Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Huawei : son alternative à Android pourrait s'appeler Ark OS

Huawei : son alternative à Android pourrait s'appeler Ark OS

Voilà quelques jours encore, nous parlions de la volonté de Huawei de développer plus vite que jamais son propre OS afin de ne plus dépendre de Google et de remédier à l'interdiction que Trump a imposée aux entreprises de télécommunications américaines de travailler avec des compagnies dites "à risque". Selon les premiers éléments, Huawei Ark OS pourrait être le nom du remplaçant Android de Huawei.

La décision a beau être encore fraîche, Huawei se réorganise petit à petit suite au décret signé par Trump. Le géant chinois dispose d'un petit délai avec Google pour mettre les choses au clair après le retrait de sa licence Android (la licence expirera le 19 août). De l'autre côté, le fabricant a accéléré le développement de son propre OS. Non seulement cela représente un immense travail technique/technologique mais également un gros risque que même l'immense géant tel que Huawei ne peut pas prendre à la légère.

D'après les premiers éléments que l'on connait désormais, c'est Huawei Ark OS qui pourrait être choisi comme alternative à Android. La firme chinoise a en effet déposé en ce sens une demande d'enregistrement de la marque "Huawei Ark OS" auprès de l'Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne (EUIPO).

Aucun autre détail n'est disponible mais plusieurs anciens rapports suggéraient que le nouvel OS serait compatible avec les applications Android. Une bonne idée sur le papier lorqu'on sait que l'une des plus grandes faiblesses des derniers concurrents d'Android et iOS (Ubuntu Touch, Firefox OS, WebOS...) a été précisément le manque d'applications. Huawei prévoierait aussi de rendre Ark OS disponible sur des ordinateurs, des tablettes, des téléviseurs intelligents mais aussi des wearables.

AndroidPIT honor 20 pro iso cf3
Les smartphones Honor pourraient aussi bénéficier d'Ark OS. © AndroidPIT

Enfin, bien entendu, il est encore trop tôt pour savoir si Ark OS sera le nom définitif retenu par Huawei pour le grand public mais le dépôt de la marque marque un premier signe fort dans l'arrivée de cette alternative à Android sur le marché.

Pensez-vous que Huawei soit capable de développer une alternative forte à Android rapidement ? 

Articles recommandés

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Demain si la chine décide,par représailles, de ne plus fabriquer les iphone (50% de la production de Apple) et de couper le robinet de terres rares ( environ 80% sur le sol chinois) vers les USA que fera Trump a votre avis.Je pense honnêtement que les chinois on prévus le coup depuis longtemps.Trump est peut êtres malin mais il n'est pas maitre en chinoiseries.


    • Il n'est surtout maître de rien du tout, il fait (comme Macron) ici ce que ses maîtres lui disent de faire, et quand il sort des clous, on le remet dans le droit chemin comme avec Mueller (ou Benalla avec Macron) et les incessantes menaces de destitution. Pourquoi croyez-vous que le regain de haine envers l'Iran ait coïncide avec le rapprt qui ne toruvait aucun lien avec la Russie?


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Un OS qui n'aura pas de bluetooth , de soc, plus tout ce que Huawei a besoin pour construire un smartphone au vue du nombre d'entreprises dans le monde en plus de Google qui ont cessé toute relation avec Huawei suite aux sanctions imposées par Donald Trump , alors à quoi bon parler de futur dans ces conditions où il ne peut plus fabriquer aucun smartphone ?


  • La développer est une chose, la voir réellement exister et survivre face à Android en est une autre.

    Ce que j'aimerais comprendre c'est plutôt : comment Google apprécie vraiment la chose en sachant que le vilain petit canard ne facilite pas vraiment l'hégémonie des super-entreprises tech comme Google... ou Huawei ?


    • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

      Le problème de Huawei ce n'est pas Google et même Windows, c'est une conséquence de sanctions américaines beaucoup plus larges.

      C'est un faux débat qui laisse croire qu'il suffit de Huawei de créer son propre OS pour se sortir de cette situation et ça c'est complètement faux et irréaliste sans Arm, sans Bluetooth SIG, sans WiFi alliance qui ne sont pas des figurants dans la fabrication d'un smartphone.

      Google n'a pas souhaité cette situation qui fait fuir ses clients paniqués chez le héro pommé, Windows non plus qui ne sait toujours pas comment il va gérer les mises à jour de tous ses clients qui vont être très remontés contre lui en cas d'arrêt brutal !!


      • Bob depuis 5 mois Lien du commentaire

        Un soc smartphone est obligatoirement arm.? Depuis quand ?. Et en l'occurrence dans tous ces consortium seul les states font chier
        C'est du pipo ! Le même que quand ce demeurer de Trump menaçait d'attaquer la Corée du Nord ! Résultat ? Il a vendu pour des milliards d'armement à, la Corée du Sud pour ensuite vite retourner sa veste.....


      • @ Luna

        Si réellement Google n'est pas un problème pour Huawei, il lui sera très difficile de trouver une solution rapide sans Google.
        Mais il faut aussi comprendre que Trump se sert de la menace de déstabilisation de Huawei pour éliminer le danger que représente à ses yeux le rôle de Huawei par le matériel d'infrastructure de la future 5G.

        Si aujourd'hui la sanction infligée à Huawei au niveau commercial paraît particulièrement injuste, il faut aussi prendre en compte ce que tous les prédécesseurs de Trump, hier, ont refusé de voir laissant les GAFA et autres entreprises de hautes technologies étasuniennes régler le problème de l'inoffensivité de Huawei, ZTE et compagnie.

        Trump connait trop bien les milieux d'affaires troubles pour ne pas comprendre le danger que représente une utilisation détournée du matériel de Huawei et en cela il est novateur et réaliste.
        Par contre, sa réaction est de nature à braquer le gouvernement chinois et les entreprises qui servent ses intérêts.

        Finalement, ce que je reproche à Trump ce n'est pas sa clairvoyance mais son manque de finesse dans les négociations (quelles qu'eles soient d'ailleurs)


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Dans tous les cas soit les sanctions sont justifiées et c'est la fin pour Huawei, soit elles ne le sont pas et elles seront levées à la fin de cet été avec un accord, un retour de Huawei aux États-Unis.
        Il n'y a plus qu'à attendre qu'ils se mettent d'accord sur le nombre de zéro à ajouter sur le chèque si tu veux mon avis.


      • Tout a fait d'accord.


      • Clairvoyance ? il va créer un monstre suite à ça. Tout le monde va chercher l'indépendance avec le temps et il aura moins de contrôle au fil du temps. La bonne stratégie auraient été de maintenir l'asservi dans une condition acceptable , tout en gardant le contrôle. Mais avec ce qu'il fait (il jette un pavé dans la marre) , il pousse à la "révolte" donc il aura un concurrent avec le temps ( ils sont très fort coté patience les chinois si on regarde un peu en arrière) et perdra tout contrôle dans le futur. A court terme et moyen terme il fait mal, mais à long terme, le temps nous le dira mais l'issue est inévitable car l'alternative sera trouvée et les chinois y mettront les moyens avec cette leçon qu'ils viennent de recevoir.


      • C'est une probabilité mais Trump a ouvert les esprits à l'indépendance . Ils vont peut être lui donner plein de zéros sur le chèque en attendant mais la révolution est déjà en marche pour l'alternative quoiqu'il arrive. Ce n'est qu'une question de temps (on ne sera peut être pas là pour le voir) . L'histoire a toujours montré que les "asservis" se sont toujours révoltés un jour ou l'autre quand ça devient inacceptable !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition