Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Hisilicon Kirin 990 : le nouveau processeur miracle de Huawei est officiel

Hisilicon Kirin 990 : le nouveau processeur miracle de Huawei est officiel

A l'IFA 2019, Huawei a officialisé son nouveau processeur Kirin 990, qui apporte la 5G, l'intelligence artificielle et surtout beaucoup de puissance. Le Kirin 990 fêtera bientôt sa première sortie dans le Huawei Mate 30 Pro.

Le PDG de Huawei Richard Yu n'a pas manqué de superlatifs lors de la présentation du Kirin 990 à l'IFA de Berlin. La puce mobile produite par la filiale HiSilicon est la première puce Huawei produite selon le procédé 7 nm avec FF+ EUV. Cela permet à Huawei de réduire la taille du processeur : il est 36% plus petit que le Qualcomm Snapdragon 855 ou le Samsung Exynos 9825. 10,3 milliards de transistors sont installés. L'année précédente, le Kirin 980 s'élevait à 6,9 milliards, soit une augmentation significative.

Kirin 990 avec 5G intégré

Le Kirin 990 est le premier processeur de smartphone haut de gamme avec modem 5G intégré. Huawei s'attend à ce que cela se traduise par une consommation d'énergie nettement inférieure à celle d'un modem séparé. L'unité 5G du Kirin 990 ne maîtrise pas une onde mmWave mais avec un maximum de 2,3 Gbps en téléchargement et 1,25 Gbps en upload, elle peut atteindre une vitesse record.

Le modem supporte non seulement le 5G, mais aussi la 4, la 3G et le GPRS. Le split dit "uplink split" vise à rendre la connexion plus rapide et plus stable avec un signal 5G faible qu'avec le modem X50 de Qualcomm en le combinant avec le 4G. L'IA du Kirin 990 fournit également un signal plus stable à des vitesses plus élevées dans la voiture. Huawei a également pensé à développé une version du Kirin 990 comme alternative sans modem 5G.

Plus d'intelligence artificielle

Avec le Kirin 970, Huawei avait introduit le premier processeur mobile avec NPU, et le Kirin 980 était le premier avec Dual-NPU. Avec le Kirin 990, Huawei utilise un petit noyau IA ("Tiny Core") et deux grands ("Big Core"). Il devrait en résulter une performance de machine learning 4,76 fois supérieure à celle du Kirin 970.

Selon Huawei, le Kirin 980 était 1,88 fois plus rapide que son ancêtre. Le Kirin 990 devrait fonctionner jusqu'à 24 fois plus efficacement dans les tâches IA que les puces Apple et Qualcomm et économiser ainsi encore plus d'énergie. Le Kirin 990 4G n'a qu'un petit et un grand noyau IA, il est donc nominalement plus faible pour les activités de machine learning que le Kirin 990 5G.

Iaremenko Sergii shutterstock 755009773
IA et 5G dans une puce, c'est le Kirin 990 ! © laremenko / Shutterstock.com

Beaucoup de puissance

Le Kirin 990 est livré avec un total de huit cœurs (deux Cortex-A76 à 2,86 GHz, deux Cortex-A76 à 2,36 GHZ, quatre Cortex-A55 à 1,95 GHz) et une unité graphique avec 16 cœurs (Mali-G76). Une machine puissante alors. Huawei promet des performances supérieures de 10 % à celles du Snapdragon 855 dans les applications monocœur et de 9 % supérieures dans les applications multicœur.

Les deux cœurs de calcul centraux, qui supportent la charge principale pour de nombreuses applications, devraient même fonctionner 35% plus vite que la concurrence. Selon Huawei, le GPU est 6% plus rapide et 20% plus efficace. Grâce à la technologie DSLR, qui est utilisée ici pour la première fois dans l'industrie de la téléphonie mobile, le nouveau Dual-ISP permettra de réduire le bruit de l'image de 30% pour les photos et de 20% pour les vidéos.

La version 4G du Kirin 990 est également un peu plus faible en ce qui concerne la fréquence d'horloge ; les valeurs mentionnées ci-dessus sont toutes valables pour la version 5G. Les cœurs du processeur Kirin comptent 2,09 GHz au lieu de 2,36 GHz, les plus faibles fonctionnent à 1,85 GHz au lieu de 1,95 GHz. Reste à voir si cela sera également visible au quotidien et pas seulement dans les benchmarks.

Une première sur le Huawei Mate 30 (Pro)

Le premier smartphone équipé du Kirin 990 sera le Mate 30 Pro et nous n'aurons pas à attendre longtemps. Le 19 septembre, le nouveau smartphone sera présenté lors d'un événement à Munich. Ce n'est qu'alors qu'il sera possible d'évaluer ce que la nouvelle puce miracle de Huawei sera capable de faire !

IFA

Articles recommandés

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Si ça arrive dans les jours qui suivent, ce sera vraiment une bonne surprise. Souhaitons la bienvenue aux futurs Harmonieux dans Androïd-Pit.. non à la guerre des 🦴


  • Je ne pense pas que le nouveau système extra Googlesque sortira dans l'immédiat. Bien que dans l'attente curieuse je serai le premier étonné. Également curieux des résultats de cette pupuce sur notre Androïd Androïd bien aimé


    • Huawei est prévoyant, une surprise quant à la date de sortie de son nouvel OS n'est pas à écarter...


    • Vraisemblablement, Huawei sortira ses Mate 30 et Mate 30 pro sous Android AOSP, la version open source d'Android ne pouvant pas être concernée par le bannissement.
      Reste à savoir comment Huawei va compenser la privation des services Google.
      Une solution pourrait être de revenir sur la décision qu'ils avaient prise en 2018 d'interdire le déverrouillage du bootloader de leurs appareils. Car si ce dernier est possible, il deviendra envisageable d'installer une recovery alternative qui autorisera l'installation du fameux pack Gapps qui existe toujours, et qui permet depuis longtemps d'utiliser les applis Google sur des ROMs custom où elles ne sont pas préinstallées par defaut. Quant au magasin d'applications, le Play Store de Google peut être remplacé par Aptoide, qui est également bien fourni.
      Bien sûr, tout cela est un peu fastidieux et risque évidemment de rebuter des clients non avertis, mais techniquement, il n'est pas impossible de faire tourner les nouveaux smartphones Huawei sous Android avec toutes les applications Google. Perso, je me verrais bien faire ça, rien que pour faire un gros doigt d'honneur à Trump et à sa clique de dégénérés.


      • Si cela est tout à fait envisageable pour des amateurs suffisamment avertis et motivés, en revanche pour le commun des mortels, pardon pour des clients potentiels de Huawei cela paraît bien plus complexe à envisager... malheureusement !

        Mais je reste optimiste pour trouver une solution dans le différend commercial USA-Chine, trop d'enjeux commerciaux sont en jeux pour aboutir à une perte pour les deux adversaires.


      • Je crains fort que tu ne sois déçu , Louis...Pas plus tard qu'hier, Trump déclarait qu'il n'incluerait pas Huawei dans les négociations prévues en Octobre.
        lanouvelletribune.info/2019/09/huawei-le-nouveau-coup-de-massue-de-donald-trump/


      • Pas besoin de débloquer le bootloader pour installer les gapps. Mon Honor V8 a eu les gapps simplement en installation manuelle sans avoir à débloquer quoique ce soit.


      • Si ce que tu dis est vrai, je présume que les choses ont du changer depuis 2016. Ou alors il va falloir que tu expliques aux mecs de XDA qu'ils font des tutoriels pour rien....
        https://www.xda-developers.com/download-google-apps-gapps/


  • Il serait bien plus intéressant qu'il puisse fonctionner D'ABORD avec Android et les services de Google pour que chacun puisse en profiter...
    Bonjour Donald 😉

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition