Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 9 partages 31 Commentaires

Family Link : Google va aussi contrôler vos enfants

Google est devenu célèbre grâce à son moteur de recherche, s'est imposé grâce à plusieurs services et applications qui sont aujourd'hui considérées comme des références par beaucoup d'utilisateurs. Devenu l'un des plus gros géants du monde en matière de technologie, Google travaille sur de très nombreux projets qui vont un peu dans toutes les directions. Sa toute dernière nouveauté : un service de contrôle parental qui vit dans l'air du temps.

Du moteur de recherche aux (trop nombreux) services de communication, en passant par la lutte contre la mort et bon nombre d'autres centres d'intérêt, Google oeuvre sur un éventail de technologies remarquables. Je vais vous décevoir car nous ne parlerons pas de technologie digne d'un film de science fiction mais d'un système de contrôle parental assez original : Family Link.

Family Link : une application de contrôle parental

Sous le nom de Family Link, cette application Android (et uniquement Android, semble-t-il) ne vise pas uniquement à contrôler ce que l'utilisateur fait sur son appareil Android, il permet de garder un oeil sur l'ensemble des appareils familiaux dans la mesure où l'application est installée dessus. Concrètement, les parents peuvent voir ce que fait leur rejeton sur son smartphone ou sa tablette : quelle application utilise-t-il ? Combien de temps passe-t-il dessus ? Quelle application a-t-il le droit d'installer ? 

Google propose d'autres services intéressants, notamment l'analyse de statistiques à la semaine ou au mois, ou encore des fonctions moins orientées "surveillance" et plus "responsabilité parentale", comme par exemple éteindre la tablette à des heures bien précises (par exemple à 18h lorsque c'est l'heure d'aller faire les devoirs, ou à 21/22h afin de ne pas rater le marchand de sable).

AndroidPIT tablets for kids 1
Les enfants utilisent des téléphones, eux aussi. © ANDROIDPIT

Pourquoi faire une application de contrôle parental ?

Sans partir dans trop de détails, disons simplement qu'aujourd'hui la technologie est accessible à tous, ou plus exactement à tous ceux qui ont les moyens de se la procurer. Il est donc courant de voir des enfants utiliser des smartphones et/ou des tablettes, et la vie virtuelle étant une véritable jungle pour les non initiés (mauvaises rencontres en ligne, surprises avec les factures, etc) il vaut parfois mieux garder un oeil sur ce que font nos chérubins. A moins d'être en permanence sur leur dos, il vaut mieux utiliser un système de contrôle parental afin de s'assurer que tout se passe bien.

Opinion by Benoit Pepicq
Même en faisant confiance aux enfants, il vaut mieux utiliser un système de contrôle parental
Qu'en pensez-vous ?
50
50
62 votants

Il en existe déjà beaucoup sur le marché (cf notre article sur les meilleures applications de contrôle parental) et, pourtant, Google a décidé de faire la sienne. Il est bien possible qu'il place ce nouveau système par défaut sur Android, mettant au passage une claque aux concurrents, mais ce système de gestion multi-plateformes semble avoir du potentiel. De plus, l'application étant encore une petite nouvelle sur le marché, elle va probablement être soumise à beaucoup d'améliorations.

Actuellement, l'accès à l'application est limité : il faut non seulement habiter aux Etats-Unis mais aussi obtenir une invitation pour pouvoir l'utiliser. 

Pensez-vous qu'un système de contrôle parental est nécessaire ou faites-vous confiance à vos enfants ?

9 partages

31 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • je trouve que c'est une bonne idée. Internet c'est une vrai jungle et très dangereux pour les enfants.


    • Rideau depuis 6 mois Lien du commentaire

      La rue il y a des voitures ils ne doivent pas aller à l'école sans cortège tout le long. Les prises électriques ils peuvent s'électrocuter ils ne doivent pas avoir de lampe sur leur table de nuit. Un sèche-cheveux aussi c'est dangereux parce qu'il peut y avoir contact entre l'eau et l'électricité. Prendre une douche c'est dangereux ils peuvent glisser et se tuer. Les dangers sont partout, c'est pas pour ça qu'il faut vivre enfermé et ne prendre aucun risque.
      Et le danger il existe autant pour les enfants que pour les vieux.


  • Yzotop depuis 6 mois Lien du commentaire

    C'est surtout analyser, profiler, cibler et surtout bien vendre.


  • Google depuis 6 mois Lien du commentaire

    Le contrôle parental ne dois pas se faire au détriment de la vigilance des parents. Mais il fait bien avouer que cela est fort utile. Internet est très dangereux pour les enfants quand aucun filtre n'est arrivé. Aujourd'hui, même des mots clés des plus banals vous conduisent très simplement vers des contenus nous. appropriés. Et les parents ne peuvent en permanence faire de la pédagogie sur les sites sur lesquels naviguent leurs enfants.

    Donc oui aux 2. Pour ce qui est des données récoltées, quand je vois que certains parents publient des photos de leurs bébé sur FB, je me dis qu'on a passé un cap et que ça n'a plus trop d'importance.


  • L'univers des smartphones et tablettes n'est pas sans risque,il peuvent facilement poser des questions sur Google et se retrouve sur quelques choses d'autres (genre comment l'on fait les bébés).et puis se la peut être dangereux pour la sante d'utiliser trop se genre d'appareil


    • Rideau depuis 6 mois Lien du commentaire

      Ben quoi c'est de la biologie… s'ils ne peuvent pas s'instruire…


      • Ta provocation est au minimum inefficace si elle n'est pas dangereuse.
        Tout le Monde (oui avec un grand M) n'a pas eu la même éducation.
        Et même si, ici en France, certaines orientations sexuelles étaient considérées comme délictuelles et punies comme telles il y a "seulement" 40 ans, elles sont aujourd'hui reconnues, souvent chez les "dealers" d'opinions bien-pensants ( comme Télérama, Libération ou France-Inter) comme une particularité respectable.


      • Google depuis 6 mois Lien du commentaire

        @Louis je pense que Rideau cherchait ici surtout à faire de l'ironie ici 😊.


      • Rideau depuis 6 mois Lien du commentaire

        Pasdutout


      • @ Google

        Je suis d'accord et comme souvent, mais sans en mesurer les conséquences.
        L'ironie, je l'approuve à 100 % quand on sait exactement à qui l'on s'adresse, sinon... beaucoup moins.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        @Rideau

        Pour moi un contrôle parental c'est avant 10 ans. Ok !
        Sérieusement, je ne crois pas qu'ils ont besoin d'être sur informé sur ce genre de chose à cet âge, sans éviter les questions bien sûr s'il y en a, hein tu comprends la nuance ?
        Il ne faut pas surtout pas prendre les devants à cet âge mais répondre, seulement répondre de façon appropriée aux questions s'il y a question, hein,tu comprends toujours la nuance ?.
        Sinon l'enfant est choqué, oui je pèse mes mots.
        Il est choqué d'avoir été témoin de quelque-chose qu'il ne comprend pas et qu'il n'imaginait pas possible.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        @ Google
        Tu penses c'est bien, être sûr c'est mieux.
        Moi aussi je pense que je suis un oiseau et que je peux voler.
        Tu crois qu'il faut que j'essaie ?
        Où il vaut mieux d'être sûr avant ?
        J'hésite c'est pas comme si les conséquences sont irréparable, hein?


    • oui, enfin avant on disait ça pour les jeux. ça favorise l'epilepsie chez nos jeunes.
      Mais la, on parle de sante mentale. Google serait-il devenu notre bible?


      • Parfaitement, un réseau de croyances est une religion... qui s'ignore ou pas. Difficile de l'attaquer, la raison ne l'atteint pas.

        Edit : je voulais écrire "un système de pensée..."


  • bof ça existe déjà sous une autre forme.
    Google a cette activité de tracking de vos applis, de votre navigation chrome, et l'enregistre dans votre compte google associé à votre téléphone.
    Il enregistre aussi ce que vous faite avec chrome depuis votre PC (applis chrome de bureau et navigation)
    Il suffit donc donc d'ouvrir une fenêtre sur chaque compte google à gérer pour superviser l'ensemble des membres du groupe.
    https://myactivity.google.com/myactivity


  • Le sujet sur la liberté et son contrôle est passionnant. En effet, depuis la génération des enfants nés après 68, la liberté ne se conçoit plus guère que sans entraves pour paraphraser justement un slogan célèbre de cette époque.
    Pour autant, laisser une liberté complète à des enfants qui sont sans conscience de ce qu'il peuvent trouver sur internet n'est pas un gage de responsabilité et de maturité de la part des parents.
    Malgré tout l'intérêt que je porte à cette période (malgré que je n'avais que 10 ans en 1968) je considère indispensable que les parents soient adultes et surveillent directement ou non ce que peut faire leur progéniture sur le net.
    Abandonner cette responsabilité première n'est pas le meilleur moyen de les voir s'épanouir dans les meilleures conditions.
    Il suffit de constater le résultat de la démission de certains dans la vie de tous les jours, la misère sociale ou financière n'explique pas tout et n'excuse pas tout.
    Il ne s'agit pas non plus de retomber dans un autoritarisme simpliste qui a existé avant le deuxième tiers du XXème siècle mais il est nécessaire d'ajuster au plus proche des enfants une éducation responsable qui tient aussi compte des dangers qu'ils courent devant des situations qu'ils sont incapables de bien imaginer, interpréter et maîtriser.
    Donc, oui je suis pour un contrôle adapté en fonction du développement de la mentalité et de la maturité des plus fragiles d'entre nous.
    Bien entendu, ce contrôle ne doit pas être non plus un moyen de se dédouaner à bon compte pour les parents.
    Que cette appli s'appelle Google ou pas n'est pas le plus important.


    • Rideau depuis 6 mois Lien du commentaire

      Malgré que beeerk


    • lachez leur la bride, faites leur confiance, controlez ce qu'il font en restant invisible, evoquez les problemes et suscitez leur interet, amenez-les a poser les bonnes questions, sans eveiller la suspicion, et vous n'aurez pas besoin de controle parental, que dis-je, de flicage.


      • Tout à fait ce que souhaitait la génération 68 et le résultat catastrophique est visible chaque jour depuis 20 ans.
        A tel point qu'on lui a donné un nom : "l'enfant-roi", celui qui n'a que des droits sans devoirs réciproques, qui veut tout tout de suite. Un enfant ne sera jamais un "copain" pour ses parents et eux-mêmes ont besoin de savoir et d'apprendre ce qui est permis de ce qui est interdit.
        Là où la catastrophe est la plus visible est justement à l’Éducation nationale où l'enseignement post-68 (décidés par tous les gouvernements successifs) part du principe qu'au départ l'enfant a des savoirs respectables et qu'il est seulement là pour les mettre en valeur et les développer, comme si un cerveau jeune pouvait être était rempli d'une expérience suffisante et qu'il ne venait à l'école que pour flatter son ego et confirmer sa toute-puissance, sans compter trop de parents très préoccupés de sa réussite sociale qui tirent dans le même sens.

Montrer tous les commentaires

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris