Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Il n'y a pas que Facebook ! Google espionne aussi les utilisateurs d'iPhone

Il n'y a pas que Facebook ! Google espionne aussi les utilisateurs d'iPhone

Dans le sillage du dernier scandale Facebook, il a été découvert que Google abuse aussi librement du bug à l'intérieur d'iOS pour collecter secrètement des données d'utilisateurs. Tout comme l'application Facebook Research, Google Screenwise Meter utiliserait le certificat d'entreprise d'Apple (Business Certificate d'Apple Developer) pour tirer parti d'une riche base de données.

Après avoir téléchargé l'application, les utilisateurs répondent simplement à un sondage pour obtenir un code spécial qui leur permet de télécharger l'application VPN qui exploite un certificat d'entreprise Apple et qui suit chaque utilisation que l'utilisateur fait de son iPhone. Afin d'encourager les gens à le faire, l'application encourage les utilisateurs à gagner des cartes-cadeaux en échange de leurs données.

google screenwise meter
L'application Screenwise Meter a également permis aux utilisateurs de "donner" leur vie privée. © Google

Tout comme l'application Facebook Research, l'application de recherche de Google était également disponible au départ pour les mineurs. Par la suite, le géant de Mountain View a fait passer l'âge requis à dix-huit ans ou plus. Suite aux investigations de TechCrunch, Google a annoncé qu'il allait fermer l'application Screenwise Meter pour iOS avec la version suivante :

L'application iOS, Screenwise Meter, n'aurait pas dû fonctionner avec le Business Certificate d'Apple Developer. C'était une erreur, et c'est pourquoi nous nous excusons. Nous avons désactivé l'application sur tous les périphériques iOS. Cependant, nous soulignons que le programme était entièrement volontaire et que nous n'avons jamais eu accès aux données cryptées dans les applications. Dans tous les cas, les utilisateurs ont toujours eu la possibilité de désactiver le logiciel à tout moment.

Après le scandale Facebook d'hier, Apple a immédiatement invalidé toutes les certifications pour les applications appartenant à Facebook, mais il n'est pas encore clair si la même sanction sera appliquée à Google.

Êtes-vous capable de vendre votre vie privée ?

Via : Phone Arena Source : TechCrunch

Articles recommandés

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il n'y a pas que Facebook, ni même Apple .. On est espionné de partout .. Si si !


  • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

    "il a été découvert que Google abuse aussi librement du bug à l'intérieur d'iOS "

    Balaie ta porte avant d'aboyer.

    Encore une faille pour les utilisateurs d'Apple sécurisé par le St Esprit...🤣


  • HFE depuis 7 mois Lien du commentaire

    Ceci dit je n'ai jamais compris pourquoi on parle de la pomme sous androidpit, aucun argument n'est valable, il faut créer une autre entité, par exemple "applepit" pourquoi pas. Pour en revenir au siphonnage des données, depuis microsoft des années 90, l'Amérique a un savoir faire, mais à loupé la marche des portables. Tout les acteurs sur internet que ce soit soft ou hard, passent par le siphonnage de données qui est maintenant possible lors de l'intégration de composants électroniques lors de la fabrication en toute transparence et difficilement décelable. Dès que vous avez une connection internet, plus rien n'échappe à l'espionnage. La meilleure solution pour être tranquille, c'est le 22 à Asnières 😉...


    • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

      Je te signal que la téléphonie fixe est morte et enterrée par Orange même au 22 à Asnières


  • Ma vie privée est-elle ce que je pourrais indiquer sur les réseaux ?

    Pour moi la question ne se pose pas, j'ai toujours fait sans.
    Mais si pour une raison que je m'explique pas, je devais ouvrir un compte, j'y inscrirais un max de bobards et avec toutes les précautions possibles pour éviter toute évasion possible de données.


    • Nyse depuis 7 mois Lien du commentaire

      oui mais as-tu déjà entendu parlé des utilisateurs fantômes Facebook. En faite dès que tu es en relation avec quelqu'un que tu connais , qui partage ses contacts et qui a un compte Facebook, tu es automatiquement enregistré sur Facebook qui a tes infos.


      • Tout à fait et c'est bien cette raison qui m'a poussé à inventer un scénario invraisemblable qui paraissent le moins crédible que possible.

        J'ai même lu que le fait de posséder un appareil avec l'appli installée d'origine et éliminée dans la foulée après l'achat risquait d'entraîner les conséquences que tu décris. Je n'ose le croire !

        J'ai un ami qui s'est inscrit sous un faux nom mais qui ne veut pas imaginer que Facebook puisse capter ses données perso malgré mes alertes.

        Une petite dernière pour la route, j'ai entendu ce matin (sur France-Culture évidemment...) qu'une entreprise appartenant à Amazon avait analysé et récupéré les données que Cambridge Analytica elle-même aspirait sur les comptes FB datant du dernier épisode lamentable de l'année dernière.

        Amazon et Facebook même combat, stupéfiant non ?

        Et ton surnom tu l'as choisi par ironie ?

        New York Stock Exchange 😜


  • Monsieur Quasar, faites attention au gros matou Emmanuel qui va ne faire de toi qu'une bouchée avec cette histoire, ma petite souris 😜

    Un petit conseil de précaution, conserve ton Huawei encore longtemps 😂


    • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

      Limite tes commentaires aux articles, l'intimité du couple Quasar & Emmanuel n'intéresse personne.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition