Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 5 Commentaires

Huawei Mate 11 vs Galaxy Note 9 : la bataille du lecteur d'empreintes sous l'écran a commencé

Parmi les nouvelles technologies attendues pour 2018, on retrouve bien évidemment le lecteur d'empreintes digitales intégré à l'écran. Pour l'instant, si vous excluez Vivo, aucune marque n'est capable de l'implémenter sur ses appareils. Et si c'était le Huawei Mate 11 le premier à l'offrir ?

Un lecteur d'empreintes digitales sous l'écran prévu pour le Mate 11 ?

Selon Gizchina , le Mate 11 offrira un lecteur d'empreintes digitales sous l'écran. La future phablette de Huawei utilisera la technologie à ultrasons de Qualcomm. Il semble que le fabricant américain de processeurs bien connu travaille avec GIS Taiwan et la société chinoise O-film Tech pour fabriquer des lecteurs d'empreintes digitales à ultrasons.

Une caractéristique que beaucoup attendent mais qui va augmenter le prix des appareils considérant que les lecteurs ont un coût trois fois plus élevé que celui des lecteurs standards. Mais alors pourquoi tout ce bruit pour ce type de lecteurs d'empreintes digitales ?

AndroidPIT huawei mate 10 pro review 1874
Le lecteur d'empreintes en dessous de l'écran a ses avantages, mais cela a un coût. © AndroidPIT

Qu'y a-t-il d'intéressant dans ce genre de lecteurs ?

Un lecteur d'empreintes digitales sous l'écran résout certains problèmes d'espace. Tout d'abord, il laisse de l'espace devant l'écran, optimisant ainsi l'expérience de l'utilisateur en matière de contenu multimédia. Avec une épaisseur de seulement 0,44 mm, il peut être utilisé avec des panneaux de verre épais jusqu'à 800 microns (les capteurs normaux s'arrêtent à 200/300 microns).

Étant placé en dessous de l'écran, ce type de capteur n'est pas sensible aux doigts humides ou gras. Combien de fois avez-vous dû saisir le smartphone avec les mains mouillées et ne pas être en mesure de le déverrouiller ? Le problème devrait être résolu en utilisant cette technologie.

Ensuite, il y a un autre aspect positif. Placer le capteur sous l'écran plutôt que sur le panneau arrière permet de laisser de la place pour l'appareil phtooto et la batterie. Les marques pourraient ainsi décider d'adopter des batteries plus grosses même si, avouons-le, pour le moment la solution à une autonomie limitée semble être la recharge rapide offerte.

AndroidPIT huawei p10 2254
Les lecteurs d'empreintes digitales pourraient bientôt passer sous l'écran. © AndroidPIT

Huawei Mate 11 vs Galaxy Note 9 : la lutte a commencé

Sans aucun doute, cette technologie offre des avantages aux fabricants et aux utilisateurs. Le prix élevé pourrait ralentir sa mise en œuvre mais il semble que plusieurs marques y réfléchissent déjà. Samsung y travaille, et certaines rumeurs suggèrent qu'il pourrait venir avec le Note 9 . Si le constructeur sud-coréen ne parvient pas à optimiser cette technologie à temps, le Huawei Mate 11 pourait être le premier smartphone haut de gamme à l'introduire sur le marché.

Source : Gizchina

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • À mon avis la future phablette huawei se nommera Huawei mate 20


  • "si vous excluez Vivo, aucune marque n'est capable de l'implémenter sur ses appareils."
    -----

    Toutes les marques sont capables de l'implémenter à condition que ces dernières utilisent une dalle OLED et non LCD car le rétroéclairage des dalles LCD gênant l'opération. La marque VIVO travaille avec SYNAPTICS (longtemps partenaire d'Apple - il lui concevait la roue tactile des iPod), a conçu ce capteur, baptisé Clear ID. Si les autres marques ne l'utilisent pas encore c'est très certainement pour sa relative lenteur de la reconnaissance et/ou veulent développer leur propre technologie. Mais dans l'immédiat, il suffit d'avoir une dalle OLED et de signer un contrat avec SYNAPTICS pour l'utiliser.


    • Cela m'étonnerait beaucoup que n'intervienne pas les capacités limitées (puisque utilisation d'une nouvelle technologie) de fabrication et des contrats d'exclusivité (lourdement payants évidemment) pour bénéficier aussi FACILEMENT de cet avantage apparent.
      Les affaires sont les affaires...


      • Il n'y a pas apparemment pas d'exclusivité. La société SYNAPTICS cherche d'autres constructeurs avant que Samsung et Qualcomm avec son Sens ID soit au point.


  • Un composant avec un prix trois fois plus élevé que l'existant sur des appareils au pris déjà assez élevés.
    Ça promet de picoter niveau tarif, surtout chez Mister S qui nous a déjà pondu un S8,5 (comprendre Note 8) au-dessus de 1000€.

Articles recommandés