Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Pourquoi une Pixel Watch pourrait enfin voir le jour prochainement

Pourquoi une Pixel Watch pourrait enfin voir le jour prochainement

Selon les rapports, Google veut acheter Fitbit, un fabricant bien connu de fitness trackers. Mais cela mènera-t-il à la très attendue Pixel Watch ? Il y a à tout le moins lieu d'en douter.

La société mère de Google, Alphabet, a fait une offre à Fitbit, selon l'agence de presse Reuters, citant des sources proches d'un éventuel rachat. Les détails de l'accord ne sont pas connus, ni combien Alphabet aimerait dépenser pour acquérir Fitbit. Ou si Fitbit pense même à répondre à l'offre. Aucun commentaire n'a été fait pour le moment?

Mais l'intention de Google semble claire. Avec Fitbit, Google pourrait s'attaquer au marché des wearables. Mais est-ce si facile ? Ou est-ce autre chose ?

AndroidPIT apple watch wearable smartwatch 0392
L'Apple Watch est la smartwatch la plus populaire sur le marché. © AndroidPIT by Irina Efremova

Avec Wear OS, Google propose déjà un système pour smartwatchs. Mais ce ne sont pas toutes les smartwatchs qui ont du succès qui s'appuient sur ce système. Il y aurait bien sûr le leader du marché Apple, mais Samsung reste aussi fidèle à Tizen OS. Des rumeurs à propos d'une Pixel Watch sont apparues encore et encore dans le passé.

En fait, Google aurait enterré le projet Pixel Watch en 2016. Aujourd'hui, les smartwatchs sont considérées comme des produits à succès qui se vendent bien. Ce ne serait pas une surprise si Google voulait avoir une part du gâteau ici.

Certains observateurs du marché supposent que Google n'est pas responsable du fait que Wear OS a jusqu'à présent eu peu à offrir pour contrer l'Apple Watch. Le producteur de puces Qualcomm était plus à blâmer. Parce que les smartwatchs à succès fonctionnent généralement avec leur propre SoC.

Le principe d'Android - mettre un système d'exploitation à la disposition de différents fabricants - fonctionne également si bien parce que la plupart des smartphones utilisent la même plate-forme. Mais il n'y a pas encore de très bon SoC de Qualcomm pour les smartwatchs. Cependant, selon XDA Developers, cela pourrait être en préparation et le processeur pourrait s'appeler Snapdragon Wear 3300.

Google veut-il reprendre le projet Pixel Watch et faire avancer les choses avec une reprise de Fitbit ? C'est tout à fait possible. Mais est-ce suffisant pour acheter un autre fabricant ?

AndroidPIT fitbit versa power button
Fitbit construit des fitness trackers et des smartwatches. © AndroidPIT

Les bracelets connectés sont populaires. Mais ils sont avant tout conçus pour les utilisateurs soucieux de leur santé qui veulent les utiliser pour le sport. Google aurait encore beaucoup à faire pour rivaliser avec l'Apple Watch. D'abord et avant tout, créer un écosystème. Il faudrait aussi s'assurer qu'une supposée Pixel Watch se connecte à tous les smartphones Android possibles aussi facilement que l'Apple Watch à un iPhone. Mais surtout, il faut encourager les développeurs à développer beaucoup d'applications Wear OS.

En même temps, la question se pose de savoir si Google ne pourrait pas simplement construire sa propre smartwatch. Après tout, la firme de Mountain View construit maintenant non seulement des smartphones, mais aussi des écouteurs et divers appareils pour la maison intelligente. Google a-t-il besoin de Fitbit pour construire une smartwatch ? Cela  pourrait aider, mais je n'y crois pas.

Est-ce que tout est une question de matériel ?

D'autant plus que des fabricants chinois comme Xiaomi vendent de plus en plus sur le marché des smartwatchs. Si Google avait voulu s'y opposer, cela se serait probablement produit il y a longtemps. Les rapports sur un projet qui a été interrompu en 2016 après des discussions n'y correspondent pas.

Mais il y a un autre détail intéressant dans le message de Reuters. Fitbit travaille aujourd'hui même avec des caisses d'assurance-maladie et a lui-même repris des entreprises sur le marché de la santé. Les analystes estiment donc que la véritable valeur de l'entreprise n'est pas déterminée par ses produits, mais par les données de santé que Fitbit recueille à travers ses produits.

Et puis tout s'illumine rapidement. Google gagne son argent avec des données.. En fait, les utilisateurs sur Twitter craignent que c'est de cela qu'il s'agit. Même un utilisateur qui prétend avoir travaillé dans l'équipe de protection de la vie privée de Google le voit ainsi. On peut se demander si Google apporterait une Pixel Watch en cas de reprise réussie. Dans quelle mesure les produits Fitbit seront poursuivis et étendus, certainement. Vous n'avez qu'à jeter un coup d'œil à ce qu'il est advenu d'autres entreprises (matérielles) que Google a achetées dans le passé.

Il semble beaucoup plus probable que Google s'intéresse beaucoup aux données supplémentaires. Nous devrons attendre de voir ce qui se passera pour Fitbit ou exactement ce que Google en ferait. Les espoirs pour une Pixel Watch existent toujours mais restent minces.

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Google a confirmé l'achat de Fitbit avec je cite le projet de combiner les deux plateformes :

    " Google reste attaché à Wear OS et à ses partenaires écosystémiques, et nous prévoyons de travailler en étroite collaboration avec Fitbit afin de combiner le meilleur de nos plateformes de veille intelligente et de suivi du fitness respectives. En ce qui concerne l'avenir, nous sommes inspirés par la possibilité de faire équipe avec Fitbit pour aider davantage de personnes avec des dispositifs portables."


    https://www.androidpit.fr/forum/778214/wear-os/page/2


  • NikoLeBarbu depuis une semaine Lien du commentaire

    Le rachat a été acté. Reste à voir ce que ça va apporter.


  • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

    On peut me traiter de complotiste mais "Fitbit travaille aujourd'hui même avec des caisses d'assurance-maladie" pour moi c'est un drame... Laisser les firmes tech bosser avec les assurances maladie c'est comme ouvrir la boîte de Pandore. C'est déjà le cas aux USA où des assurances maladie proposent à leurs assurés des Apple Watch contre des remises de prime si ce sont de "bons assurés en bonne santé avec un mode de vie sain".
    Pour moi c'est la porte ouverte à la dé-mutualisation des primes pour se diriger sur un système de primes individuelles dont le montant est décidé au mérite: tu fais du sport et tu es en bonne santé tu paies moins, tu serais pénalisé dans le cas contraire en payant une "prime malus".
    Et, c'est peut-être mon côté parano, mais je HAIS ces assureurs et avec ce système on leur offre un mouchard à notre poignet, franchement l'avenir des wearables me fait un peu peur, il faudrait légiférer au plus vite pour éviter les dérives. Malheureusement ça ne se fera pas, car les assureurs sont (en tout cas en Suisse) aussi des lobbyistes et comme on dit, money is money.
    Bref, George Orwell si tu nous regardes tu dois bien rire.

    PS: Désolé pour le hors sujet


  • Si ce rachat aboutit, pourquoi pas une smartwatch (Pixel Watch ?) de et par Google, qui a quand même racheté une technologie (soit disant révolutionnaire) de Fossil. Là, Google ferait l'acquisition d'une équipe qui a quand même un certain savoir faire dans le domaine, mais bon il faudra alors attendre un peu le temps de la conception (même si l'OS, toujhours à améliorer, est déjà là et c'est autant de travail en moins), je ne la voit pas venir avant fin 2020, voire début 2021...
    Wait and see

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition