Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 9 min de lecture 4 Commentaires

Comment Google est en train de perdre la bataille de la réalité augmentée face à Apple

Google a enfin lancé enfin un deuxième smartphone doté de la technologie Tango sur le marché : le ZenFone AR. Lors de mon test, les applications étaient amusantes, mais montraient toutefois des restrictions. De plus, son meilleur ennemi Apple est maintenant présent et a inversé en un éclair les tendances. Quel est donc l'avenir de Tango ? ARKit est-il vraiment si impressionnant ? Nous nous sommes lancés dans la découverte du ZenFone AR.

Mais c'est quoi Tango en fait ?

Tango est une plate-forme de Google pour les applications de réalité augmentée. Il s'agit donc essentiellement de placer des objets digitaux dans le monde réel. Ces objets sont visibles ensuite sur l'écran du smartphone. L'avantage, c'est que ces éléments suivent naturellement le mouvement et sont parfaitement intégrés dans l'environnement.

AndroidPIT zenfone ar 0656
La réalité augmentée ne peut être vue que par le biais du smartphone. © AndroidPIT

Certains scénarios sont encore des rêves mais pourraient être bientôt réels. Ainsi, grâce à une application, le serveur pourrait vous présenter les plats de la carte en animation 3D dans un restaurant. Les achats digitaux seraient eux-aussi envisageables. Amazon prévoit en effet d'ouvrir des magasins AR.

Avec ce nouveau smartphone, Tango fait une seconde apparition en tant que smartphone grand public. Le ZenFone AR montre ce qu'il y a sur la plate-forme. Nous avons pris quelques applications et jeux uniquement disponibles pour les téléphones Tango.

BMW i Visualiser : une BMW dans votre salon

Pendant une courte période, BMW a développé une application Tango qui plaçait une BMW dans votre salon ou dans l'endroit de votre choix. Le premier cas d'utilisation n'est pas évident au début, mais rapidement on comprend pourquoi les applications de réalité augmentée sont si intéressantes. Car, sur l'écran du smartphone, une BMW se trouvait soudainement devant moi. Une i3 ou une i8. Stefan Biermann, responsable des innovations, nous a parlé des dessous de l'application BMW. Son service travaille sur cette application depuis environ un an.

AndroidPIT zenfone ar 0687
Une BMW dans les bureaux d'AndroidPIT. © AndroidPIT

Quel est le but de cette application ? Stefan Biermann nous a expliqué qu'il avait montré un prototype de l'application lors d'une réunion des responsables des ventes. Toutes les personnes présentes avaient immédiatement compris la valeur d'une telle présentation. Grâce au i Visualiser, un vendeur peut enfin montrer immédiatement à ses clients les différentes combinaisons de couleurs pour la voiture. Et cette dernière n'a pas uniquement besoin d'être en magasin. Grâce au ZenFone AR, elle parait beaucoup plus chic.

bmw visualiser
Comment placer une BWM sur le quai d'une gare RER ? © Screenshot: ANDROIDPIT

La réalité virtuelle n'est-elle pas la meilleure solution ? Grâce au suivi intelligent, vous pouvez placer une voiture dans vos endroits favoris. Stefan Biermann nous rassure : les clients se sentiraient tout de suite mal à l'aise d'essayer des lunettes de réalité virtuelle en magasin. Avec l'application de réalité augmentée, cela est totalement différent. Ici, le smartphone sert de fenêtre au monde imaginaire et l'utilisateur (dans ce cas, de préférence, l'acheteur), a toujours le contrôle et le sentiment de posséder son environnement. Si BMW avait investi dans la réalité virtuelle et comme le Vive, le fabricant aurait du proposer des salles fermées uniquement pour cette application. C'est pour cela que l'application de réalité augmentée est beaucoup plus modeste et facile à mettre en place. Elle ne nécessite qu'une surface de quelques mètres carrés.



Toutefois, les coûts pour ces modèles 3D sont colossaux. Bien que BMW possède les données, celles-ci doivent être converties et implantées dans l'application de réalité augmentée. Actuellement, cela demande beaucoup de travail manuel car le développement de la réalité augmentée n'en est qu'à un stade peu avancé. La taille des modèles en trois dimensions est également un problème. Si BMW souhaite apporter la gamme entière de voitures dans le Visualiser, cela impliquerait rapidement beaucoup plus de giga octets.

Le musée américain d'histoire naturelle ressuscite les dinosaures

Comment utiliser la réalité augmentée à des fins éducatives ? Le musée américain d'Histoire naturelle y a déjà réfléchi. Grâce à l'application, on peut intégrer des dinosaures dans l'espace. Malheureusement, les modèles en trois dimensions sont assez basiques. Les dinosaures sont en revanche un peu animés et se déplacent quelque peu. Il est dommage que les développeurs n'aient pas réussi à produire une courte piste audio, avec des informations sur ces animaux préhistoriques, sans parler d'une entière démonstration.

amnh 1
N'ayez pas peur, les dinosaures ne veulent que jouer. © Screenshot: ANDROIDPIT

Tango Trails : au milieu d'une jungle de sucettes

Les jeux doivent-ils toujours avoir une histoire ou même un sens ? Certainement pas. Candy Trails fait partie de ces jeux. Cela commence par un premier scan du lieu. Candy Trails capture la surface de l'espace de jeu. Ensuite, je commence à jouer et me dirige vers une sucette. Ok. Je cherche la sucette géante, je vais vers elle et tape sur l'écran. Je vais ensuite vers la prochaine sucette. Ok très bien. Le jeu semble assez ennuyant. Avec la troisième sucette, je comprends enfin le but du jeu : je peux maintenant courir mais il faut éviter les obstacles qui apparaissent soudainement sous forme de bonbons. L'objectif est de ramasser le plus possible de sucettes. Candy Trails n'est certainement pas plus qu'un jeu pour passer le temps mais c'est une démonstration intéressante des nouveaux concepts de jeux possibles avec la réalité augmentée.

tango trails
Le labyrinthe en sucre de Tango Trails. © Screenshot: ANDROIDPIT

Domino World : l'effet Domino

Construire de longues lignes de dominos nécessite non seulement de la patience mais c'est également énervant : chaque pièce demande une entière concentration car si une pièce tombe tout votre travail est gâché. Avec un jeu en réalité augmentée, cela ne se passe, bien entendu, pas ainsi. Avec le jeu de Dominos, vous pouvez construire une ligne de dominos au sol, utiliser des pièces de différentes couleurs, intégrer dans la rangée des obstacles ou différentes actions. Il n'existe malheureusement pas de possibilités de construire de vrais obstacles dans la ligne.

domino world
Les dominos tombent, mais uniquement dans le monde virtuel. © Screenshot: ANDROIDPIT

Une concurrence désormais plus impressionnante

Il existe de nombreuses applications aussi impressionnantes que les applications Tango. La concurrence ne dort pas sur ses lauriers. Il y a deux ou trois ans, il était clair que les applications de réalité augmentée avaient besoin d'un matériel à la Tango. Facebook et surtout Apple ont désormais prouvé le contraire. Par exemple, ARKit, récemment lancé par Apple, peut évaluer l'image de la caméra du smartphone presque sans capteurs physiques. A la keynote de la WWDC, Apple a montré un résultat impressionnant sur un iPad normal.

Et les jours suivants ont révélé qu'ARKit a offert ce qu'il avait promis. Beaucoup de démonstrations montrent une impressionnante précision. Et avec iOS 11, tous les iPhone à partir de la génération 6s, les iPad Pro ainsi que le dernier iPad (cinquième génération) possèdent toutes les capacités complètes pour ARKit.

Cependant, Google a récemment fait avancer la plate-forme Tango. Celle-ci peut paraître technique mais possède encore un inconvénient : les smartphones sont à prix serrés. Chaque composant est en option. La moitié des smartphones Android seront-ils composés de capteurs Tango dans deux ans, comme beaucoup en rêvent ? J'en doute, compte tenu des marges étroites des smartphone Android.

Lors de mes tests, il s'est avéré que Tango a fait du bon, mais également du mauvais travail. Oui, Tango est précis mais il ne réussit pas à placer les objets en trois dimensions dans l'environnement. Pour toutes les applications que j'ai testées, le niveau de la réalité augmentée reste une superposition par dessus l'image de la caméra. Ainsi, là où le contenu de réalité augmentée devrait être recouvert, la réalité augmentée couvre le réel.

Cela ne devrait pas être totalement pertinent. Car, celui qui souhaite accrocher de petites images en réalité augmentée sur son mur ne doit pas se prendre la tête à se poser toutes ces questions. Mais le problème est bien là : les autres plate-formes de réalité augmentée parviennent à réparer cela sans capteurs supplémentaires. Par exemple, prenez l'application 1600 qui invente une leçon d'd'histoire pour un billet d'un dollar. Le tout, sans un seul capteur.

Google Tango : la plate-forme a un problème

La réalité augmentée est en général un terrain très passionnant. Tout n'est pas encore parfait. Il y a, avant tout, un besoin pour de nouveaux concepts d'utilisation, car la plupart des applications les plus complexes ne sont actuellement pas agréables à utiliser.

Google Tango, en particulier, démarre sur une mauvaise note : les démonstrations Facebook au F8 étaient déjà très proches des technologies Tango, et les apparences laissent penser qu'ARKit d'Apple a encore plus d'avance. Le problème : Apple a rendu possible la réalité augmentée dans le logiciel. Google au contraire, possède seulement une solution hardware. Mais le hardware ne peut pas être mis à jour.

AndroidPIT zenfone ar 0755
Google Tango vs. ARKit : le problème de Tango concerne les caméras dont il a besoin.© AndroidPIT

Des heures sombres arrivent pour les applications de réalité augmentée pour Android. ARKit va bientôt avoir une base d'applis importante, ce qui est décisif pour les développeurs d'applications. Tango est uniquement disponible pour un nombre restreint d'utilisateurs. Rien qu'avec la diffusion, Tango va voir le sol se dérober sous ses pieds – réellement. Tango devrait apporter une valeur ajoutée significative pour pouvoir survivre à une solution logicielle.

Quelque soit la façon dont Google développe sa plate-forme Tango, il est actuellement à la traîne. Si Android veut rester dans le domaine de la réalité augmentée, Google doit développer une alternative à ARKit. Je parie que la direction de Google s'est déjà appliquée à travailler là-dessus.

AndroidPIT lenovo phab 2 pro tof camera 4479
Tango n'est pas à son avantage face à ARKit. © AndroidPIT

Le logiciel est le seul espoir pour Tango

Après tout, ARKit et Tango utilisent actuellement les mêmes capteurs : ARKit connaît l'emplacement des smartphones dans une pièce grâce aux capteurs de position et d'accélération. Tango utilise le même procédé. Google doit alors trouver un moyen de proposer la perception de la profondeur uniquement avec la caméra du smartphone. Un développeur nous a expliqué que la plupart des applications Tango mesurent en une fois une pièce grâce à la caméra temps de vol, en se contentant toutefois des capteurs présents dans le smartphone. Il a ajouté : les applications Tango fonctionnent en grande partie avec un mode similaire à celui qu'utilise ARKit.

Si Google maîtrise la transformation de Tango en une solution logicielle, alors Google peut croire au succès. Mais en attendant cela, Apple devrait dominer le marché.

C'est d'ailleurs une mauvaise nouvelle pour l'entière plate-forme Android : dans les années à venir, les applications de réalité augmentée compteront parmi les points forts des nouvelles annonces. Les utilisateurs Android d'aujourd'hui n'en profiteront que très rarement. Google est donc dans une position délicate.

Avez-vous déjà vu des démonstrations de réalité augmentée ? Qu'en pensez-vous ? 

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Encore une opinion qui comme son nom l 'indique n'est pas de l information. On mesurera en parts de marché. Apple a fait des annonces...comme toujours, alors qu ils n ont rien inventé depuis des lustres. Ah si, le prix des Apple Watch... la réalité des prix augmentée


    • Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage. On voit bien le rapprochement...

      Et bien là, tu nous fait carrément du détournement d'information, faute de pouvoir montrer que l'auteur de l'article a tort !
      Et je précise ce que je ne devrais pas à avoir à préciser, je ne suis pas un supporter d'Apple, ni un détracteur d'ailleurs.

      Par contre, je crois qu'une bonne émulation entre plusieurs systèmes concurrents, plus de deux c'est encore mieux, nous favorisent, nous les utilisateurs, car chaque intervenant se doit de montrer en quoi ses choix sont les plus judicieux pour ses clients.


  • C'est là que l'on s'aperçoit que défendre une plateforme coûte que coûte sans tenir compte de ce qu'est capable "l'adversaire" atteint ses limites.

    Google, donc Android, s'inspirera d'Apple pour rattraper son retard, la belle affaire et ce ne sera pas la première fois.
    Les plus anti-Apple s'en remettront et oublieront une fois de plus (comme les plus anti-Android ont oublié les avantages d'Android), la suffisance humaine a toujours fonctionné ainsi, cela ne fera qu'une fois de plus...

    Et puis c'est bien connu, pour l'homme la faculté d'oublier permet AUSSI d'avancer, vous rajouterez l'émoji qui convient !

    Google a perdu une bataille, certes, mais la guerre n'est pas finie, loin de là...


  • Je me demande quand même comment Apple arrive au même résultat (si ce n'est mieux à priori) en passant par le logiciel, là ou Tango utilise une tetrachiée de capteur.

Articles recommandés