Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Huawei : c'est au tour du japonais Panasonic de rompre le lien

Huawei : c'est au tour du japonais Panasonic de rompre le lien

La décision de Washington de mettre Huawei sur la liste noire a des répercussion à travers le globe. Des entreprises britanniques et japonaises décident de couper leurs liens commerciaux avec l'entreprise chinoise. C'est le cas pour Panasonic qui l'annonçait ce jeudi. 

Panasonic rompt le lien avec 69 sociétés

Après le coup de massue assignée par Google et d'autres entreprises de la tech américaines, comme Qualcomm ou Intel, à Huawei, rompant ainsi tout échanges avec l'entreprise chinoise, c'est au tour de Panasonic de prendre une décision aux répercussions lourdes pour l'économie chinoise.

AndroidPIT panasonic smart speaker 0263
Panasonic rompt le lien avec 69 sociétés chinoises. © AndroidPIT

Le porte parole du groupe japonais, Joe Flynn, a déclaré "Nous avons arrêté nos transactions avec Huawei et ses 68 sociétés affiliées qui sont soumises à l'interdiction du gouvernement américain". 

Arrêt des livraisons, mais pas toutes

Panasonic Corp a décidé de suspendre la livraison de certains composants, sans préciser lesquels, à Huawei et ses 68 sociétés affiliés. D'autres composantes continueront d'être livrées à la société chinoise, c'est du moins ce qu'à précisé le fabricant de composants pour smartphones japonais sur son site chinois.

Nous n'en savons pour le moment pas plus sur quel type de composantes, et vous tiendrons bien sûr informés de l'évolution de la situation. 

La liste s'allonge

Ca ne s'annonce pas très bien pour Huawei, qui voit sa liste de partenaires commerciaux diminuer de plus en plus. En effet, la veille, quatre opérateurs britanniques et japonais ont annoncé suspendre la commercialisation de smartphones Huawei. La raison ? Si ces smartphones n'ont plus la technologie américaine à bord (Google, puces Qualcom), cela les fait perdre en valeur et en popularité. 

alexfan32 shutterstock 1255059310
C'est un peu Huawei contre le reste du monde. © alexfan32 / Shutterstock.com

La société ARM, qui développe et licencie l'architecture ARM, utilisée dans les processeurs de pratiquement tous les smartphones sur le marché, a également rompu ses relations commerciales avec le constructeur chinois cette semaine. 

Cela fait suite au report de la mise en vente de smartphones Huawei, annoncé la veille par des opérateurs téléphoniques japonais et anglais, comme ARM

Source : Challenges, RTBF

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Génial !


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Coup de massue de Donald Trump pas de Google et des autres entreprises américaines qui n'ont pas d'autres choix que d'obtempérer aux ORDRES , les fakes news et les délits de Sale gueule, on a ras le bol , ce n'est pas le moment !!


  • phil depuis 5 mois Lien du commentaire

    Je vais me recycler dans l'élevage des pigeons voyageurs, un métier qui va avoir de l'avenir... :D

    Heu, en fait c'est un peu nous les pigeons d'un canard US :/

    Vive la mondialisation !!!


    • HFE depuis 5 mois Lien du commentaire

      Pour éviter le système ECHELON, il existe les pigeons, la poste et aussi des outils crypto propriétaires...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition