Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture Pas de commentaire

Google utilise l'IA pour bloquer plus de spam

Dans son éternelle lutte contre le courrier indésirable, plus communément appelée spam, Google a décidé d'utiliser l'intelligence artificielle pour obtenir de meilleurs résultats. Le géant américain a commencé à utiliser la plate-forme d'apprentissage automatique TensorFlow comme outil pour optimiser l'identification et le blocage de tels messages.

Google a commencé à utiliser la plate-forme d'apprentissage automatique TensorFlow comme outil pour améliorer la reconnaissance et le blocage du spam dans son service Gmail. Avec les nouveaux filtres en place depuis le mois dernier, l'entreprise prétend bloquer 100 millions de spams supplémentaires par jour.

Avec plus d'un milliard d'utilisateurs, ce chiffre semble plutôt faible. Toutefois, Google se vante souvent de bloquer 99,9 pour cent de tous les spams entrants, ce qui pourrait rapprocher les résultats de la perfection. "100 millions supplémentaires sur l'échelle à laquelle nous opérons, ce n'est pas facile à obtenir", a déclaré Neil Kumaran, un dirigeant de Google.

AndroidPIT gmail app icon2
Avec TensorFlow et l'apprentissage automatique, votre boîte de réception sera plus propre que jamais. © AndroidPIT

Gmail utilise une combinaison d'intelligence artificielle et de filtres basés sur des règles depuis des années. Cependant, alors que les filtres basés sur des règles peuvent bloquer les spams les plus évidents, l'apprentissage automatique cible les nouveaux modèles pour lesquels un e-mail ne devrait pas être ouvert. Les algorithmes ainsi formés analysent un grand nombre de facteurs, du format de l'email en question, au jour et à l'heure de son envoi. Selon M. Kumaran, TensorFlow facilite l'analyse de cette vaste quantité de données, tandis que sa nature open-source permet d'intégrer plus rapidement les recherches menées par la communauté.

TensorFlow a été lancé par Google en 2015, et est devenu une élément très importante dans le secteur de l'IA. La plate-forme permet aux développeurs de créer leurs propres outils d'intelligence artificielle pour un large éventail de tâches. 

Google assure que l'intégration de TensorFlow dans Gmail permettra une meilleure personnalisation des filtres anti-spam. Selon M. Kumaran, le processus aurait duré des années, en observant les signes qui attirent l'attention des utilisateurs lorsqu'ils identifient le spam, mais c'est avec la mise en œuvre de l'apprentissage automatique que "ces signes conduiront à de meilleurs résultats".

Source : The Verge

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition