Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Google et LG ne veulent pas du Snapdragon 865 de Qualcomm, trop cher

Google et LG ne veulent pas du Snapdragon 865 de Qualcomm, trop cher

Le nouveau processeur de pointe de Qualcomm fait grimper le prix des smartphones déjà très chers. Certains fabricants ne veulent plus suivre cette tendance et cherchent des alternatives moins chères au Snapdragon 865 trop onéreux.

Les fabricants de smartphones qui souhaitent équiper leurs nouveaux appareils de la 5G auront besoin de puces pour la nouvelle norme de téléphonie mobile. Avec le Snapdragon 865, Qualcomm a créé un SoC compatible 5G qui sera installé dans de nombreux appareils phares cette année.

Cependant, tous les constructeurs ne veulent pas utiliser ces super puces, car elles continuent de faire grimper le prix des téléphones portables, en raison également d'exigences de conception drastiques. Selon un rapport, Google et LG ont déjà décidé d'installer une puce moins chère et "moins exigeante" dans leurs prochains flagships. Ainsi, le Google Pixel 5 et le LG G9 ThinQ pourraient être livrés avec un Snapdragon 765G.

AndroidPIT samsung galaxy s20 ultra review 07
Le Galaxy S20 Ultra est alimenté par le coûteux Snapdragon 865 de Qualcomm / © AndroidPIT

Le Snapdragon 865 5G est installé dans la nouvelle gamme de classe luxe autour du Galaxy S20 de Samsung. Xiaomi utilise également la coûteuse puce Qualcomm dans le Mi 10 Pro ou le Redmi K30 Pro. Cependant, cette puce fait énormément monter les prix du marché. Elle est notamment responsable du fait que Xiaomi - connue pour ses appareils haut de gamme à bas prix - a déjà dû augmenter légèrement les prix du Mi 10 Pro sur le marché chinois. Google et LG ne veulent pas faire de même. La puce sophistiquée de Qualcomm est non seulement coûteuse, mais elle nécessite également une conception de produit en partie nouvelle. Par exemple, les smartphones doivent être équipés de systèmes de refroidissement élaborés pour les protéger de la plus grande production de chaleur de la puce, offrir des batteries généreuses et en même temps offrir plus d'espace grâce au module 5G externalisé.

Il est compréhensible que Google et LG veuillent se passer des avantages supposés de la puce et installent à la place une puce milieu de gamme avec une compatbilité 5G: le Snapdragon 765G, également de Qualcomm. Cependant, la puce n'est pas vraiment "milieu de gamme", elle se situe plutôt dans l'entrée de gamme et a été introduite en même temps que le processeur haut de gamme. Les principales différences résident dans le GPU intégré (Adreno 620 vs. Adreno 650), la version Bluetooth (5.0 vs. 5.1) et la résolution d'affichage maximale possible (QHD+ vs. 4K). Cependant, beaucoup s'attendent toujours à trouver le dernier processeur Qualcomm dans un smartphone haut de gamme et coûteux. Il sera intéressant de voir quels modules de caméra, de batterie et d'affichage Google et LG 2020 installeront dans leurs flagship autour de cette puce 5G moins chère.

Source : ars technica

Articles recommandés

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition