Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 9 Commentaires

L'Intelligence Artificielle de Huawei mise à l'épreuve avec une Porsche

Huawei mise beaucoup sur sa dernière puce, la Kirin 970, équipée d’un NPU dédiée à l’intelligence artificielle. Mais que peut faire cette IA ? L'entreprise chinoise a voulu nous en faire la démonstration en mettant le Huawei Mate 10 Pro au volant d’une Porsche Panamera lancée dans un parcours avec des obstacles inattendus.

L’IA de Huawei est capable de faire des prouesses, et le constructeur nous le prouve

L’intelligence artificielle (IA) est l’une des plus grandes révolutions de l’informatique, et transformera certainement notre façon d’interagir avec la technologie. Huawei s’est beaucoup concentré sur cette nouvelle approche basée sur l’apprentissage automatique, afin de créer un SoC doté d’une unité dédiée au traitement des données liées à l’IA.

Le plus gros problème pour Huawei, c’est de faire comprendre aux utilisateurs le fonctionnement réel de cette technologie, comment elle peut améliorer l’utilisation du smartphone dans la vie de tous les jours et en interaction avec d’autres appareils. Comme nous le disait un représentant de la société chinoise, « on nous demande souvent comment il est possible de voir concrètement le fonctionnement de ce NPU ». C’est pourquoi le constructeur a réalisé cette démonstration, à laquelle nous avons pu participer.

img 7826huawei event L6aAH
Le smartphone utilisé est un Mate 10 Pro tout à fait banal. © Huawei

Le Mate 10 pro n’est pas aidé par les capteurs de la voiture

Huawei a donc décidé d’équiper une Porsche Panamera de l’intelligence artificielle du Huawei Mate 10 Pro afin de montrer comment la machine vision était capable de reconnaître les images rapidement et précisément, et de réagir en conséquence.

Le matériel utilisé pour la démonstration était réduit au minimum pour des raisons de fiabilité des résultats. La voiture était équipée de :

  • Un reflex numérique sur le toit pour garantir une vision claire et précise (le smartphone étant localisé à l’intérieur de la voiture, il lui était difficile d’utiliser la caméra intégrée).
  • Un système vidéo capable d’envoyer des images au smartphone.
  • Un Huawei Mate 10 Pro, identique aux modèles vendues en magasin et équipé d’une application dédiée. Cette dernière a été créée en utilisant Tensor Flow, afin d’exploiter le NPU pour la reconnaissance d’images.
  • Un système WiFi recevant les commandes du smartphone.
  • Un système hydraulique permettant de contrôler la pression des pédales et de la direction, afin de laisser le contrôle complet au smartphone de Huawei.
img 7301huawei event zZiLT
La voiture a été choisie pour son absence d’aide à la conduite. © Huawei

Le choix de la voiture n’avait certainement pas été guidé par le hasard. Porsche est un partenaire de Huawei, et les deux marques travaillent ensemble pour fournir des smartphones au design estampillé Porsche. Le modèle choisi ne dispose d’aucun système de conduite assistée susceptible d’aider ou de perturber le Mate 10 Pro dans sa tâche. Mais passons maintenant à la démonstration.

La voiture a d’abord roulé au pas sur un sentier d’environ 100 mètres de long à 5 km/h, parsemé d’obstacles afin qu’ils puissent être reconnus par le smartphone. Le véhicule a ensuite été ramené à son point de départ, et le Mate 10 Pro a montré les différents obstacles reconnus, en demandant à l’utilisateur la décision à prendre face à un de ces obstacles (tourner à droite, tourner à gauche ou freiner). Nous avons donné nos instructions à l’appareil, et nous sommes préparés pour le véritable test.

Une fois que nous avions fait nos choix, les employés présents ont choisi un obstacle parmi ceux reconnus par la voiture pour ajouter un élément aléatoire supplémentaire au circuit. Ni nous ni le smartphone ne connaissions l’obstacle choisi. A ce moment-là, la voiture a été lancée à 50 km/h sur la route, en plein sur l’obstacle. Cela ne semble peut-être pas si rapide, mais croyez-moi : à l’intérieur de la voiture et sur une route si courte, nous n’avons pas franchement eu une impression de lenteur.

L’obstacle était un ballon de football, et mon collègue Steffen avait donné à la voiture l’instruction de tourner à droite face à cet obstacle. La Porsche s’est exécutée parfaitement.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, Steffen et moi-même étions très à l’aise

📷 Seguiteci su Instagram

Come si può vedere dalla foto Steffen e io eravamo assolutamente a nostro agio. / © AndroidPIT

Une excellente démonstration

Le responsable de la démonstration nous a expliqué comment le tout avait été mis en place en seulement trois semaines (plus deux semaines de brainstorming), et je dois avouer que j’ai été assez impressionné. Il nous a également révélé qu’avec la mise à jour vers Android 8.1, le Huawei Mate 10 Pro serait en mesure de tirer parti du nouveau NNAPI ainsi que des API propriétaires de la compagnie. Cela signifie que toutes les applications créées à l’aide de ces standards dans la dernière version d’Android fonctionneront bien plus rapidement grâce au NPU de HiSilicon.

Le système du Huawei Mate 10 Pro est composé de milliers d’image de chaque objet possible dans la démonstration, ballons de football, vélos, chiens. Dans la pratique, Huawei utilise cette démo pour montrer comment le Kirin NPU 970 est capable de reconnaître les objets grâce à la caméra et de réagir rapidement en conséquence.

img 7887huawei event Kkfnq
Est-ce le futur ? Le smartphone va-t-il conduire notre voiture ? © Huawei

Dans une utilisation quotidienne, le NPU est utilisé par l’appareil photo. Il permet de reconnaître la scène et l’objet principal, et d’ajuster les réglages ISO, la vitesse d’obturation, la balance des blancs, la saturation des couleurs, et plus encore. Tout cela afin d’obtenir le meilleur résultat photographique possible.

Attendons-nous à voir cette technologie améliorée et développée par le nouveau Huawei P20, qui sera présenté à Paris le 27 Mars et embarquera trois appareils photo à l’arrière, combinés avec des algorithmes d’intelligence artificielle avancés qui apporteront une véritable innovation à l’univers de la photographie sur smartphone. C’est du moins ce que nous espérons !

21 partages

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Nixx depuis 3 mois Lien du commentaire

    Un bon publi-reportage bien puant avec les offres d'achat à la fin. Pour votre information, la plupart de vos confrères ont préfère garder les mains propres et révéler en quoi cette démonstration n'avait pas grand chose d'impressionnant, surtout comparée au spot de pub truqué. Mais bon on gratte des sous comme on peut.


  • J'ai regardé hier soir le dernier épisode sorti (le 8) de la saison 11 de X-Files, je vous le recommande, ça ne parle justement QUE d'intelligence artificielle. Certes ils y ont mis de l'humour et ont un peu grossi le trait, mais on n'est pas loin de pouvoir avoir ce genre de pépins dès aujourd'hui. Ça fait tout de même un peu peur. 😟 Je suis pour le progrès technique, mais il faut prier pour que ça ne merde pas et surtout que cette intelligence ne décide pas un jour de se retourner d'une façon ou d'une autre contre nous, parce qu'elle pourrait le faire à une vitesse et avec une puissance qui nous dépasseraient.

    En tout cas, je rêve d'une voiture qui conduirait toute seule à ma place, comme ça je pourrais admirer les paysages ou lire Androidpit. 😊

    Dernière réflexion, si l'efficacité d'un tel système de conduite autonome dépend de la qualité des caméras et notamment de la propreté de leurs objectifs, alors je suis déjà inquiet d'avance en voyant l'état de propreté de beaucoup de voitures. J'ai du mal à imaginer que les gens qui ne nettoient jamais leurs vitres prennent tout-à-coup soin de nettoyer les objectifs des différentes caméras que comporteront leurs véhicules. C'est peut-être ce point-là qui me fait le plus peur dans cette histoire. 🤨


  • Sur la vidéo, on voit le véhicule contourner l'obstacle par la gauche...
    Les "collègues" ont eu si peur qu'ils ont confondu leur droite avec leur gauche ?