Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

6 min de lecture 4 Commentaires

Google Home : plus évolué, mais loin d'être une nécessité

Comme nous avons évolué de l’ordinateur vers le smartphone, Google travaille sur ce que Sundar Pichai appelle un « mouvement du monde mobile-first vers l’AI-first ». Ici, l’intelligence artificielle jouera un rôle clé. Par conséquent, l’un des paris de la société est Google Home, le haut-parleur à commandes vocales utilisant l’assistant intelligent de Google pour l'aider lors de différentes tâches quotidiennes.

Important

  • Ou l’acheter : sur le Google Store des Etats-Unis et du Royaume-Uni, et entre juin et septembre de cette année dans des pays comme le Canada, l’Australie, la France, l’Allemagne et le Japon.
  • Nouvelles fonctionnalités : elles devraient être intégrées l’assistant dans les prochains mois.

Google Home est simplement devenu plus intelligent

« Ok, Google », « hey, Google », ce sont les commandes pour activer Google Home et démarrer une conversation avec l’appareil. Selon Scott Huffman, vice-président adjoint de Google, le rôle de l'assistant de Google Home est de fonctionner comme un moteur de recherche indépendant, et d’utiliser des commandes vocales en mode conversationnel pour effectuer des recherches.

Cependant, cela ne signifie pas que nous aurons un véritable dialogue avec l’appareil, mais qu'au lieu d’utiliser des mots-clés, nous pourrons lui poser des questions ou réaliser des demandes comme s’il s’agissait d’une personne. Cela est possible car l'assistant fonctionne sur trois niveaux de compréhension :

Reconnaissance vocale + compréhension du langage naturel + signification contextuelle

Ainsi, Google Home peut distinguer différentes voix, ce qui rend l’utilisation de l’appareil à la maison plus personnalisée. Le dispositif offrira de nouvelles fonctionnalités avec l'évolution de Google Assistant et de l'apprentissage automatique.

Plus coopératif

En se basant sur des informations sur les utilisateurs, tels que les données du calendrier ou les emails, Google Home proposera des alertes - ou notifications - pour vos rappels, vous informer du trafic entre votre domicile et votre lieu de travail, ou vous informer de retards avec les transports en commun. En d’autres termes, l’appareil sera proactif.

Ce qui est curieux, c'est que Home fonctionnera presque comme la LED de notifications de votre smartphone, et émettra de la lumière pour vous notifier d’informations pouvant vous intéresser. Pour les recevoir, l’utilisateur devra demander a Home de quoi il s’agit.

L’un des grands avantages de Home est sa compatibilité avec la gamme d’applications et de services de Google que nous utilisons tous les jours, et auxquels nous sommes habitués. En particulier la recherche d’informations et l’orientation avec Maps. Maintenant, Home est capable de se connecter à d’autres dispositifs Bluetooth, tels que des haut-parleurs afin de lire de la musique.

Plus libre

Une autre caractéristique qui aurait dû être intégrée au système depuis le début, mais qui n’arrivera que dans les prochains mois, est la possibilité de faire des appels avec son fixe ou son mobile depuis Home. Cependant, comme annoncé lors de l’I/O17, cette fonctionnalité aura certaines limites. Etant donné que le siège social de Google est aux Etats-Unis, les tests sont pratiquement limités aux Etats-Unis et au Canada. Par conséquent, la couverture de ce service sera, pour le moment, limitée à ces deux régions.

Plus connecté

La gamme de services de streaming reconnus (ou supportés) par Google Home s’agrandit. Spotify, Deezer et SoundCloud sont activés et reconnus pour la musique. En ce qui concerne la vidéo, HBO Now et Hulu sont désormais disponibles. Il est cependant trop tôt pour dire si Home deviendra le hub multimédia de la maison car il faudra du temps avant qu'il propose une expérience similaire à Apple TV.

Les ingénieurs de Google sont en train de développer une interface TV pour Home. Cela signifie qu’en plus de la voix, l’appareil sera en mesure d’afficher des informations sur une télévision. Ainsi, vous pourrez voir des informations sur votre calendrier, ou même les restaurants d'intérêt à proximité.

google io 2017 083
O suporte para áudio de vídeo aumentou / © Screenshots: ANDROIDPIT

Plus intégré et pratique

Google Assistant et Google Home seront mieux intégrés. Tout fabricant pourra offrir le support de l’intelligence artificielle de Google dans ses produits. Plus de 70 entreprises travaillent sur la conception de dispositifs intelligents capables de fonctionner avec Google Home et Google Assistant.

En fait, avec l’aide des Actions de Google, et en adéquation avec les services des développeurs, Home est par exemple capable d’aider à l’achat d’articles sur Internet. Imaginez que vous souhaitez commander de la nourriture avec iFood : avec une commande vocale, Assistant cherchera le plat que vous souhaitez, proposera des options telles que les boissons, et vous informera de tout le processus de paiement jusqu'à sa validation, via mot de passe ou empreinte digitale.

Ainsi, en sachant ce que vous voulez manger, l’appareil réalisera tout le processus d’achat pour vous.

google io 2017 075
De plus en plus intégré, Home a de plus en plus à offrir aux utilisateurs © Screenshots: ANDROIDPIT

Plus évolué

« L’intelligence artificielle commence à produire des résultats dont les gens peuvent vraiment profiter. » Cette phrase vient du CEO de Google, Sundar Pichai, et si vous possédez un smartphone, vous savez qu’il n’a pas tort. Cependant, je n’ai pas eu l’occasion de tester Google Home, ou même Google Assistant dans ma langue maternelle, mais Assistant devrait être disponible en français dans les prochains mois.

J'ai suivi l'évolution de Google Assistant et de Google Home, mais ce dernier me paraît être un simple prolongement matériel de Google Assistant car il n'est possible d'intéragir qu'avec la voix.

En 2017, les gens en dehors des Etats-Unis pourront faire l'expérience de Home, davantage de langues seront disponibles, et nous aurons une meilleure idée de l’application de l’intelligence artificielle dans nos vies. Avec la prolifération de cet appareil, la quantité de données traitées par Google augmentera, et cette technologie se développera encore plus vite. Les choses se sont passées ainsi avec les ordinateurs et les smartphones, il en sera de même pour l’intelligence artificielle.

Comme vous le savez, Google n’est pas une entreprise de hardware, et malheureusement à cause de cela, à la suite d’importantes annonces, nous avons difficilement la chance d’acheter un appareil après sa présentation. Google Home devrait arriver sur plus de marchés entre juin et septembre, et d’ici là nous nous posons encore des questions : s’agit-il juste d’un raccourci vers le moteur de recherche de Google ? Les vitesses de connexion actuelles sont-elles suffisantes pour avoir une bonne expérience avec l’intelligence artificielle ? En quoi l’Assistant de Google sera différent de celui disponible sur nos smartphones ? Quel minimum d’informations est-il nécessaire de partager pour avoir une bonne expérience avec Home ? Sera-t-il un gadget utile ?

Ce sont des questions auxquelles nous pourrons répondre lorsque nous aurons Google Home en main. Pour le moment, en tenant compte du temps et des changements apportés à la plateforme depuis son lancement, je peux dire que Home paraît être une bonne idée, avec tout l'écosystème de dispositifs auxquels il peut se connecter. Mais il faudra encore un peu de temps avant de « vivre l'expérience IA ».

Et vous, sur une échelle de 0 à 10, quelle place l’intelligence artificielle occupe-t-elle dans votre vie ? 0 signifiant que vous n’avez encore pas d'expérience avec elle, et 10 que vous ne pouvez pas vous en passer.

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés