Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 1 commentaire

Avec Yeti, Google part à la conquête d'un nouveau secteur : le jeu vidéo

Google travaille sur de très nombreux projets, allant de la fabrication de smartphones à la survie de l'humanité. Il manquait pourtant un domaine d'activités à son portfolio : le jeu vidéo. Selon un rapport, il semble qu'il a décidé de remédier à cette situation et propose son alternative. 

Les domaines d'activités de Google sont non seulement nombreux mais aussi très variés. S'il est surtout connu comme un géant de la high-tech grâce à ses services web, il travaille également sur de très nombreux projets dédiés à la médecine ou même à des idées totalement futuristes. Parmi les rares secteurs passés entre les mailles de son filet, nous trouvons l'industrie du jeu vidéo.

Google aurait l'intention de rattraper son retard, si l'on en croit un rapport de The Information. Son entrée dans le "gaming", comme disent les jeunes, se ferait à deux niveaux : d'une part il proposerait sa propre console afin de rivaliser avec les cadors du marché, tels que Sony et sa PlayStation ou Microsoft et sa Xbox. Mais il va travailler sur quelque chose d'encore plus intéressant.

AndroidPIT Razer Phone Gaming hero 6798
Sur Android, le smartphone spécialisé dans le jeu vidéo est le Razer Phone. © AndroidPIT

Il travaillerait sur une plateforme de jeux en streaming. Selon le rapport, elle porterait même déjà un nom : Google Yeti. Ce nom est-il un hommage au jeu sur navigateur qui faisait fureur dans les années 2000 ? Difficile à dire, mais ce qui est certain par contre c'est qu'avec un tel service Google serait en mesure d'intéresser les foules. D'une part, cela lui permet de rivaliser avec les services concurrents (tels que PlayStation Now), mais aussi il peut utiliser la technologie et les accessoires Google. Comme le dit le rapport, elle fonctionnerait avec Chromecast, ce qui serait clairement un avantage. De plus, avec sa ribambelle de services et produits (notamment son casque et sa plateforme de réalité virtuelle), nous pouvons nous attendre à voir de belles choses.

Est-ce que cela suffira à faire de l'ombre aux géants du jeu vidéo qui se disputent déjà les parts de marché ? Google a déjà essayé de s'imposer sur des marchés difficiles, comme par exemple sur celui des réseaux sociaux pour concurrencer Facebook avec Google+, ou encore sur les messageries instantanées pour concurrencer Messenger et WhatsApp (toutes deux de Facebook). Le résultat n'a pas été probant. 

Pensez-vous que c'est une décision sage de s'intéresser au marché de jeu vidéo ?

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Les barrières à l'entrée sont hautes, la différenciation ou l'intégration de tous les "jeux" compétitifs Android, et des concurrents de taille massive bien installés.
    Si Google reprend la même approche que pour Allo ou Duo on sait déjà comment ça va finir...

Articles recommandés