Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 5 min de lecture 2 Commentaires

Google Tango peut-il s'imposer face à Facebook et Apple dans le domaine de réalité augmentée ?

La réalité augmentée intéresse plusieurs des géants du moment : Facebook s'y investit, Snapchat également, et désormais Apple les rejoint. Cette annonce semble très prometteuse mais les curieux que nous sommes nous posons une question : Google va-t-il rester en retrait ?

Il y a quelque temps, il avait été dit qu’Apple a de grandes ambitions dans le domaine de la réalité augmentée. Nous ne sommes pas là pour blâmer les inventeurs de l’iPhone, au contraire. Enfin des fonctionnalités nouvelles et révolutionnaires pour un smartphone, enfin nous laissons de côté les discussions sur la prise casque et les ports de charge.

Les applications de réalité augmentée superposent les images de l’appareil photo du smartphone avec des informations additionnelles, des objets ou diverses modifications. L'exemple le plus connu est probablement celui du filtre sur le visage, comme on peut le voir sur Snapchat. Mais ces applications peuvent aller bien plus loin, certaines sont capables d’ajouter des objets à une scène ou de reconvertir une table en champ de bataille. C'est quand-même bien plus intéressant.

AndroidPIT lenovo phab 2 pro tof camera 4479
Lenovo Phab 2 Pro : le seul smartphone compatible avec Tango jusqu'à présent. © AndroidPIT

Intéressons-nous à Prynt qui a le mérite de combiner matériel et logiciel. Il s'agit d'une petite imprimante photo portable qui fait référence au monde magique de Harry Potter. En effet, cette application pour smartphone permet d’afficher des vidéos sur une image imprimée. Avec le smartphone, il est possible de rendre une image statique animée et d'afficher bien plus de choses. L’application 1600 est très similaire : elle affiche sur un billet de un dollar une leçon d’histoire en relation avec la Maison Blanche.

Ces applications nécessitent beaucoup de travail de la part des développeurs. C’est pour cette raison que Facebook a publié sa plate-forme de réalité augmentée, cela permet aux développeurs créatifs de disposer d’outils pour les aider à réaliser leurs idées, sans avoir à réinventer la roue à chaque fois qu'ils sont confrontés à des problèmes de tracking ou de reconnaissance de l'environnement. Le plus intéressant au niveau la caméra, c' est surtout qu’elle ne nécessite aucun matériel supplémentaire pour faire un tracking précis pour la réalité augmentée. Ceci est vraiment surprenant, puisque, par exemple, Google Tango a besoin de capteurs spéciaux, sans lesquels sa technologie de RA ne fonctionnerait pas.

À cet égard, Apple nous a impressionné lors de la WWDC 2017 avec l'annonce de ARKit. Apple suit l'exemple de Facebook, puisqu’il ne nécessite aucun matériel supplémentaire, mais utilise le tracking et la reconnaissance spatiale à travers un logiciel. Et les démos sont assez impressionnantes.

wwdc ar2
Démo de la réalité augmentée d’Apple. © WWDC-Keynote, Screenshot by AndroidPIT

Le fait qu’Apple a dévoilé sa démo de réalité augmentée avec un iPad est intéressant. Pour la réalité augmentée, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir la plus haute densité de pixels, mais plutôt que le champ de vision soit aussi grand que possible. Quoi de mieux qu’un grand écran ?

Il est surprenant que Google s’accroche principalement à Tango, et que lors de la Google I/O il n’ait présenté aucune plate-forme propre de réalité augmentée sans hardware. Le Système de positionnement visuel (VPS) est, au mieux, une première étape : ceux qui veulent gagner des développeurs d'applications pour leur plate-forme de réalité augmentée doivent aller plus loin. Apple sera en mesure de le faire à partir de septembre, parce qu'alors, ARKit sera déjà sur n’importe quel nouvel iPhone ou iPad avec iOS 11. Presque du jour au lendemain, les développeurs pourront créer des applications de réalité augmentée sur un grand nombre de dispositifs. 

Il faut espérer que Google finisse par suivre le même chemin. A Mountain View, ils sont convaincus que dans quelques années, de nombreux smartphones seront équipés de capteurs Tango. Mais en dehors de la bulle de Google, presque personne ne pense de cette façon : les smartphones sont coûteux à fabriquer. Les fabricants pensent-ils investir quelques euros supplémentaires pour des caméras Time of Flight ? il est probable que même dans le segment haut de gamme, cela soit quelque chose de rare. Néanmoins, Asus va oser l’essayer, avec Zenfone AR, qui sortira sur le marché cet été. Cela sera, en quelque sorte, un test pour voir si cela va fonctionner à long terme, parce que si Asus ne reproduit pas les erreurs du Lenovo Phab 2 Pro, Tango pourrait avoir un bel avenir en tant que plateforme matérielle et logicielle.

Étant donné que Google Tango a besoin de matériel spécifique, il devrait offrir des performances aussi ou plus précises que ARKit et compagnie. Dans le cas contraire, il sera difficile pour Tango d'attirer les acheteurs de smartphones. Les possibilités de Tango résident plutôt dans la qualité de l'expérience de réalité augmentée, et non sur le nombre d'applications disponibles ou d'impressionnantes démonstrations : Tango est actuellement une plate-forme de réalité augmentée qui a déjà démontré sa fiabilité. À cet égard, Facebook et Apple doivent combler leur retard.

Quelles applications de réalité augmentée avez-vous essayé ? Pensez-vous qu'elles ont du futur ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Vous êtes sérieux dans votre article là ? Avez vous au moins essayé un appareil disposant de Tango ? Ce n'est pas DU TOUT la même chose que ce qu'on peut avoir avec les applications Facebook ou Snapchat et Pokémon Go par exemple.

    Ces dernières applications se contentent d'afficher un objet virtuel dans le réel en utilisant la caméra pour avoir un fond réel. On a beau se déplacer, on ne verra que la face de l'objet, seul le fond réel changera vu qu'il est filmé.

    Tango est une technologie bien plus poussée. C'est de la réalité virtuelle ET augmentée. Le téléphone analyse son environnement, son espace et affiche le virtuel dans le réel d'après les données qu'il a scanné avec ses différentes caméra. On se déplace dans le monde virtuel avec Tango. Admettons qu'on affiche un chat virtuel avec Tango, on peut en faire le tour complet, le voir devant, derrière sur les côté en se déplaçant. On peut aussi prendre des mesures avec assez précise...

    On peut faire ça avec la réalité augmentée de Facebook ? Non.


  • Oui et il sera le meilleur comme toujours , car en Google je n'ai aucun doute.

Articles recommandés