Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Huawei revient : plusieurs entreprises ont déjà levé l'interdiction !
Huawei Honor 2 min de lecture 7 Commentaires

Huawei revient : plusieurs entreprises ont déjà levé l'interdiction !

Huawei tente de se remettre rapidement du coup dur subi ces dernières semaines par l'administration Trump, certaines entreprises ont déjà repris les négociations pour reprendre les affaires avec le géant chinois du téléphone. Assiste-on au début du retour de l'entreprise ?

Si vous avez raté ce qui est arrivé à Huawei au cours des deux dernières semaines, vous venez probablement de vous réveiller après un long sommeil cryogénique ou de rentrer de votre expédition au milieu de la jungle ou au sommet d'une montagne isolée. L'entreprise chinoise a dominé notre actualité, et pas seulement à cause du veto imposé par le président des États-Unis d'Amérique qui interdisait à toutes les entreprises américaines de coopérer et de conclure des accords commerciaux avec elle. Voici un bref résumé de ce qui s'est passé :

Il semble que la situation soit à tournant stratégique car certaines des entreprises qui avaient tourné le dos à Huawei semblent prêtes à collaborer à nouveau avec le géant chinois "dangereux". Dès aujourd'hui, vous pouvez consulter les pages officielles de l'Alliance WIFI, de Jedec et de l'Association SD pour découvrir que Huawei a fait son retour sur la liste des partenaires officiels. Toutes ces entreprises avaient suivi Google, Qualcomm, Intel et bien d'autres au moment de l'abandon de Huawei à son sort, évidemment parce qu'elles avaient été forcées par les lois et règlements des États-Unis où elles ont leur siège. Huawei nous a également confirmé par téléphone ces nouvelles.

Huawei back
Les trois sites montrent clairement comment les entreprises collaborent à nouveau avec Huawei. © AndroidPIT

Cela pourrait signifier que l'entreprise a trouvé un moyen efficace de reprendre légalement ses activités ou qu'un accord avec les États-Unis a déjà été conclu et est sur le point d'être officialisé.

Qu'est-ce que vous en pensez ? Pensez-vous que Huawei a trouvé un moyen de contourner l'interdiction ou pensez-vous que nous sommes proches d'un tournant positif pour la marque ?

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pirlo01 depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Attendez encore il n'y a encore rien de concret et il y a toujours des interdictions majeurs comme avec Google et Arm pour ne site' qu'eux car ces 2 là suffit à mettre un sacré frein à Huawei , ne vous réjouissez pas trop vite y a rien de nouveau


  • Je ne suis pas d'accord avec la partie de l'article : "Huawei devra travailler dur pour se relever après ce coup dur porté à son image". Son image ne prend pas de coup au contraire, je trouve qu'ils ont gagné en sympathie. Certes ils ont perdu financièrement. Il n'y a pas de doute. Par contre, l'image des US est impacté négativement à mon avis. Les observateurs non encore concernés par le serrage de boulons à Huawei sont sur leurs gardes et il n'y a pas de doutes que naissent des stratégies à long termes pour les dépendants qui aspirent à se libérer du carcan US. Qui a envie de prendre la place de Huawei dans le futur ? Personne. Le risque étant présent pour tous ceux qui sont impliqués dans l'utilisation des technologies US.


  • Ali Gator depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Et bien voilà, fallait pas s'inquiéter ! 🙂


  • Pardayec depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je vous avais dit qu'ils feraient machine arriere. C'est tout à fait logique.
    Luna tu vas pouvoir arrêter de pleurer sur le sort d'Huawei, et Quasar te coller un sticker " Allez les USA" sur les fesses. Ça fera un bon parcours de golf pour Trump...


    • Peut être. Mais les acteurs ont compris le risque de cette dépendance aux technologies US et chercheront à s'en libérer. L'échelle de temps peut être très long mais la leçon est bien retenue je pense.


      • Pardayec depuis 3 semaines Lien du commentaire

        La mondialisation multiplie de toute façon les interdépendances dans tous les sens.
        Les Chinois dépendent des États Unis (et d'autres) pour l'accès à certaines technologies (l'architecture ARM par exemple pour la fabrication des Kirin de Huawei...) mais les États Unis sont aussi dépendants de la Chine qui produit 90% des métaux rares nécessaires à la fabrication de nombreux produits technologiques (smartphones, armement, appareils de mesure...). Au passage, les chinois ont été très stratèges en faisant une razzia sur les terres rares qu'ils ont acheté en investissant au Congo et dans d'autres pays d'Afrique subsaharienne en contrepartie d'une aide au developpement très interessée. Non seulement ça leur permet de sécuriser l'approvisionnement en matières premières nécessaires à leur industrie, mais en plus ça permet d'exercer, en cas de besoin, un moyen de pression facile sur les pays riches qui, eux aussi, ont besoin de ces métaux rares.

        Les États Unis dépendent aussi financièrement de la Chine qui place ces excédents sur des titres de dette americaine et qui, en contribuant à maintenir la solvabilité d'un pays dont la dette cumulée atteint quand même 22000 milliards de dollars, permet à ce pays de continuer à vivre au dessus de ses moyens ( pour l'instant, en tout cas)


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Et bien maintenant je continue à m'interroger ENCORE et TOUJOURS par le (mauvais) rôle joué par Google, Qualcomm, Intel et compagnie pour avoir si docilement et si rapidement suivi les oukases du vilain petit canard SI cela n'arrangeait pas RÉELLEMENT leurs (petites) affaires...

    Toujours s'obnubiler à considérer les résultats à très court terme sans se préoccuper de l'avenir.
    Enfin, si cela est comparable aux soucis RÉELS que ces bonnes entreprises accordent au changement climatique cela ne dépareillera pas le paysage de sitôt.

    Pauvre monde... ou ce qu'il en reste 😣