Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 4 Commentaires

Google veut plus que jamais que votre voiture soit sous Android

A l'occasion de la Google I/O, la firme de Mountain View a expliqué plus en détails l'avenir d'Android au sein des voitures. Plus que jamais, le monde de l'automobile et le monde high-tech s'associent pour transformer le monde auto. Android Auto s'apprête ainsi à prendre un nouvel envol et Google compte bien mettre son intelligence artificielle et le système de Machine Learning au coeur des voitures.

Après avoir conquis le marché des smartphones, Google s'attaque aujourd'hui au monde de l'automobile. Les entreprises de la Silicon Valley multiplient les initiatives en la matière (Apple, Tesla, Uber...) et Google se doit donc d'être innovant pour survivre. Google n'est pas un débutant pour autant. Il y a quelques années (lors de la Google I/O 2014 pour être exact), le géant du web avait lancé Android Auto, une interface multimédia spécialement pensée pour la voiture. Mais désormais, Google veut aller plus loin et a décidé d'intégrer directement son système d'exploitation mobile au sein même des véhicules.

Android intégré directement au sein des voitures

A l'heure actuelle, Android Auto est une application qui active l'expérience d'Android dans la voiture lorsque vous connectez votre smartphone à votre voiture (sans fil ou via un câble). Il est donc nécessaire d'utiliser votre smartphone pour utiliser Android Auto. Autrement dit, ce n'est pas un système indépendant, les données viennent obligatoirement de votre smartphone, le système de la voiture se contente donc de « lire » les informations que votre téléphone lui envoie. Il est possible par exemple d’écouter sa musique via Spotify, lancer le GPS ou répondre à des SMS par la voix. Plus de 300 voitures sont compatibles avec Android Auto.

Ce n'est plus vraiment Android Auto mais davantage Android dans la voiture

Mais très prochainement, Android Auto va évoluer. La dernière annonce de Google lors de la Google I/O fait en effet d'Android un OS à part entier dans certains véhicules. Ce n'est plus vraiment Android Auto mais davantage Android dans la voiture. Les principaux écrans de la voiture afficheront alors les informations envoyées par l'ordinateur au sein de la voiture qui tourne sous Android. L'avantage c'est que le smartphone n'est plus requis.

Ainsi, Android Auto sera donc capable de gérer les différents écrans du tableau de bord mais aussi l'habitacle de la voiture (climatisation, ouverture des portes et des fenêtres, position des sièges...). Rassurez-vous, toutefois, Android Auto ne pourra pas gérer les systèmes de pilotage embarqués et les aides traditionnelles à la conduite. Ces derniers resteront gérés par des systèmes natifs des constructeurs automobiles. 

androidpit android auto audi
Les constructeurs pourront personnaliser l'interface d'Android Auto. © Audi

Histoire de rassurer les utilisateurs, Android Auto acceptera aussi tout type de smartphone, iPhone comme Android. CarPlay pourra également fonctionner sans aucun problème. Par ailleurs, il sera vraisemblablement impossible pour un utilisateur de reconnaître que son véhicule tourne sous Android Auto car Google laissera aux constructeurs la possibilité de personnaliser l’interface et les contrôles.

Google Assistant joue un rôle fondamental

Bien entendu, cette nouvelle version d'Android Auto est l'occasion parfaite pour Google de placer Google Assistant encore une fois. L'assistant intelligent du moteur de recherche jouera en effet un rôle clé. Google veut faciliter au maximum les interactions entre le conducteur et la voiture et éviter tout type d'accident. C'est pourquoi l'usage de la parole reste le moyen le plus facile pour rester concentrés sur la route. Google Assistant apparaît comme la solution la plus intelligente pour ne pas être distrait.

Les conducteurs pourront alors utiliser les commandes vocales lorsqu'ils souhaiteront être informés de la météo, demander leur itinéraire ou connaître les avis sur les restaurants dans les alentours. Le conducteur pourra également utiliser sa voix pour contrôler d'autres objets. Il sera ainsi possible d'éteindre ses lumières Philips Hue à distance ou de gérer le chauffage de votre logement avec votre thermostat Nest.

androidpit android auto interface
Google Assistant aura une place prépondérante dans Android Auto. © Audi

Quid des mises à jour et des applications ?

Lorsqu'on évoque Android, on ne peut éviter l'épineux problème des mises à jour. Or, Google, tout comme les constructeurs partenaires d'Android Auto, souhaitent offrir aux utilisateurs la dernière version du système. C'est pourquoi ils se sont ainsi engagés à offrir un support sur le long terme avec au minimum des mises à jour de sécurité qui pourront se faire via OTA (Over-The-Air). Cependant, aucun détail n'a été fourni sur la manière dont Google voulait procéder. Idem pour les applications qui seront proposées.

Certes, les applications déjà développées pour Android Auto pourront être facilement intégrées à ces versions d'Android adaptées aux voitures mais il n'existe pour le moment aucun Google Play Store permettant aux utilisateurs d'installer les applis de leur choix. En attendant, ce seront donc les constructeurs qui pourront décider quelles applications fournir à leurs clients.

Audi et Volvo : les premiers à tourner sous Android

Pour le moment, seuls Audi et Volvo ont officialisé leur partenariat avec Google. Les Volvo XC60, Volvo V90 et Audi Q8 Sport bénéficieront ainsi de toutes les nouveautés mais il faudra se montrer patient. Volvo ne devrait pas proposer ce nouveau système d'infotainment avant deux ans et Audi ne devrait pas lancer son Q8 Sport avant 2018. Google a donc encore un peu de temps pour peaufiner l'expérience utilisateur et attirer d'autres constructeurs pour que réellement son rêve de voir les voitures tournant sous Android Auto devienne une réalité.

Seriez-vous capable de changer votre voiture pour une voiture Android Auto ?

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Personnellement j'utilise déjà Android auto et j'en suis très content, mais malheureusement sur mon téléphone, parce que Mazda n'a toujours rien fait en ce sens.
    La reconnaissance vocale (et en multilingue) est essentiel pour moi et c'est vraiment au top, avec l'arrivée de l'assistant ce sera complètement une tuerie. Pour ce qui est des applications disponibles, moi ça me va très bien et nul doute qu'il y en aura encore plus. J'utilise déjà l'application de Google pour la musique avec un abonnement de 9,99 € pour un ilimité de n'importe quel titre, et pour la radio j'utilise TuneIn car j'écoute les radios étrangères.
    Pour ce qui est de la carte, certes Waze c'est rigolo, et ce qui est bien c'est qu'on peut signaler des problèmes et en être informé mais je préfère quand même Google Maps pour tout le reste, donc Waze ne me manque pas trop, mais disons que l'idéal serait un mix des deux.
    Donc en résumé bien que ma voiture ait un grand écran et des commandes je ne peux malheureusement plus les utiliser car ce n'est vraiment pas au niveau pour le reste, et l'écart déjà considérable va encore se creuser avec l'arrivée de l'assistant, donc le choix est vite fait, ma prochaine voiture sera android auto ou ne sera pas.


  • Encore une fois j'ai peine à comprendre leurs annonces ! ils ont bâti Android auto et carplay sur qnx de BlackBerry afin que se soit intercompatible !
    pourquoi faire machine arrière, changer encore d'os ( vu que certains était sur du Windows) et perdre une intercompatibilité entre Apple et Android !?!?
    c'est pas logique.


  • L'os évolue bien, ça ne fait aucun doute que Google mesure l'enjeu et sera surement généreux pour imposer son assistant auto.
    Mais l'utilisateur acceptera -t-il de multiplier l'investissement ? La clé du succès serait pour moi la convergence.
    Audi ne se trompe que rarement aussi... à voir ces prochaines années.


  •   41
    Compte désactivé 23 mai 2017 Lien du commentaire

    Sur le terrain Android auto est bien loin de CarPlay . Quand ça fonctionne c'est pas bien riche en application . Certains réclament " Waze" à la place de "Maps" , moi aussi ; certains réclament " Deezer " à la plae de "Spotify " , moi aussi . En bref je trouve l'utilité limité et préfère avoir le tout sur mon smartphone . Pourtant ça se paye tout ça . Android auto noté 3,8 sur le store signifie bien que c'est pas au top .

Articles recommandés