Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

Opinion 4 min de lecture 12 Commentaires

Huawei P20 Pro, le pari qui pourrait bien fonctionner

Le Huawei P20 Pro vient d'être présenté et, d'après ce que nous pouvons lire sur notre site et sur les réseaux sociaux, il semble charmer beaucoup de monde. Rien d'étonnant à cela car le smartphone propose en effet des caractéristiques intéressantes, à commencer par un triple appareil photo qui s'annonce prometteur. Cependant, le nouveau flagship du fabricant chinois présente des similitudes très fortes au niveau du design avec l'iPhone X. Huawei semble avoir donc capitulé à proposer quelque chose de nouveau et a décidé de copier l'iPhone une fois de plus. Un pari qui s'annonce risqué mais qui pourrait bien marcher, notamment à l'échelle internationale.

Couvrez ce notch, que je ne saurais voir

Si vous avez déjà visité un marché de l'électronique dans certaines parties de l'Asie, vous avez déjà vu de nombreuses d'imitations d'iPhone fonctionnant sous Android. Quelques semaines après la sortie d'un nouvel appareil d'Apple, il est en général assez courant de trouver une copie d'iPhone sur le marché noir, fonctionnant sous Android Nougat ou Oreo.

Le mastodonte de Shenzhen semble renoncer ainsi à imposer son propre style

Malheureusement, de nombreux constructeurs choisissent désormais cette approche. Les Asus Zenfone 5Z et 5, les Wiko View 2 et 2 Pro, l’Ulefone T2 Pro, les Huawei P20 le futur OnePlus 6, ces mobiles ont tous quelque chose en commun avec l’iPhone X : la présence d’une encoche (notch) en haut de l’écran. Avec le P20 Pro, Huawei a donc fait un clone de l'iPhone. La marque a même copié la disposition des capteurs à l'arrière. 

Cela a peut-être un sens en termes de business, mais le fabricant chinois a cédé hélas aux sirènes de la mode. Le mastodonte de Shenzhen semble renoncer ainsi à imposer son propre style, contrairement à Samsung et Sony, et à se forger une propre identité pourtant nécessaire à un moment donné pour pouvoir progresser.

AndroidPIT huawei p20 pro front camera 2cbu
Huawei aussi suit la mode du notch. © AndroidPIT

La sécurité plutôt que l'originalité

Toutefois, ce serait juger rapidement les dirigeants de l'entreprise qui ont réussi en seulement quelques années à hisser la marque sur la troisième marche du podium des fabricants de smartphones. Mieux, ce P20 Pro pourrait être  tout simplement une tentative parfaite du fabricant pour convaincre n'importe qui d'acheter un appareil Huawei.

Jusqu'à présent, Huawei s'est toujours targué de proposer des terminaux aux très bons rapports qualité-prix. Les designs des appareils sont souvent peu originaux mais la marque a petit à petit réussi à se différencier en prenant des risques avec l'appareil photo ou avec l'intelligence artificielle, sans oublier d'œuvrer pour améliorer son interface logicielle et réduire le nombre d'applications préinstallées. Tout cela pour dire que Huawei, en tant que fabricant, a fait de bons choix jusqu'ici.

AndroidPIT huawei p20 pro leica 2cbu
Non, vous ne rêvez pas. Il y a bien trois capteurs à l'arrière ! © AndroidPIT

Cette stratégie n'a pas encore fonctionné pour permettre à la marque de conquérir les Etats-Unis, un marché pourtant nécessaire pour pouvoir prétendre à détrôner Apple et Samsung. S'il est présent au pays de l'Oncle Sam, c'est toujours de manière très discrète, et avec des résultats plus mitigés encore. Il y a peu, le constructeur a dû essuyer un nouveau revers outre-atlantique. Best Buy, le premier distributeur d'électronique grand public aux Etats-Unis, ne veut en effet plus commercialiser les téléphones de Huawei.

La conquête du marché américain s'avère extrêmement difficile, à moins de disposer d'une très forte notoriété. Si un design plus original pourrait permettrait de se démarquer, il constitue également un risque très important. En cas de désamour avec le public, c'est l'échec assuré. Huawei a donc préféré jouer la carte de la sécurité en proposant un appareil aux lignes familières qui peut séduire la majorité des utilisateurs, y compris les clients américains.

AndroidPIT huawei p20 pro fingerprint sensor 2cbu
Le lecteur d'empreintes digitales se trouve sur le recto et non sur le verso. © AndroidPIT

L’argument du prix

Enfin, malgré la montée en gamme de ses prix, Huawei reste toujours moins cher que ses concurrents, Galaxy S9+ et iPhone X en tête. Son nouveau modèle haut de gamme, le P20 Pro, est commercialisé au tarif de 899 euros. Un prix toujours plus attractif et qui se justifie en partie par les choix stylistique de la marque chinoise. Au final, on dispose d'un iPhone moins cher, avec toute la liberté d'Android ? Pour certains, c'est un gage de qualité. Espérons juste que dans les prochaines années Huawei se montre plus audacieux au niveau du style.

Que pensez-vous du P20 Pro ? Huawei a-t-il eu tort, ou est-ce un coup de génie ? Faites le nous savoir dans les commentaires.

3 partages

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Apple depuis 3 semaines Lien du commentaire

    c'est quoi cette copie iphone x Est va rentrer vite fait bien fait an Chine 🍏🍎😂😂 40 millions de pixels hhhhh.


  • "Son nouveau modèle haut de gamme, le P20 Pro, est commercialisé au tarif de 899 euros. Un prix toujours plus attractif et qui se justifie en partie par les choix stylistique de la marque chinoise."

    899 € un prix toujours plus attractif 😂😂😂 Attractif pour les gens qui ne savent plus ni réfléchir ni relativiser, sûrement, parce que pour les autres c'est juste un épouvantail de plus 😄


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      C'est la banalisation à force de répétition et de matraquage qui entraîne ce raisonnement biaisé mais que l'on retrouve bien trop souvent.
      Tu as bien raison de le souligner encore et toujours. Le détournement du langage ou une utilisation tendancieuse plus ou moins consciente est très caractéristique de nos temps dit modernes.


      • Bonne analyse, ces gens maîtrisent parfaitement les mécanismes psychologiques humains afin de manipuler les consommateurs. Dommage que les sites spécialisés n'aient, eux, pas le recul ou la liberté économique nécessaires pour démonter ces manipulations, mais on sait très bien que sans les publicités des fabriquants, aucun site ni aucun magazine ne pourrait survivre... J'ai eu des magasins de téléphonie mobile, puis de GPS (bateau, 4x4, auto, rando) et j'ai suffisamment discuté avec les patrons de magazines dans lesquels j'achetais des publicités et dans lesquels je rédigeais moi-même des tests favorables aux appareils que je leur...offrais... Tests ensuite signés par les magazines, après qu'ils aient changé deux mots et trois virgules. On nous répondra que les gens ont un cerveau et sont adultes, belle naïveté, les gens sont beaucoup plus faciles à manipuler qu'on ne le pense, tout le démontre quotidiennement dans notre société.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        As-tu lu le livre bien connu (des publicitaires entre autres) d'Edward Bernays sur la fabrique du consentement intitulé "Propaganda" datant de 1928 et qui a inspiré beaucoup de monde attiré par toutes les formes de pouvoir mais pas forcément très démocrate et respectueux des libertés individuelles ?
        On le trouve sur le Net en pdf :

        https://reseauinternational.net/wp-content/uploads/docs/bernays-propaganda.pdf

        Tout cela pour dire que je suis amplement d'accord avec ton constat sur notre société beaucoup trop basée sur le consumérisme.


      • Je n'ai pas lu ce livre, mais je vais m'y intéresser 😉

        Je n'aurais rien contre une société de consommation dont tous les acteurs, vendeurs et acheteurs, seraient responsables et moraux, ce n'est malheureusement pas le cas.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Moi non plus, mais depuis le temps que j'en entends parler et que je tourne autour, ça finira bien par venir !
        Le doux commerce de Montesquieu était une belle idée sur le papier mais dans la réalité, y'a eu quelques dérapages...


    • Comparé à l'iPhone X qu'il surclasse sur tous les plans sauf la puissance brute (mais qui ne sert à rien, aucune application n'en demande autant à ce jour, et quand dans 5 ans ce serait le cas il se serait fait rattraper par des smartphones qui seront 5 fois moins chers), oui c'est le cas, il reste bien moins cher que ce dernier (dont la chute n'est pas finie, il reste bien des smartphones à sortir cette année...) même s'il est effectivement très cher (et que je n'acheterais pas, ou pas à ce prix en tout cas, Si mon Nexus 5 arrive à tenir jusque là... car il surpasse mes besoins, et ça ne sert à rien, je préfère faire un achat plus malin et mieux adapté à mes besoins...)


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je pense (et je regrette) que l'époque des coups de génies sont derrière nous.
    Je crois au contraire que c'est la raison, marketing entre autre et stratégique aussi, qui a poussé Huawei à s'inspirer de La Pomme, le concurrent qu'il souhaite dépassé en terme de ventes (en nombre d'appareils pas en chiffre d'affaires) pour réussir son pari de devenir le premier constructeur mondial de smartphones.

    Avec le canard étasunien Donald et ses phobies de repli économique suite à ses promesses irréfléchies, Huawei doit composer pour réussir ce pari qui paraît retardé de quelques années en étant écarté du marché américain.
    La conséquence immédiate pour Huawei est d'essayer de copier, en mieux si possible et à un tarif plus alléchant la proposition d'Apple avec l'iPhone X.

    Tout cela pour dire que la solution de Huawei avec la gamme des P20, peu innovante en fait, est plus du à une réflexion stratégique et marketing qu'à une volonté de souhaiter révolutionner un marché devenu mature depuis quelques trimestres.
    On peut évidemment le regretter mais beaucoup moins s'en étonner, c'est du moins mon avis. Je dirai que c'est la raison économique qui l'a emporté.


  • Dans l'hypothèse irréaliste où je serais en mesure de me l'offrir, le Motche - heureusement "masquable" - ainsi que le lecteur d'empreinte en façade me feraient hésiter

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations