Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

2 min de lecture 2 partages 2 Commentaires

Google Game Service : fini les jeux Android piratés

google play game center 2
© AndroidPIT

Hier lors du Google I/O, Google Game Services est l'une des nouveautés qui a le plus enthousiasmé les développeurs autant que les utilisateurs. Ce que l'on sait moins, c'est qu'à l'instar du multijoueur sur pc, cela signe probalement la fin des jeux piratés.  

Grace à Cloud Save, plus besoin de se soucier de sa progression dans un jeu et de ses sauvegardes lorsque l'on passe d' un appareil à un autre : tout est sauvegardé en ligne, et on peut commencer une partie sur son smartphone, par exemple, et terminer sur sa tablette. A l'instar des jeux sur PC, on peut voir se dessiner l'avenir vidéoludique sur Android : du multijoueurs à gogo, des jeux toujours connectés. Si le jeu ne se prête pas au multijoueurs, tant pis, un système de score partagé justifie le mode en ligne.

Pour profiter de ce très attrayant mode multijoueur et s'éclater entre amis ou entre inconnus (c'est bien aussi), il faudra s'identifier avec son compte Google. Et toujours à l'instar des jeux PC, Google pourra identifier les copies illégales et empêcher les utilisateurs de se connecter. Mais ce n'est pas tout, le développeur également, et il peut alors décider d'envoyer un avertissement ou de prévenir les autorités.

google play game center
Le multijoueurs selon Google / Android © AndroidPIT

Jusque là, même si ça en dérange plus d'un, on ne peut pas vraiment aller contre ce système, qui protège les développeurs et limitera les copies piratées pleines de virus. Mais en tant que gamer PC, je vois venir les problèmes de connection et de licences pour les utilisateurs légitimes, qui ont payé leur jeu, mais qui ont un numéro de série identique à une version pirate. Dès lors, comment identifier le pirate du joueur honnête ? Google a peut-être déjà une solution efficace, attendons de voir avant de nous emporter... J'espère en tout cas que l'on ne va pas entrer dans une logique où les développeurs veulent légitimement protéger leurs applications, et où des utilisateurs sont accusés à tort.  

2 partages

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Exactement !

    Ça me rappelle un truc, quelques semaines après le lancement de BF3, il y a eu une vague de piratage, et plein de joueurs honnêtes ont dû prouver avec photos et tout le bazar qu'ils avaient acheté leur jeu.


  • Surtout qu'il y aura toujours un moyen de pirater un jeux. Il suffit de voir sur pc avec les jeux sur Steam ou origin. Souvent, ces protections embêtent plus le joueur honnête qui a acheté son jeux que le pirate.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations