Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 3 partages Pas de commentaire

Google Babble ou pourquoi Google veut racheter WhatsApp

 

Décidemment les géants du Net ne sont jamais assez gros : tant qu'ils peuvent absorber des plus petites entreprises florissantes, ils le feront. Après Facebook avalant tout cru Instagram, voilà que c'est Google qui s'intéresse de très près au populaire service de messagerie : WhatsApp. Une étape logique dans leur stratégie.

whatsappss
© AndroidPIT

En vous dévoilant les principaux contours du launcher de Facebook, Facebook Home, nous vous expliquions que parmi les grandes fonctionnalités de ce dernier se trouvait une messagerie générale, regroupant messages Facebook, SMS voire mails. Baptisé Chat Heads, il entrait en parfaite concurrence avec le futur service de Google : Google Babble.

Google Babble

googlebabble
Des photos fuitées du futur service de messagerie unifié ? / © Phandroid

Ce service fantôme n'est encore monté que de suppositions, mais la réalisation de ce concept semble très probable. Incluse dans le futur Key Lime Pie Android 5.0, Google Babble proposerait une messagerie unifiée, réunissant notamment GTalk, Voice, Hangout etc. Et dans ce cadre,  le rachat de Whatsapp serait donc parfaitement logique.

Whatsapp : une carte joker pour Google Babble

WhatsApp est l'application de messagerie la plus populaire sur toutes les plateformes, iOS, Blackberry, Windows ou Android. Posséder WhatsApp dans son service de messagerie unifié, c'est s'assurer du soutien de millions d'utilisateurs. Selon Digitrends, Google aurait lancé les négociations pour le rachat de l'application il y a environ un mois. Négociations difficiles puisque le prix de vente proposé par les propriétaires de WhatsApp s'éleverait pour le moment à 1 milliard de dollars.

Le seul problème ici, une fois de plus c'est la tentation monopolistique. Si tous les services ultra-populaires sont regroupés dans les mains des seuls géants Microsoft, Google ou Facebook où est la liberté de choix ? Tata Parano va bientôt reprendre la plume...

3 partages

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris