Apple actualités et mises à jour aux dépends de ses utilisateurs !!

  • Réponses :5
  • OuverteNon stickyNon répondu
  • Posts de Forum 21 751

14 mars 2019 à 07:59:38 via site

image

Spotify pose plainte contre Apple pour pratiques déloyales

Spotify pose plainte contre Apple pour pratiques déloyales, c'est ce que vient d'annoncer son fondateur Daniel EK

Spotify a déposé une plainte contre Apple auprès de la Commission européenne (CE), l’organisme de réglementation chargé de maintenir une concurrence loyale et non discriminatoire . Ces dernières années, Apple a introduit dans l'App Store des règles qui limitent délibérément le choix et étouffent l'innovation au détriment de l'expérience utilisateur, agissant essentiellement à la fois comme joueur et comme arbitre pour désavantager délibérément les autres développeurs d'applications. Un près avoir essayé en vain de résoudre les problèmes directement avec Apple, nous demandons maintenant que la CE prenne des mesures pour assurer une concurrence loyale.

📣En cause une taxe de 30% sur tous les achats

Pour illustrer ce que je veux dire, laissez-moi vous donner quelques exemples. Apple exige que Spotify et les autres services numériques paient une taxe de 30% sur les achats effectués via le système de paiement Apple, y compris la mise à niveau de notre service Gratuit vers notre service Premium. Si nous payions cette taxe, cela nous obligerait à gonfler artificiellement le prix de notre abonnement Premium bien au-dessus du prix de Apple Music. Et pour que nos prix restent concurrentiels pour nos clients, nous ne pouvons pas le faire.

🚩Mais il y a pire avec des sanctions pour ceux qui ne veulent pas payer :

Au lieu de cela, si nous choisissons de ne pas utiliser le système de paiement d’Apple, nous appliquons une série de restrictions techniques et limitant l’expérience à Spotify. Par exemple, ils limitent notre communication avec nos clients, y compris notre portée au-delà de l'application. Dans certains cas, nous ne sommes même pas autorisés à envoyer des courriers électroniques à nos clients qui utilisent Apple. Apple bloque également régulièrement nos mises à niveau qui améliorent l'expérience. Au fil du temps, cela a entraîné le blocage de Spotify et d'autres concurrents des services Apple tels que Siri, HomePod et Apple Watch.

🤔Un système propriétaire où il n'y a pas que Spotify qui se plaint, Amazon, Netflix aussi

Bien entendu, Spotify n'est pas le seul à avoir été brûlé par les pratiques d'Apple. Amazon ne permet pas aux utilisateurs d'acheter des livres via son application Kindle sur iOS, car il ne veut pas donner à Apple une réduction de 30% sur chaque livre. Netflix a récemment cessé d'autoriser les utilisateurs iOS à souscrire à leurs forfaits depuis l'application, car eux aussi ne voulaient plus payer la taxe Apple.

🍃 Allons découvrir la chronologie de ce beau système propriétaire chez ce valeureux constructeur !!

— Modifié le 31 mars 2019 à 18:16:58

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 21 751

14 mars 2019 à 08:41:22 via site

image

Pas de choix , plus de neutralité !!

Le comportement d'Apple n'est pas nouveau. En fait, au fil des ans, il a démontré d'innombrables fois qu'ils ne jouaient pas loyalement.

image

📣Chronologie de celui qui ne veut pas ...

◾2007 : L'iPhone se lance

Au début, Apple n'autorise pas les applications extérieures. Mais ils se rendent vite compte que cette approche n'est pas bonne s'ils veulent vendre de plus en plus de téléphones et vraiment exciter les utilisateurs.

◾2008 : l'App Store

Apple décide d'ouvrir l'App Store aux développeurs d'applications externes et les attire par centaines. Ils demandent aux utilisateurs s'ils veulent commander une pizza, trouver le fleuriste le plus proche ou chercher comment faire danser le Soulja Boy? "Il y a une application pour ça."

◾2008 : Spotify est disponible sur l'App Store

Rapidement, nous avons lancé l'application Spotify pour iPhone, offrant à nos fans toute la musique du monde, où et quand ils le souhaitent.

◾2010-2011 : Apple commence à changer ses directives sur l'App Store

Lorsque Apple a présenté les directives, nous nous sommes dit: «Oui. Il est tout à fait logique d’avoir des règles de sécurité, de confidentialité, de sécurité et de qualité. »Mais Apple a non seulement modifié unilatéralement les règles elles-mêmes à maintes reprises, mais décide également fréquemment de les interpréter (et de les réinterpréter) de manière à désavantager des concurrents tels que nous.

◾2011 : Apple élimine le choix du système de paiement et impose des frais de 30% sur les applications basées sur le contenu telles que Spotify ... Mais en même temps, Apple nous interdit de montrer aux clients comment mettre à niveau toute autre méthode.

◾Nous estimons que le tarif de 30% est trop cher pour nos fans et notre entreprise.

Nous avons choisi de ne pas utiliser l'IAP pour diverses raisons, notamment le fait que renoncer à 30% était trop pour nous afin que nos prix restent bas pour nos fans. Malheureusement, le résultat final est que vous ne pouvez plus mettre à niveau vers Premium via l'application.

◾2014 : Nous essayons l'IAP.

Cela signifie que nous devons maintenant payer la taxe de 30% imposée par Apple et que nous devons malheureusement augmenter le prix que nous payons pour nos fans.
Nos utilisateurs pourront enfin acheter un abonnement Premium directement via notre application iOS. Mais cela signifie également que nous devons augmenter nos prix à 12,99 € par mois. Et vous, à juste titre, n’en étiez pas trop heureux

◾2015 "Hé Apple, on adore ta montre; on peut faire une application pour ça?" Eux: "nah"

Lorsque Apple lance sa nouvelle Apple Watch, ils rejettent nos propositions et ne collaboreront pas avec nous pour développer une application. Cependant, ils permettent à d'autres applications d'y être.

◾2015 : Apple Music lance à un prix bien connu de Spotify

Apple achète Beats, le rebaptise, puis lance Apple Music. Apple Music n'ayant pas à payer les frais de 30% de l'IAP, ils peuvent nous réduire considérablement et facturer 9,99 €. Pour nos fans, cela ressemblait simplement à une arnaque.

◾2016 Nous nous retirons du système de paiement d'Apple et du prix artificiellement non concurrentiel que nous devions facturer pour l'utiliser.

Parce que nous désactivons IAP, cela signifie que vous ne pouvez plus passer à Premium via l'App Store.

◾2016 : Apple lance un schéma intensifié de refus d'applications Spotify et menace de nous retirer de l'App Store

Maintenant qu'Apple a Apple Music, les rejets de l'application Spotify commencent à se généraliser et vont même jusqu'à menacer de nous retirer de l'App Store. Ces rejets semblent coïncider avec les saisons de nos campagnes promotionnelles.

◾2018 : Apple HomePod se lance sans le support Spotify

Apple lance HomePod , le haut-parleur intelligent qui, comme Siri, fera des tas de choses intéressantes en réponse aux commandes vocales. Eh bien, beaucoup de choses intéressantes sauf jouer de la musique avec Spotify. Et rappelez-vous ce que nous avons dit à propos des autres applications autorisées sur l'Apple Watch, mais pas des nôtres? Même chose pour le HomePod. Apple invite les autres applications à y jouer, mais ferme la porte aux applications de musique en streaming concurrentielles telles que Spotify.

◾2018 : Apple permet enfin une fonctionnalité améliorée pour l'application Spotify sur Apple Watch

Avec Watch OS 5, Apple a permis à l'équipe Spotify de commencer à développer des fonctionnalités hors ligne.

◾2019 : Apple Music ignore ses propres règles

Apple Music envoie le type même de notifications push promotionnelles interdisant à ses rivaux d'envoyer.

◾2019 : Nous annonçons donc deux acquisitions de podcast qui suscitent notre enthousiasme et soudain, Apple décide arbitrairement d'interdire l'utilisation de son API pour recommander des podcasts aux utilisateurs.

◾2019 : Spotify demande à la Commission européenne de garantir des conditions égales pour tous. Lorsque la concurrence est équitable, consommateurs et entreprises gagnent

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 21 751

14 mars 2019 à 19:47:44 via site

image

⏩📣 Pourquoi cette plainte tombe au pire moment

Tout grand qu'il soit, oui cette plainte fait mal chez Apple et cela pour plusieurs raisons

◾La plainte intervient sur des services encore en forte croissance chez Apple

La plainte intervient alors que les revenus qui proviennent de services sont devenus de plus en plus importants pour Apple, qui cherche à contrer le ralentissement de ses ventes d'iPhone.
Si Apple devait modifier ses conditions suite à la plainte, cela pourrait mettre en péril les revenus qu'Apple génère grâce aux abonnements et aux achats intégrés des applications.

◾Un risque pour sa réputation

Les répercussions de la plainte de Spotify pourraient aller au-delà des risques financiers pour l'App Store et affecter également la réputation d'Apple en tant que marque, indique la note. Même si les consommateurs ne s'intéresseront sûrement pas aux détails de la plainte, cela pourrait créer une longue période de mauvaise presse pour Apple, ce qui pourrait "avoir un impact négatif sur le taux de rétention d'Apple à la marge", toujours selon la note.

◾Un risque de refroidir ses partenaires

Apple devrait également lancer une version payante de l'application Apple News, décrite par les dirigeants du secteur comme un "Netflix de l'actualité", selon le Wall Street Journal. Cela permettra aux utilisateurs de s'abonner à des offres de magazines et de journaux similaires à l'application Texture acquise l'année dernière, comme le rapporte Bloomberg.
Mais plusieurs articles ont suggéré qu'Apple avait du mal à parvenir à un accord avec ses partenaires pour ses services de vidéo et de news. Selon Bloomberg, la société se précipite pour sécuriser le contenu à offrir sur le service parallèlement à sa propre programmation, alors qu'un reportage de CNBC publié le mois dernier suggérait que les discussions entre Apple et HBO avaient ralenti. Les éditeurs d'informations ont également hésité à accepter les conditions financières proposées par Apple pour son service de news, selon le Wall Street Journal, aux termes desquelles il conserverait la moitié des revenus d'abonnement du service.

◾Un risque que le parlement s'en mêle

La plainte de Spotify contre Apple intervient également après que la sénatrice démocrate Elizabeth Warren a proposé un nouveau plan pour réguler les grandes entreprises de la tech comme Facebook, Amazon et Google et les obligerait à annuler ou céder certaines de leurs acquisitions et bien qu'Elizabeth Warren n'ait pas mentionné initialement Apple dans sa proposition, elle a déclaré dans une interview au magazine The Verge qu'Apple devrait également être réglementé. "Cela devrait être l'un ou l'autre", a-t-elle déclaré. "Soit ils gèrent la plateforme, soit ils vendent. Ils ne peuvent pas faire les deux en même temps".

🍃Pas les deux même temps, le pire scénario pour Apple !!

— Modifié le 14 mars 2019 à 19:50:51

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 21 751

16 mars 2019 à 08:29:20 via site

image

La déclaration d'Apple

Apple pointé du doigt, Apple répond point par point à ces accusations dans un communiqué

Il y a seize ans, nous avons lancé l'iTunes Store avec l'idée qu'il devrait exister un lieu de confiance où les utilisateurs découvrent et achètent une excellente musique et chaque créateur est traité équitablement. Le résultat a révolutionné l'industrie de la musique et notre amour de la musique et des personnes qui la composent sont profondément ancrés dans Apple.

Il y a onze ans, l'App Store apportait la même passion pour la créativité aux applications mobiles. Au cours des dix dernières années, l'App Store a contribué à créer plusieurs millions d'emplois, généré plus de 120 milliards de dollars pour les développeurs et créé de nouvelles industries grâce aux entreprises créées et développées entièrement dans l'écosystème de l'App Store.

◾Spotify souhaite conserver tous les avantages de l'écosystème sans apporter aucune contribution à ce marché

Ce que Spotify exige est quelque chose de très différent. Après avoir utilisé l'App Store pendant des années pour développer leur activité de manière spectaculaire, Spotify souhaite conserver tous les avantages de l'écosystème de l'App Store, y compris les revenus substantiels générés par les clients de l'App Store, sans apporter aucune contribution à ce marché

◾Spotify affirme que nous leur bloquons l'accès aux produits et aux mises à jour de leur application.

Clarifions celui-ci tout de suite. Nous avons approuvé et distribué près de 200 mises à jour d'applications au nom de Spotify, ce qui a permis de télécharger plus de 300 millions de copies de l'application Spotify. La seule fois où nous avons demandé des ajustements, c'est lorsque Spotify a tenté de contourner les mêmes règles que toutes les autres applications.

◾Spotify veut tous les avantages d'une application gratuite sans être gratuit.

84% des applications de l'App Store ne paient rien à Apple lorsque vous téléchargez ou utilisez l'application. Ce n'est pas une discrimination, comme le prétend Spotify.
La seule contribution requise par Apple concerne les biens et services numériques achetés dans l'application à l'aide de notre système d'achat intégré sécurisé. Comme Spotify le fait remarquer, cette part des revenus est de 30% pour la première année d’un abonnement annuel - mais ils ont laissé de côté qu’elle tomberait à 15% les années suivantes.

Pour finir, Apple conclu que " Spotify ne serait pas ce qu’ils étaient aujourd’hui sans l’écosystème App Store, mais ils tirent maintenant parti de leur envergure pour éviter de contribuer à la préservation de cet écosystème pour la prochaine génération d’entrepreneurs en applications. "

🍃 À l'Europe maintenant de donner son opinion.

— Modifié le 16 mars 2019 à 09:04:28

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 21 751

28 mars 2019 à 17:38:11 via site

image

2019 : Apple Music ignore toujours ses propres règles

La dernière infraction d'Apple est dans l'application News +. Plus précisément, la manière dont Apple permet aux utilisateurs de s'inscrire. Il propose un bouton «Essayer maintenant» qui vous amène directement à l'écran de paiement.
Selon les directives d’Apple, “Assurez-vous que les utilisateurs sachent qu’une fois l’essai gratuit terminé, un paiement sera automatiquement initié pour la prochaine durée de l’abonnement et qu’ils pourront annuler à tout moment.”

Hors l'écran en question ne contient pas de lien vers une politique de confidentialité, pas de lien vers une page d'assistance, et n'offre aucune information sur la procédure d'annulation - ceci selon le développeur iOS @davedelong , qui a tweeté la violation lundi. L’écran ci-dessous montre comment Apple s'attend à ce que les écrans d’abonnements à renouvellement automatique ressemblent. La page d'inscription News + d'Apple est intégrée au tweet ci-dessus.

📣C'est donc une fois de plus que Apple passe dessus de ses propres règles

Ce n'est pas la première fois qu'Apple est surpris en train de violer ses propres règles. Il avait également déjà envoyé des notifications indésirables pour promouvoir Apple Music lors de son lancement, ainsi que pour Carpool Karaoke.

🍃Pas la première fois pour celui qui est si ferme en sanction, on en reparlera !!

— Modifié le 28 mars 2019 à 17:42:27

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 21 751

31 mars 2019 à 18:27:27 via site

image

Apple ferme Texture pour Android !!

Il y a quelques jours, Apple a présenté une série de nouveaux services, dont un Netflix de la presse baptisé Apple News+. En contrepartie d’un abonnement mensuel, ce service permet aux utilisateurs d’accéder à des magazines et à des articles premium de presse en ligne.

Ce que vous ignoriez peut-être, c’est qu’un service similaire baptisé Texture existait déjà et qu'il avait l'avant-garde d'être disponible sur iOS, mac OS, mais également des clients sur Android et sur les liseuses Kindle.

Cette fermeture, programmée pour le 28 mai 2019, aurait été annoncée par Texture à ses utilisateurs par e-mail. “Texture va fermer. Le dernier jour du service sera le 28 mai 2019. Mais vous pouvez continuer la lecture de vos magazines favoris, et bien plus encore, sur Apple News+”, lit-on également sur le site web de Texture. Pour rappel, Apple News+ n'est disponible que sur IOS !!

Des utilisateurs furieux qui n'ont pas d'autre choix que d'annuler leur abonnement !!

" Je viens de lire qu’il n’y aura plus de Texture. Très déçu. Le remplacement ne sera que sur les appareils Apple. J’annule mon abonnement "

🍎Chez Apple on paye , on se ferait virer quand même, mais cela ne nous regarde pas !!

Keep Calm and Love Android.

Répondre
Articles recommandés