Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
La longue et mouvementée histoire des smartphones pliables
Samsung Galaxy Fold Hardware Samsung 6 min de lecture 2 Commentaires

La longue et mouvementée histoire des smartphones pliables

Les smartphones pliables ne sont pas nouveaux en 2019, ils ne l'étaient d'ailleurs pas non plus en 2018. Le premier appareil avec deux écrans côte à côte et refermables date de 2011, il suffit d'y penser. Cependant, cette histoire commence bien avant encore, avant même la folle propagation des smartphones....

Raccourcis :

Samsung U750 Alias 2 (alias Verizon Samsung Zeal)

Nous ne pouvons certainement pas l'appeler un smartphone, mais ce téléphone mobile Samsung innovant mérite d'être mentionné. Grâce à sa conception à double charnière, il peut être ouvert à la fois verticalement et horizontalement.

La particularité de l'Alias 2 était la présence d'un afficheur d'encre électronique sous les touches T9/QWERTY classiques. Cela permettait à Samsung de changer le type de clavier affiché, ou encore de changer les boutons multimédias/fonctionnels selon l'application ouverte sur le smartphone (ou selon l'orientation).

Un premier pas pour l'entreprise coréenne dans le monde des appareils pliables en mars 2009.

Kyocera Echo (alias Sprint Echo)

Il faut remonter au mois d'avril 2011 pour revenir au premier smartphone qui a décidé d'explorer l'idée de deux écrans côte à côte pour offrir un meilleur multitâche et une plus grande surface à l'utilisation.

Le Kyocera Echo (également connu aux États-Unis sous le nom de Sprint Echo) n'est pas un appareil qui peut se plier grâce à une charnière centrale, mais les deux écrans ensemble ils rappellent la configuration des smartphones pliables modernes. Android 2.2 Froyo était préinstallé, vous comprendrez qu'en raison du manque de support logiciel pour le multi-écran, l'idée n'était pas vraiment la plus pratique et n'a pas bien su s'imposer auprès des utilisateurs.

Un smartphone en avance sur son temps qui détient officiellement le Guiness record du monde du premier smartphone à deux écrans.

Une mention spéciale doit être faite à LG qui a présenté DoublePlay en octobre 2011. Le smartphone était équipé de deux écrans, le deuxième étant bien plus petit et placé entre les deux parties du clavier. Le smartphone avait un design coulissant, en faisant glisser sur le côté on pouvait accéder au clavier et au mini-écran en dessous.

NEC Medias W

Le smartphone pliable de NEC a été annoncé lors du MWC 2013 et a ensuite fait son entrée sur le marché japonais avec l'opérateur NTT Docomo.

Equipé de deux écrans de 4,3" avec une résolution qHD lorsqu'il est fermé. Une fois ouvert, il peut exploiter une surface de 5,6". Malheureusement ici encore la version Android pose problème :  Android 4.0 Ice Cream Sandwich n'a pas aidé et le smartphone n'a pas réussi à convaincre le grand public.

ZTE Axon M

Il a fallu cinq ans (MWC 2018) pour voir un nouvel appareil avec deux écrans côte à côte. Bien sûr, on parle depuis des années d'écrans OLED flexibles, mais jusqu'à présent personne n'avait été capable de fabriquer un seul appareil avec cette caractéristiques.

ZTE, avec son Axon M, propose un smartphone avec deux écrans maintenus ensemble par une charnière centrale et pliables dans un facteur de forme plus classique. Inspiré des ordinateurs portables convertibles et du NEC, il peut être utilisé à l'intérieur ou à l'extérieur dans une multitude de configurations différentes.

AndroidPIT ZTE Axon M Hands on 9824
Les bords latéraux des écrans ont été réduits au minimum pour gagner de la place. © AndroidPIT

Asus ROG téléphone ROG et LG V50 ThinQ

Cependant, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir un deuxième écran connecté, Asus et LG l'ont bien compris. Alors pourquoi ne pas créer un accessoire qui peut ajouter un second écran au principal ?

ASUS a donc annoncé le TwinView Dock, un gadget pour se connecter au smartphone de jeu ROG avec un grand écran, deux triggers à l'arrière et une batterie supplémentaire de 6000 mAh.

LG a profité de l'occasion pour créer le LG V50 ThinQ, que nous avons pu voir de nos propres yeux lors du MWC de cette année. LG a également développé un accessoire qui peut doter le smartphone d'un 2e écran, mais avec un public différent de celui d'ASUS. L'écran secondaire du smartphone de LG est plus fin et moins encombrant, ce qui permet de le laisser connecté au quotidien pour l'utiliser au besoin, ou de le débrancher lorsque vous voulez voyager léger.

AndroidPIT lg v50 dual screen 421
Selon LG, il est trop tôt pour lancer un smartphone avec un écran pliable. © AndroidPIT

Royole FlexPai, Samsung Galaxy Fold et Huawei Mate X

Le premier vrai smartphone au monde avec un véritable écran pliable à fin commerciale a été fabriqué par une marque que vous ne connaissiez probablement pas avant.

Ryole, connue principalement pour ses écrans flexibles utilisés dans d'autres domaines d'application, a lancé son FlexPai sur le marché en novembre 2018. Nous avons eu la chance de l'essayer au CES 2019 et cela nous a laissé un peu perplexes.

L'histoire du premier smartphone pliable de Samsung est différente. Annoncé lors de l'événement Unpacked qui a précédé le dernier Mobile World Congress, le Galaxy Fold a laissé le public bouche-bée. Un smartphone bien conçu, au design haut de gamme et s'éloignant nettement du quasi prototype lancé sur le marché par Royole.

Equipé d'un écran externe plus petit et d'un immense panneau OLED flexible à l'intérieur, le Galaxy Fold suit une ligne de pensée opposée au FlexPai et au Mate X présentés par Huawei quelques jours plus tard seulement. Le Huawei Mate X n'utilise qu'un seul écran flexible monté à l'extérieur et utilise une charnière mécanique qui se ferme plus élégamment que le modèle Royole.

AndroidPIT huawei mate x folded
Huawei Mate X est prêt à vous couper le souffle. © AndroidPIT

Un regard vers l'avenir : Xiaomi, Motorola et OPPO

Et ce n'est que le début, Mesdames et Messieurs. D'autres marques travaillent déjà sur leur propre version d'un smartphone pliable, mais les modèles n'ont pas encore été annoncés officiellement.

Ce que nous savons, cependant, c'est que Xiaomi adopte une approche différente en équipant son smartphone flexible de deux charnières. OPPO est également au travail, il a un prototype pratiquement identique au Mate X de Huawei.

Du côté de Lenovo/Motorola, les attentes sont élevées. Des rumeurs indiquent que l'entreprise veut remettre à la mode son légendaire Moto Razr en l'équipant d'une coque au milieu de laquelle se trouve un panneau OLED pliable. Personnellement, j'ai hâte de l'essayer !

8hnMh5qaMLnrV3nqCviUDc
Ce concept permet d'imaginer à quoi ressemble le Razr de nouvelle génération. © Moto

Est-ce que j'ai raté certains modèles ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Franchement pas emballé par ce "futur" pliable. Un truc comme le PhoneBlocks ou le Project Ara m'aurait bien plus accroché...


  • C'est quoi un smartphone pliable ?
    C'est un smartphone (nos chers téléphones actuels de 6") qui se plie non ? Genre un Xperia XZ1 qui se plie, le but étant de réduire la taille du bidule lorsqu'on ne l'utilise pas et pour l'instant seul le prototype dévoilé par Sharp répond à ce critère et peut être le Galaxy Fold, mais là on nous sert le contraire avec les Royole Flexpai et sa copie amélioré le Mate X (loué comme étant "le meilleur smartphone pliable"), au lieu que le smartphone se plie et donc se réduit, on l'agrandit, ça répond plus à des tablettes pliable ou smartphone allongeable, qu'à des smartphone "pliable", soi-disant on veut de grands écrans.

    Je veux un smartphone froissable