternative à Android....


      • Luna depuis 2 jours Lien du commentaire

        Et pour le bluetooth SIG, ils vont faire comment... Ouvre les yeux, l'OS alternatif c'est de la poudre aux yeux, le problème est matériel et Huawei est complètement pris au piège, leur seule porte de sortie sera une solution négociée que va te plaise ou non.


      • à court terme ou moyen terme oui. mais sur le long terme, rendez vous est pris pour l'indépendance. Il est loin le temps où une pub se foutent de la gueule des chinois : "si tu n'as pas de clio roule à vélo"... Ils sont sur la lune maintenant... De même Nokia était au top , Samsung n'était rien...et ça s'est inversé tout comme windows mobile, symbian avant android ... la vérité à l'instant t n'est pas la vérité de demain...