Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre déclaration de protection des données.

3 min de lecture 8 Commentaires

Google va-t-il abandonner ses partenaires Android ?

Mis à jour : nouvelle déclaration !

Le chef du département Hardware de Google, Rick Osterloh, est responsable (entre autres choses) des Google Pixel et de Google Home. Son travail est évalué par plusieurs facteurs, le plus évident était bien évidemment la manière dont ces appareils se vendent. Il a confié avoir la ferme intention d'être plus agressif dans la commercialisation de ses produits. En guise de conséquence, la relation avec les partenaires est sur le point d'atteindre un nouveau tournant. Mise à jour : lire la nouvelle déclaration.

Alphabet avait recruté l'ancien président de Motorola Mobility et lui a donné pour mission de faire évoluer le département Hardware. Pour le moment, le résultat se traduit par deux générations de smartphones Pixel, les produits Google Home et l'acquisition de Nest

L'arrivée des Pixel sur le marché a entraîné beaucoup de questions. Certains se demandaient comment Google allait s'y prendre pour semer l'écart avec ses concurrents. Jusqu'à présent il se contente de proposer des smartphones haut de gamme capables de rivaliser avec Samsung, Sony, LG et bien d'autres encore. Bien entendu, pour ce faire il préinstalle ses applications maison qui lui assurent l'entrée de nombreuses données sur les utilisateurs.

AndroidPIT Google Pixel 2 1661
L'époque où Google proposait des smartphones pour développeurs est révolue. © AndroidPIT by Irina Efremova

Ceci dit, les choses sont sur le point de changer. Le journal allemand Heise a écrit que le département d'Osterloh ne prend pas en compte les besoins des autres constructeurs utilisant Android. De son côté, Osterloh a déclaré "Pour nous, il s'agit de proposer des innovations aux utilisateurs, nous ne resterons pas en retrait". Il a commencé à prendre certaines mesures : alors que les anciens Nexus et les Google Glass s'adressaient surtout aux développeurs, les choses ont changé avec Osterloh. "Nous nous concentrons pour réussir dans le  domaine de l'électronique grand public", confie-t-il.

L'achat des 2000 employés de HTC (l'équipe du Pixel) pour près d'un milliard de dollars avait lui aussi clairement montré les intentions de Google. "Si je travaille avec d'autres branches de Google, je ne rencontre aucune limitation", explique Osterloh.

AndroidPIT google glass 5568
Google Glass n'était pas un produit destiné au grand public. © AndroidPIT

Mise à jour : un mur existe entre le hardware et Android

Osterloh a récemment tenu un autre discours. Profiter des services Google d'Android pour prendre le pas sur la concurrence ne serait pas possible :

L'objectif de l'équipe Hardware de Google est de proposer la meilleure expérience [utilisateur] avec ce que Google propose de mieux en matière de hardware et de software. Nous travaillons avec d'autres équipes de Google mais nous n'avons pas de contact avec l'équipe d'Android. Il y a un véritable mur entre ceux qui travaillent pour Android et ceux qui travaillent pour le software.

Sans ce mur, les partenaires Android auraient du souci à se faire, Ils devraient eux-même apporter les nouveautés logicielles (ce qui poserait un problème à de nombreux fabricants, particulièrement les plus petits).

Pensez-vous que Google devrait adopter cette stratégie ?

Via : Heise

3 partages

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Google dois beaucoup a ses concurrents pour Android , sans Samsung ,Lg ,Sony ect. Android n aurai jamais vu le jour


  • Pour son intérêt direct et immédiat, Google a tout intérêt à proposer uniquement sur sa gamme de smartphones et de tablettes des particularités (features) qu'ils ne partagent pas (ou très tardivement) avec le restant des constructeurs Android.

    Mais en tant que client potentiel, disposer d'un Pixel qui possède ses avantages là pour la modique somme de 1 000 euros ou plus, non merci !


    • C'est sur que ce n'est pas une raison pour faire exploser ses tarifs. Ou alors il faudra que ces produits (smartphones, tablettes, ordinateurs) le justifient vraiment, et soient très très au-dessus des autres et les surclassent (et pas juste par 1 ou 2 fonctionnalités logicielles exclusives...)


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Je ne suis pas entièrement de cet avis.
    Oui Google cherche à différencier son Pixel, mais de l'autre côté les autres constructeurs le font aussi très bien de leur côté Et c'est tant mieux !
    Par ailleurs avec Treble, Android One et Android GO , Google a facilité pour tout le monde la charge des mises à jour et c'est sur ce point là qu'il était urgent d'agir.


    • Il ne faut pas confondre la division Android et la division mobile (tout comme il y a LG produits bruns [électroménager], LG télévisions et LG mobile, par exemple... ou la même chose chez Samsung, sans parler de leur fonderie [SoC et processeurs]...)
      P.S du 1er mars 2018 : et voilà, les derniers propos d'Osterlogh confirment mes dires :) Alors, c'est qui le boss ? (humour, je précise au cas où)


      • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

        Je ne dis rien de plus qu'il est normal que Google améliore son Pixel et il est remarquable quand il est améliore Android pour notre sécurité.
        C'est exactement sur ce point, son attachement à sa communauté , qu'il se différencie de Apple ou Windows,


      • Microsoft fournit aussi son OS, Windows 10, à ses partenaires, même si ce n'est pas gratuit, contrairement à Apple qui, lui, est exclusif.


  • Ceci dit, si Google veut vraiment réussir dans le hardware et faire sa lace au soleil, il n'a pas vraiment le choix... est-ce que Samsung, LG, Sony (divisions mobile)... partagent le fruit de leurs innovations technologiques avec leurs concurrents ? La réponse est non, évidemment...
    Pourquoi est ce que Google devrait partager chacune de ses innovations avec ses partenaires qui sont aussi dans les faits ses concurrents et leur donner le bâton pour se faire battre systématiquement ? La guerre commerciale est impitoyable...

Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre déclaration de protection des données.